Mourir peut attendre : James Bond presque vendu à Netflix pour une somme record ?

Geoffrey Crété | 24 octobre 2020 - MAJ : 24/10/2020 22:41
Geoffrey Crété | 24 octobre 2020 - MAJ : 24/10/2020 22:41

MGM aurait sérieusement pensé à vendre Mourir peut attendre, le nouveau James Bond avec Daniel Craig, à Netflix, Amazon ou Apple, pour une très grosse somme d'argent.

Ce qui ressemblait simplement à une rumeur grandiloquente est devenu en quelques heures un potentiel coup de massue, rien que dans le principe : Mourir peut attendre, le nouveau James Bond dont la sortie a été plusieurs fois repoussée, pourrait être vendu à un service de SVOD comme Netflix, Amazon ou Apple TV+. Ou du moins aurait pu, selon Variety, qui revient sur la rumeur d'abord sortie par Bloomberg.

Variety explique que MGM a bel et bien cherché à vendre le nouveau James Bond à un service de SVOD comme Apple, Amazon ou Netflix. Deadline précise que les discussions ont eu lieu lorsque le studio a décalé la sortie du film, début octobre. L'option d'une sortie Premium, comme Disney avec Mulan, aurait été évoquée.

Tout ça a été aussi loin que trouver le prix extraordinaire qui rendrait cette opération intéressante : 600 millions. C'est très, très loin des sommes déboursées jusque là dans ce type de rachat, comme les 70 millions lâchées par Apple pour USS Greyhound - La Bataille de l'Atlantique avec Tom Hanks, ou les 50 millions minimum qui auraient été dépensés par Netflix pour The Cloverfield Paradox.

 

 

C'est apparemment cette somme de 600 millions qui a vite mis fin aux discussions, Netflix et Apple n'ayant pas la folie des grandeurs à ce point selon Variety (Deadline précise qu'ils partaient sur moitié moins, au maximum). Pourquoi autant d'argent ? Parce que Mourir peut attendre a coûté dans les 250 millions de dollars, sans compter le frais marketing (et MGM aurait déjà perdu 30-50 millions en marketing avec la date de sortie plusieurs fois repoussée).

Sachant que Skyfall avait atteint le milliard au box-office et Spectre, plus de 880 millions, et qu'une grosse part du box-office revient aux exploitants, le calcul est logique : Mourir peut attendre a coûté dans les 300-350 millions a priori, et le vendre pour 600 millions permet un bénéfice relativement satisfaisant, vu la situation.

 

photo, Daniel CraigDemi-tour pour éviter le mur

 

Variety ajoute qu'une telle opération devait vraisemblablement être pilotée par Kevin Ulrich, PDG d'Anchorage Capital Group, qui détient la majorité du studio MGM. Ce qui signifie que les producteurs superstars de James Bond, Barbara Broccoli and Michael G. Wilson, pourraient ne pas avoir leur mot à dire via leur société Eon. Deadline ajoute toutefois que le duo a mis son veto, sans pour autant que cela ait pu peser.

MGM a donné une parole officielle à Variety face à la situation : "Nous ne commentons pas les rumeurs. Le film n'est pas à vendre. La sortie du film a été repoussée jusqu'à avril 2021 pour garantir l'expérience en salles des spectateurs." La déclaration est claire, nette, précise... tout comme la volonté de clore le dossier rapidement - et c'est suffisamment rare pour être significatif.

 

photo, Daniel CraigFaire taire la rumeur, allégorie

 

Si Mourir peut attendre se retrouvait privé de sortie cinéma et vendu à une plateforme de SVOD, ce serait un très mauvais signal pour l'industrie. Ce serait en plus un joli désastre pour la franchise increvable, et ses contrats juteux avec de grandes marques de luxe, pas forcément ravies de voir un blockbuster prévu pour les salles de cinéma à travers le monde, être diffusé uniquement dans les salons des abonnés. Variety rappelle ainsi que la vente à Amazon de la comédie Coming 2 America’s avec Eddie Murphy, a dû être validée par McDonald's et Crown Royal, partenaires commerciaux du film. Bienvenue dans le monde du marketing-roi.

