Mourir peut attendre : le retard de James Bond coûte très, très cher au studio

Gael Delachapelle | 28 octobre 2020
Gael Delachapelle | 28 octobre 2020

Alors que MGM aurait songé à vendre Mourir peut attendre à Netflix ou Apple, les reports multiples du dernier James Bond feraient souffrir le studio.

Mourir peut attendre, le dernier James Bond avec Daniel Craig, a vu sa sortie plusieurs fois repoussée ces derniers mois, pour cause de la pandémie due à la Covid-19. Depuis son dernier report en date, le film est désormais prévu pour une sortie le 31 mars 2021 dans nos salles françaises, si tout se passe bien d'ici là.

Un nouveau report qui aurait poussé le studio MGM à envisager la vente du film de Cary Fukunaga à une plateforme de streaming telle que Netflix ou Apple TV+, ce qui aurait été un nouveau coup de massue, pour les exploitants de salles et l'industrie cinématographique. En effet, Disney ayant décidé de reléguer ses films sur sa plateforme Disney+, les annulations de sortie en salles de Mulan ou Soul n'avaient pas manqué de provoquer la colère des exploitants.

 

photo, Lashana Lynch, Daniel CraigLashana Lynch et Daniel Craig, qui examinent les offres de Netflix et Apple  

 

Une solution a priori envisagée par MGM selon plusieurs sources. Le studio aurait en effet proposé une offre à 600 millions de dollars pour le rachat du long-métrage, ce qui a très vite calmé les ardeurs de Netflix et Apple, les deux plateformes n'ayant jamais déboursé une telle somme pour le rachat d'un film sur leurs plateformes. Apple avait notamment racheté USS Greyhound - La Bataille de l'Atlantique, avec Tom Hanks pour 70 millions de dollars tandis que Netflix avait dépensé, au minimum, 50 millions pour The Cloverfield Paradox, en 2018, par exemple. On est donc très loin des grands moyens que réclame MGM pour vendre sa poule aux oeufs d'or, aux plateformes concurrentes.

Une poule aux oeufs d'or qui, néanmoins, elle coûterait très cher à la firme notamment à cause de ses reports multiples. En effet, selon The Hollywood Reporter, Mourir peut attendre accumule les frais d'intérêts coûtant à MGM jusqu'à plus de 1 million de dollars chaque mois de retard.

MGM a financé ce nouveau James Bond avec un prêt important, ce qui est commun à de nombreux blockbusters, habituellement, mais qui devient problématique lorsque la sortie du long-métrage est constamment repoussée. MGM ne peut rembourser le budget du film, et les frais d'intérêts, tant que ce dernier n'est pas sorti. Raison pour laquelle le studio aurait envisagé de sortir Mourir peut attendre en streaming.

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig qui part à la chasse au streaming 

 

Pour rappel, le budget initial de Mourir peut attendre s'élève à plus de 250 millions de dollars, ce qui est plus que les 200 millions de Tenet, le blockbuster de Christopher Nolan, que Warner Bros. a pris le risque de sacrifier, avec une sortie en pleine pandémie. Par ailleurs, le semi-échec relatif du film de Nolan est aussi l'une des raisons qui aurait dirigé MGM vers le marché du streaming. Dans le rapport qui relaie ses chiffres, le producteur Hal Vogel a donné des détails : 

"MGM souffre. Chaque grand distributeur, à ce stade, accumule une pile de films coûteux inédits. Le tas grossit de jour en jour. Ces films sont inventoriés. Ils sont assis là, sans retour sur leur investissement. Même avec des taux d'intérêt bas, les frais d'intérêts s'accumulent. Donc, suivre la voie du streaming n'est pas si fou. Vous avez dépensé de l'argent, et vous ne le récupérez pas de sitôt."

Il est compréhensible que MGM ait donc envisagé de rentabiliser son James Bond par la voie du streaming. Avec ses frais de marketing, qui grossissent à chaque report du film, le budget total de Mourir peut attendre attendrait au bas mot les 300-350 millions de dollars. Toutefois, selon les informations de The Hollywood Reporter, MGM aurait refusé plusieurs offres de Apple et aurait demandé bien plus que 600 millions aux possibles acheteurs.

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig, dont les pirouettes à moto coûtent bonbon aussi...

 

En effet, Apple aurait proposé de racheter le film pour une somme entre 350 et 400 millions de dollars, ce qui correspond à peu près au budget du film (avec ses frais marketing), mais qui n'était pas satisfaisant pour MGM, en termes de rentabilité. Le studio aurait donc fixé, comme barème initial, une somme beaucoup plus conséquente, entre 650-700 millions, certaines sources allant même jusqu'à parler de plus de 800 millions de dollars, pour le rachat du blockbuster. 

Une somme qui aurait directement mis Apple et ses 350-400 millions hors-jeu, MGM visant clairement l'équivalent de ce que le dernier film de la franchise en date, Spectre, avait récolté au box-office mondial, à sa sortie en 2015, à savoir plus de 880 millions de dollars. Et on ne parle même pas de Skyfall, qui avait, quant à lui, atteint le milliard en 2012. MGM semble donc décidé à garder sa poule aux oeufs d'or pour encore un moment, sauf si quelqu'un aligne les sommes mirobolantes demandées. Une hypothèse peu probable, Netflix et Apple étant les seuls capables de le faire actuellement et ayant refusé de contenter le studio mythique jusqu'ici.

 

photo, Daniel Craig, Christoph WaltzL'ambiance de l'entretien entre MGM et Apple...

