Marvel : une scène post-générique a été abandonnée pour Endgame, selon Paul Bettany

Gael Delachapelle | 19 janvier 2021 - MAJ : 19/01/2021 17:45
Gael Delachapelle | 19 janvier 2021 - MAJ : 19/01/2021 17:45

Paul Bettany a révélé qu'une scène post-générique devait annoncer WandaVision à la fin d'Endgame. Attention, spoilers !!!

Avec les deux premiers épisodes de la série WandaVision diffusée récemment sur Disney+, la Phase 4 du MCU a enfin été officiellement lancé, après Avengers : Endgame et Spider-Man : Far from Home. Alors que cette nouvelle Phase devait s’ouvrir sur le grand écran avec Black Widow, la série Marvel a finalement la lourde tâche d’ouvrir les festivités, en plus de devoir introduire le Multivers dans le MCU, avant Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Sam Raimi, ou encore Spider-Man 3.

Et l’ouverture de cette Phase 4 avec WandaVision est également l’occasion de voir les langues de son casting se délier. En effet, encore récemment, Elizabeth Olsen (Wanda) a partagé sa préférence pour Avengers : Infinity War par rapport à Endgame, tout en admettant qu’elle avait une des scènes les plus badass du dernier Avengers.

 

photo, Elizabeth OlsenElizabeth Olsen en mode badass dans Avengers : Endgame 

 

Et c’est apparemment au tour de l’acteur Paul Bettany, interprète de Vision, de délivrer quelques anecdotes sur Endgame, notamment au sujet d’une scène post-générique abandonnée. En effet, la deuxième partie de cette conclusion avait plus ou moins brisé la tradition des films du MCU, en se contentant d’un son en guise de scène post-générique, celui de l’armure d’Iron Man, lors de sa première activation dans le premier film du MCU, réalisé par Jon Favreau en 2008. Une jolie manière de boucler la boucle et de conclure avec sobriété toute une ère du MCU (ou peut-être d'annoncer un fameux grille-pain, eh oui).

Pourtant, Kevin Feige avait bien pour projet initial de mettre une scène post-générique à la fin d'Endgame... qui aurait teasé Wandavision. Une idée assez étonnante lorsque l’on se dit que la série n’était pas prévue pour ouvrir la Phase 4 initialement, mais qui devait apparemment bien être introduit avec cette scène, révélée par Paul Bettany à IMDb :

« À un moment, je devais être dans une scène pendant laquelle tu [Elizabeth Olsen] ouvrais une sorte de sac mortuaire et il y avait Vision à l’intérieur. »

 

photo, Paul BettanyUne mort brutale... 

 

Une scène post-générique qui, au vu de la description qu’en fait Bettany, aurait mis la puce à l’oreille sur un éventuel retour du personnage dans le MCU, alors que sa mort brutale dans Infinity War et son absence totale dans Endgame laissaient clairement sous-entendre le contraire. Ce qui a rendu la surprise d’autant plus troublante à l’annonce de la série Wandavision, avec le retour de l’acteur au casting, lui-même surpris de la nouvelle dans le bureau du boss de Marvel :

« Je suis entré et je ne voulais pas que ce soit quelque chose d’inconfortable pour nous parce que ça avait été un bon moment. Alors je suis entré et j’ai dit : ‘Kevin et Louis [D'Esposito], je vous aime, je comprends tout à fait. Ça a été une belle expérience et sans rancune’, puis Kevin a dit : ‘Attends, tu nous quittes ?’, et j’ai dit : ‘Non, tu ne me vires pas ?’. C’est là qu’il a dit : ‘Non, nous allions te pitcher une série.’ »

L’absence de la scène post-générique d’Endgame que lui avait pitché Kevin Feige a dû probablement faire croire à l’acteur que son aventure dans le MCU était terminée. À voir si elle le sera ou non à la fin de Wandavision, dont les deux premiers épisodes sont actuellement disponibles sur Disney+. En attendant, vous pouvez retrouver notre classement des films du MCU, du pire au meilleur, disponible par ici.

Tout savoir sur Avengers : Endgame

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
20/01/2021 à 10:39

Une sacré tête de zombie
Qu'est ce que c'est que ce film

Castor
20/01/2021 à 09:43

On s'en branle stop avec Marvel

Thom
20/01/2021 à 00:13

Ces films pitoyables ou il n’y a aucun enjeux puisqu’on y meurt jamais...

votre commentaire