Après les reports d'une pelletée de superproductions depuis des mois (Jungle Cruise, S.O.S. Fantômes : L'HéritageTop Gun : Maverick, Morbius, Black Widow, Dune, Godzilla vs. Kong...), Wonder Woman 1984 est censé être le seul blockbuster de fin 2020, le 30 décembre. A noter néanmoins que Monster Hunter est annoncé pour décembre aux Etats-Unis, mais toujours avril en France, jusque là.

Mourir peut attendre de Cary Fukunaga est officiellement prévu pour le 31 mars 2021. Au cinéma.

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

alulu
26/10/2020 à 10:56

@Janseddon

"Ce que je disais, c'était souligner les bruits et interférences possibles que l'on pouvait rencontrer dans son expérience dans le salon et qui me semblent pas moins désagréables à la bonne appréciation d'un film que le fameux type qui fait 'crunch crunch' en mangeant son popcorn dans une salle de ciné. Mais souvent ceux qui vantent leur salon comme le nouvel eldorado du ciné ne semble jamais envisager ça."

Sauf que les bruits périphériques, tu as un peu plus de contrôle dessus quand tu es chez toi. Le "Chut! bord*l de m*rde!" ne fonctionne plus si efficacement que ça, dans les salles de ciné. La seule expérience sociale que tu risques, c'est de rentrer chez toi en deux couleurs :)

Plus sérieusement, c'est deux formes de visionnages différends. L'un ou tu as plus de contrôles, ou tu peux sanctuariser ton visionnage et l'autre ou tu es dépendant de plusieurs facteurs que tu ne contrôles pas. Après pour l'expérience sociale, la communion, tout ça, ça fonctionne entre potes ou avec sa douce mais rarement entre le reste du publique. De ce que j'ai constaté, tu as rarement d'interactivité. Cet argument fonctionne pour les rétros ou les sessions spéciales ou dans les petits cinémas mais pas dans les grands hangars à images. Et le coté, si tu ne regardes pas un film au ciné, tu n'es pas cinéphile, cet argument ne tient sur rien et il est même un poil snobinard, je trouve. Chacun sa manière de faire sa propre cinéphilie et en fonction de ses moyens.

Ethan
26/10/2020 à 08:49

@janseddon
Aller au cinéma c'est plus que de regarder un simple film. C'est la vie sociale
Les équipements des salles ne justifient pas les prix exorbitants.
Avant les cinémas ne vendaient pas d'abonnements car les écrans étaient tous en analogique
D'ailleurs on peut s'interroger si la hd tous les films est vraiment nécessaire
J'ai revu Retour vers le futur récemment à Kinepolis. Ce film est resté en analogique. Il y a un plaisir fou à revoir des films en analogique. Les sociétés de cinéma devraient penser à refaire des films en analogique

Baretta
26/10/2020 à 06:25

@sergio
Triple Frontier 115 millions
Bright 90 millions
Six underground 150 m
The irichman 160 m
Red notice 200 m
The gray man 200 m

Janseddon
25/10/2020 à 20:41

@Emynoduesp

"je n ai pas dit que je me ferait refaire ma salle de cinema mais que j en acheterai un..."
En quoi ça invalide en quoique ce soit mon commentaire ? Au final, malgré ton amour de l'expérience salon si tu avais les moyens tu te paierai quand même ta salle de ciné.

"Et l immersion similaire au cine...j en veux pas. Quelle immersion ? Quand tu perds un tympan des la 1ere explosion ?"
L'immersion au cinéma c'est pour tous les films et c'est pas physiquement souffrir en voyant une scène d'explosion. Mais passons... C'est sur que regarder un LAWRENCE D'ARABIE dans son salon c'est la même immersion que de le regarder sur sa TV..

"Enfin si tu ne veux pas etre derange par tes amis ou enfants, ben tu ne regardes pas de films quand ils sont la. Pas plus complique. Et demenages pour ne pas etre emmerde par la circulation..."
Non mais l'hallu, c'est quoi cet argument ? On empêche les êtres qui partagent notre logement de vivre pour avoir le silence ? Je me contente de regarder les films pendant qu'ils dorment alors que je travaille en journée le lendemain ? Je casse mon PEL pour aller m'installer dans une maison confortable à la campagne ? Sérieux.. Tant mieux pour toi si tu vis seul dans une bourgade silencieuse, c'est loin d'être le cas de tous. Ce que je disais, c'était souligner les bruits et interférences possibles que l'on pouvait rencontrer dans son expérience dans le salon et qui me semblent pas moins désagréables à la bonne appréciation d'un film que le fameux type qui fait 'crunch crunch' en mangeant son popcorn dans une salle de ciné. Mais souvent ceux qui vantent leur salon comme le nouvel eldorado du ciné ne semble jamais envisager ça.

