La Nuée : après Mignonnes, Netflix investit dans un nouveau film de genre français

La Rédaction | 6 octobre 2020
La Rédaction | 6 octobre 2020

Il aurait dû être une des sensations du Festival de Cannes et a marqué Sitges, après sa sortie cinéma en France, La Nuée débarquera sur Netflix. 

Si les spectateurs français sont parfois peu amènes avec leur production horrifique locale, les films de genre hexagonaux sont plutôt prisés à l’international, perçus comme rafraîchissants et souvent plus audacieux que la concurrence anglo-saxonne, efficace, mais balisée. En voici une nouvelle preuve avec La Nuée et ses sauterelles monstrueuses. 

Produit par The Jokers et Capricci, le film est un des premiers à bénéficier de l’aide à la production mise en place en 2018 par le CNC, spécifiquement à l’adresse du cinéma de genre. Il y sera question de la survie d’une famille au cœur de l’Auvergne, dont la mère s’est lancée dans l’élevage de sauterelles, sans savoir que les charmantes bestioles vont dévoiler un étonnant appétit. 

 

 

Annoncé en France pour le 4 novembre au cinéma (et en Espagne le 20), le film vient d’être acquis par Netflix, qui le mettra en ligne le 4 décembre dans le reste du monde. Un choix qui surprend d’autant moins que le réalisateur, Just Philippot s’était déjà fait remarquer outre-Atlantique avec son court-métrage Acide, montré au festival de Sundance, dans le cadre duquel il fut nommé dans la catégorie Meilleur Court-Métrage. 

Quelques semaines après la ridicule polémique qui a accompagné la sortie du complexe et passionnant Mignonnes sur Netflix, espérons que ce nouveau film de genre connaîtra un succès comparable à celui de Balle perdue, qui avait engendré un beau focus sur les productions hexagonales. 

Tout savoir sur La Nuée

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

ludo3101
07/10/2020 à 14:47

Ben tout simplement parce que le film ne sera pas dispo sur netflix, du moins pas avant 3 ans, qu'il sera probablement mal distribué en salle comme d'habitude (et je mets ma main à couper au feu qu'aucune salle de par chez moi ne le diffusera), et qu'il faudra attendre au mieux mars pour y jeter un œil alors qu'il sera déjà visible partout ailleurs.

Et vu que c'est un film français, c'est un peu dommage que nous n'y auront pas accès plus facilement / rapidement.

C'est ce que j'appelle être moins bien loti.

C'est tout.

Simon Riaux - Rédaction
07/10/2020 à 13:59

@ludo3101

Oui, j'ai écrit trop vite sur la légitimation, mes plus pates excuses.

Mais il n'empêche, je ne vois pas bien en quoi un film qui va sortir en salles, en vidéo, en TV et probablement en SVOD sur une plateforme est moins bien loti, ou desservi.

ludo3101
07/10/2020 à 13:49

@ la rédaction

A quel moment j'ai dit qu'il serait légitime de voler le film ? J'ai dit qu'il faut pas s'étonner si cela arrive alors que nous sommes pour le coup les moins bien lotis pour voir ce film qui est pourtant un film de chez nous.

Simon Riaux - Rédaction
07/10/2020 à 11:10

@ludo3101

Curieuse réaction que de trouver légitime de voler un film parce qu'il bénéficie d'une exploitation sur la durée, via différents formats.

ludo3101
07/10/2020 à 10:54

Donc du coup ce film français sort partout dans le monde le 4 décembre sur netflix... sauf en France. Du coup faudra attendre 3 ans pour l'avoir sur netflix. Et comme c'est un film de genre français, il sera invisible dans beaucoup de salles françaises, sous réserves que les salles ne soient pas fermées. Et si on a peur d'être enfermé avec des gens qui ont le covid, ben on ira de toute façon pas le voir. Sinon, il faudra attendre la VOD payante ou la sortie blu ray l'année prochaine. Très logique. Faudra pas s'étonner que le film soit téléchargé dès le 4 décembre.

Maski mask
06/10/2020 à 19:15

A voir...

votre commentaire