Films

Mourir peut attendre : James Bond presque vendu à Netflix pour une somme record ?

Par Geoffrey Crété
24 octobre 2020
MAJ : 26 octobre 2020
40 commentaires
photo, Daniel Craig

MGM aurait sérieusement pensé à vendre Mourir peut attendre, le nouveau James Bond avec Daniel Craig, à Netflix, Amazon ou Apple, pour une très grosse somme d’argent.

Ce qui ressemblait simplement à une rumeur grandiloquente est devenu en quelques heures un potentiel coup de massue, rien que dans le principe : Mourir peut attendre, le nouveau James Bond dont la sortie a été plusieurs fois repoussée, pourrait être vendu à un service de SVOD comme Netflix, Amazon ou Apple TV+. Ou du moins aurait pu, selon Variety, qui revient sur la rumeur d’abord sortie par Bloomberg.

Variety explique que MGM a bel et bien cherché à vendre le nouveau James Bond à un service de SVOD comme Apple, Amazon ou Netflix. Deadline précise que les discussions ont eu lieu lorsque le studio a décalé la sortie du film, début octobre. L’option d’une sortie Premium, comme Disney avec Mulan, aurait été évoquée.

Tout ça a été aussi loin que trouver le prix extraordinaire qui rendrait cette opération intéressante : 600 millions. C’est très, très loin des sommes déboursées jusque là dans ce type de rachat, comme les 70 millions lâchées par Apple pour USS Greyhound – La Bataille de l’Atlantique avec Tom Hanks, ou les 50 millions minimum qui auraient été dépensés par Netflix pour The Cloverfield Paradox.

 

 

C’est apparemment cette somme de 600 millions qui a vite mis fin aux discussions, Netflix et Apple n’ayant pas la folie des grandeurs à ce point selon Variety (Deadline précise qu’ils partaient sur moitié moins, au maximum). Pourquoi autant d’argent ? Parce que Mourir peut attendre a coûté dans les 250 millions de dollars, sans compter le frais marketing (et MGM aurait déjà perdu 30-50 millions en marketing avec la date de sortie plusieurs fois repoussée).

Sachant que Skyfall avait atteint le milliard au box-office et Spectre, plus de 880 millions, et qu’une grosse part du box-office revient aux exploitants, le calcul est logique : Mourir peut attendre a coûté dans les 300-350 millions a priori, et le vendre pour 600 millions permet un bénéfice relativement satisfaisant, vu la situation.

 

photo, Daniel CraigDemi-tour pour éviter le mur

 

Variety ajoute qu’une telle opération devait vraisemblablement être pilotée par Kevin Ulrich, PDG d’Anchorage Capital Group, qui détient la majorité du studio MGM. Ce qui signifie que les producteurs superstars de James Bond, Barbara Broccoli and Michael G. Wilson, pourraient ne pas avoir leur mot à dire via leur société Eon. Deadline ajoute toutefois que le duo a mis son veto, sans pour autant que cela ait pu peser.

MGM a donné une parole officielle à Variety face à la situation : « Nous ne commentons pas les rumeurs. Le film n’est pas à vendre. La sortie du film a été repoussée jusqu’à avril 2021 pour garantir l’expérience en salles des spectateurs. » La déclaration est claire, nette, précise… tout comme la volonté de clore le dossier rapidement – et c’est suffisamment rare pour être significatif.

 

photo, Daniel CraigFaire taire la rumeur, allégorie

 

Si Mourir peut attendre se retrouvait privé de sortie cinéma et vendu à une plateforme de SVOD, ce serait un très mauvais signal pour l’industrie. Ce serait en plus un joli désastre pour la franchise increvable, et ses contrats juteux avec de grandes marques de luxe, pas forcément ravies de voir un blockbuster prévu pour les salles de cinéma à travers le monde, être diffusé uniquement dans les salons des abonnés. Variety rappelle ainsi que la vente à Amazon de la comédie Coming 2 America’s avec Eddie Murphy, a dû être validée par McDonald’s et Crown Royal, partenaires commerciaux du film. Bienvenue dans le monde du marketing-roi.

Après les reports d’une pelletée de superproductions depuis des mois (Jungle Cruise, S.O.S. Fantômes : L’HéritageTop Gun : Maverick, Morbius, Black Widow, Dune, Godzilla vs. Kong…), Wonder Woman 1984 est censé être le seul blockbuster de fin 2020, le 30 décembre. A noter néanmoins que Monster Hunter est annoncé pour décembre aux Etats-Unis, mais toujours avril en France, jusque là.

Mourir peut attendre de Cary Fukunaga est officiellement prévu pour le 31 mars 2021. Au cinéma.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Mourir peut attendre
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
40 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Moijedis

Qu’un James Bond se regarde au cinéma et. C’est tout .

Surtout celui-ci qui semble extraordinaire

Ed 9 Felson

On y arrive… ce serait le dernier clou dans le cercueil des exploitants et de plus de 100 ans de tradition en salles! L’avenir est en marche et pas pour le meilleur comme dans tellement d’autres domaines….

Jasper

N’importe quoi sérieux. J’espère vraiment découvrir ce film sur une méga écran de CINÉMA bordel…

Declan

Le pire c est que certains spectateurs n attendent que ça ! Le voir en Svod tranquillou à la maison ou encore pire le voir gratis en streaming pirate sans débourser un rond ! Pour moi ces gens là n’aiment pas le cinéma et à la fin il n y aura plus rien……

Kyle Reese

Là ce serait plutôt « Banquer peut attendre » pour le coup …