Apparemment les salles auraient des prix exorbitants malgré les cartes et réductions possibles niveau tarifs (jamais eu à payer plus de 10 euros la place hors salle imax perso), mais les quintuple abonnements mensuels, plus les supplements a payer façon MULAN qui s'ajoute à l'investissement conséquent de l'équipement ne me semble pas non plus exagérément bon marché, suivant les situations.

Avant le ciné c'était un spectacle populaire où tout le monde payait le même prix dans une salle (disons une fourchette entre 7 et 13 euros selon les lieux et tout) . Désormais, seul ceux qui ont pas mal de moyens peuvent beneficier d'une projection de qualité 'vaguement' équivalente tandis que beaucoup d'autres moins aisés devront se contenter de conditions de visionnage clairement au rabais.

C'est vraiment ce qui manquait au cinéma d'en faire un loisir de plus en plus soumis aux règles de l'individualisme et de la lutte des classes..

Ethan
25/10/2020 à 19:17

En fait j'ai voulu faire un smiley mais m'a fait ????

Ethan
25/10/2020 à 19:15

@Sergio
Espérons ! ????

Emynoduesp
25/10/2020 à 16:46

@janseddon
T as pas bien lu. Mon equipement n est pas ultra couteux, 600 euros le tout, c est deja pas mal mais on est loin du grand luxe. Et je n ai pas dit que je me ferait refaire ma salle de cinema mais que j en acheterai un...ce qui vu l etat actuel de mes finances arrivera probablement dans une autre vie...

Et l immersion similaire au cine...j en veux pas. Quelle immersion ? Quand tu perds un tympan des la 1ere explosion ? Ou quand tu te geles les miches ?
Je regle le son a un volume decent, pas de clim, mes voisins ne se sont pas encore plaints, sinon je mets un casque, le son est encore mieux.

Enfin si tu ne veux pas etre derange par tes amis ou enfants, ben tu ne regardes pas de films quand ils sont la. Pas plus complique. Et demenages pour ne pas etre emmerde par la circulation...

Kyle Reese
25/10/2020 à 14:55

D’acc avec Alulu.
Le problème c’est que les studios abusent des SFX à force de compter uniquement sur le spectacle pour rameuter les foules, avec aussi des têtes d’affiches. C’est typiquement Américain. « bigger is better ». Le spectateur en veut pour son argent sauf qu’un film qui ne repose que sur ses SFX ne peut être un bon film.
Résultat, les budgets explosent, on a plus de spectacles visuels mais a-t-on de meilleurs films au final ? Pas sûr.
Des films à SFX du niveau des Cameron ou Spielberg restent avant tout des films avec un vrai scénario, des personnages plutôt bien écrits et une mise en scènes à la hauteur bien au dessus du lot. Peu de reals savent bien doser ces ingrédients. Mais la demande est telle de la part des studios pour amasser un Max de recettes et des spectateurs pour se faire décoller la retine que trop de films se reposent sur un Max d’SFX qui coûtent cher et créent une certaine lassitude en plus. C’est comme pour les films d’horreur, tout est question de dosage, souvent ce sont les films qui en montre le moins qui réussissent le plus à faire flipper. Évidement il y a des exceptions.

alulu
25/10/2020 à 12:26

Bien au contraire, les CGI coûtent moins que des effets en plateau. Ceux qui espèrent la disparition des CGI rêvent en couleur. Plus rentable pour les producteurs et plus pratique pour les réals. Après c'est comme tout, l’excès ou l'abus nuit au truc, la façon comment ils sont fait aussi et si il est nécessaire de les utiliser ou pas pendant un tournage.

Sergio
25/10/2020 à 12:05

@Ethan « Maintenant comme je disais ci dessous la qualité des films a baissé
Trop d'effets spéciaux« 
C ´est claire ! La bonne nouvelle c’est qu’il y a des chances que si le cinéma survit au Covid, le budget des films grand spectacle va drastiquement baisser, et donc ceci ne pourront plus se reposer sur un déluge de cgi hors de prix. Du coup peut être un retour de scénarios solides.
Soyons optimistes !

Plus

votre commentaire