 

Tenet a, par ailleurs, prouvé avec ses 340 millions de dollars au box-office mondial, et ses seulement 52 millions sur le territoire domestique, qu'il n'était pas de très bon augure de sortir un blockbuster à 200 millions durant la pandémie actuelle. Ce qui n'a pas manqué de déclencher une vague massive de reports des blockbusters prévus en 2020 pour 2021 (DuneS.O.S. Fantômes : L'HéritageMorbiusTop Gun : MaverickBlack Widow, etc.).

Le dernier James Bond, avec Daniel Craig pour la dernière fois dans le rôle-titre, mais aussi Rami Malek en méchant, Léa Seydoux en James Bond Girl, Ralph Fiennes en M et Ben Whishaw en Q, est désormais attendu pour une sortie le 31 mars 2021 dans nos salles. Et n'oublions pas que Wonder Woman 1984, le dernier blockbuster à être encore programmé cette année, est toujours attendu pour une sortie le 30 décembre 2020 en France, pour le moment. 

En attendant, l'acteur Rami Malek nous parle de son expérience éprouvante, dans son rôle de méchant, dans notre article disponible par ici. Et Daniel Craig nous offre une belle scène d'action, en guise de réconfort, disponible par là.

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

lemon0
29/10/2020 à 13:03

Le film coûte 250 millions + 200 millions de marketing. Le dernier James Bond en date a fait 880 millions au box office et là, le studio est au bord de la mort parce qu'il perd 1 million par mois de retard (donc 12 millions au total si on imagine une sortie en mars 2021)... On vit dans un drôle de monde

Kyle Reese
29/10/2020 à 10:45

Les retards coûtent très cher à tous les studios c’est certains.
Mais quid des projets futurs qui sont dans les tuyaux, ceux qui attendent le feu vert’ ceux qui sont ou étaient en pre production, les tournages déjà à l’arrêt et ceux qui vont devoir s’arrêter de nouveau, et pour finir ceux qui sont en court de post prod ... toute la chaîne est en mode marche-pause-arrêt avec des conséquences désastreuses pour toutes l’industries et les boites et gens qui naviguent autour. C’est valable pour le ciné mais aussi pour beaucoup d’autre pans culturels. Et en effet les recettes à 1 milliard de $ Ne semblent pas prête à revenir de si tôt.
Quel a été le record de recette pour un film sortie en streaming ? Nul ne le sait puisque les chiffres sont tenus secret et je ne connais pas le calcul savant qui pourrait donner l’equivalent en. monnaie sonnante et trébuchante d’un succès streaming vu que ça marche par abonnement et que personne n’est capable de dire si un film a été vu par 1, 2, 3 spectateurs devant une tv, un abonnement, ni s’il a été vu 10 sec, 30 minutes ou en entier. La rentabilité d’un film en streaming est d’une nature tout autre que celle d’un film au cinéma.

Sébastien
29/10/2020 à 00:22

Article qui vient remettre à zéro toutes vos spéculations sur l'abandon des sorties ciné par Disney.
MGM est plus petit que Disney mais cela ne change rien: pas de sortie cinéma= zéro bénéfice. Point barre.
Avec 10 ou 15 films au lieu d'un seul, ça veut dire une année entière avec ZERO de chiffre d'affaire. Disney est autant dans la mouise que les autres.
Et tant mieux.

007out
28/10/2020 à 23:08

vue le coovid 19 le film croyez moi sera vendu a netflix ou amazon le film sortira jamais en salle il sera en vod

Sanchez
28/10/2020 à 19:41

Bien fait ! Vous auriez pu le sortir en mai ou juin bande de troude

à céder 007 decoté -50% sur le Bon Coin
28/10/2020 à 18:37

le Streaming?
mais l'image est degeulasse, compressée avec espace colorimetrique pourri,
c'est comme un musicien qui ecouterait ses morceaux favoris sur du son pourris compresse genre mp3,4 sur ses enceintes pro
en plus faut la fibre, tout le monde a pas la fibre et tout le monde veut pas se connecter, ouvrir des comlptes en lignes chez de tas de Stream provider!
et l'industrie des bluray 4k n'a jamais pris, c'est mort l'optique, pourtant il y a vait de superbes images en 4k hdr ( quand ce n'est pas de la 2k upscalé= dans l'immense majorité des cas), et l'Epace colorimetriqe Laaarge qui convient bien sur ecran 4k oled

Meuh!
28/10/2020 à 18:17

Le prob c'est qu'ils peuvent attendre encore longtemps avant de retrouver une période fast de fréquentation en salle pre covid.
Je suis pas sur qu'au terme de cette histoire de covid les gens se précipitent en masse pour retourner dans une salle de ciné.
Comme le dit Puech, les recettes à 1Milliard ca va etre compliquer, ils sont encore en plein dans leurs illusions.
Et vive le streaming

clarence bodiker
28/10/2020 à 18:17

on l'aurai déjà tous vu ! le sortir le 21 septembre aurait fait le job 1 mois d'exploitation même si le film et les cinémas s'arrête il aurait fai comme l'homme invisible leigh whanell avec ses sorties successives

James Bonded SM
28/10/2020 à 18:14

J B :
comme les 2 piliers/colonnes Jakin et Boaz en Franc - Maconnerie mdr
ou les piliers des Sephirotes dans la Kabbale,
certains generiques d'ouverturs de ces James Bond sont tres connotés occultisme

Simon Riaux - Rédaction
28/10/2020 à 18:14

@Blason

Là aussi, rien n'est moins sûr. Le marché vidéo est à l'agonie. Aux Etats-unis, Tenet sera sans doute sur HBO Max, qui connaît des débuts difficiles, la situation sera peut-être différente à l'internationale, ce qui signifie que le studio devra partager ses bénéfices.

Plus

votre commentaire