Netflix surprend tout le monde et se transforme... en chaîne de télé ?

La Rédaction | 5 novembre 2020
La Rédaction | 5 novembre 2020

Il suffit que tout change pour que rien ne change. La preuve avec Netflix, qui est à deux doigts d’inventer... la télévision. 

Inutile de tourner autour du pot, la multinationale basée à Cupertino a opéré rien de moins qu’une révolution, qui transforme profondément le microcosme Hollywoodien et s’avère directement à l’origine de sa plus grosse transformation récente, possiblement la plus radicale, à savoir l’avènement des plateformes au détriment de l’exploitation en salles. 

Parmi les innovations et ruptures engendrées par ce nouveau modèle économique et technique, la fin assumée du concept de linéarité et de la programmation adressée au consommateur. Ce dernier, face à un catalogue, agence films et séries à la demande et ne doit pas se soumettre à un agenda précis ou à de quelconques horaires de diffusion. À toute heure du jour et de la nuit, d’innocentes victimes peuvent lancer le visionnage de Bright, tandis que de fiers esthètes s’élancent dans Le Jeu de la dame. 

C’est du moins ce qu’on se disait... jusqu’à ce que Netflix annonce il y a quelques heures ajouter à ses services une nouvelle option... inattendue. 

 

Et oui, le N rouge est à deux doigts de réinventer la télévision. Sommes-nous soudain vieux et désireux de pouvoir binger sans même approcher un doigt tremblotant de notre télécommande ? L’entreprise prévoit-elle prochainement d’acquérir l’intégrale de Derrick ? Le légendaire algorithme de la firme est-il désormais si puissant qu’il va nous retirer toute volonté de programmer nous-même nos visionnages ? Slip ou caleçon ? 

Avouons-le, on ne l’avait pas vu venir, et on est assez curieux de savoir dans quelle mesure cette option aura ou non du succès, et auprès de quel public. Pour l'instant, elle est disponible uniquement pour certains abonnés, la fonction étant seulement en phase de tests actuellement selon la plateforme.

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

batnono
09/11/2020 à 08:20

@captp: la raison d'être des plate-formes de svod, c'est qu'à part du foot et de la tv-réalité, on voyait plus grand chose d'intéressant à la télé. Si au final Netflix ça devient de la téléréalité, du foot et des films à l'eau de rose, je plie bagage

Bribri 88
06/11/2020 à 12:41

Franchement, quand on constate que les chaînes TV proposent de vieux films de Noël depuis fin octobre....

Optimus
05/11/2020 à 20:09

Ou peut-être qu'il veulent imiter Amazon ? Et le direct chez Amazon c'est pour le sport.

Pseudo1
05/11/2020 à 19:24

Bonne initiative. Ca peut permettre à ceux qui ne savent pas toujours quoi choisir de faire des découvertes sympa (c'est comme ça que j'avais découvert Friends étant gosse ou, plus tard, Scrubs ou 24H Chrono).

Si ça peut permettre d'avoir une chaine TV avec autre chose que des jeux ou télé-réalité débilisants, je dis oui !

Nesse
05/11/2020 à 17:15

Vu le nombre de contenu ça va me permettre peut être a découvrir des films, séries ou documentaires que je n aurais peut être jamais vu.

Sébastien
05/11/2020 à 16:54

C'est surtout que quand ta vie tourne autour de Netflix, t'as un gros problème....

captp
05/11/2020 à 16:36

C'est qu'en France cette option ?
Ça à peut être aucun rapport mais en France c'est un gros bordel concernant les droit TV du foot et pas mal verrait d'un très bon œil l'arrivée des plates formes svod dans le game.

Ozymandias
05/11/2020 à 16:28

Non merci perso !

votre commentaire