Sherlock Holmes en mode Marvel : Robert Downey Jr. veut créer un MCU pour le détective

Gael Delachapelle | 6 octobre 2020 - MAJ : 06/10/2020 16:41
Gael Delachapelle | 6 octobre 2020 - MAJ : 06/10/2020 16:41

Robert Downey Jr., interprète de Sherlock Holmes dans les films de Guy Ritchie, a fait part de son ambition de créer un MCU autour du personnage.

Au fur à mesure des années et au fil des différentes adaptations de l'oeuvre de Sir Arthur Conan Doyle, qui aura connu diverses variations temporelles de son univers, Sherlock Holmes est un rôle qui aura été interprété maintes et maintes fois, et ce par divers interprètes différents. Les exemples les plus récents et populaires sont bien évidemment ceux de Benedict Cumberbatch, dans l'excellente série BBC Sherlock de Steven Moffat et Mark Gatiss, ou encore Robert Downey Jr., dans les films Sherlock Holmes et Sherlock Holmes : Jeu d'ombres de Guy Ritchie

Alors que l'acteur devrait rempiler pour un Sherlock Holmes 3 très différent sans le réalisateur de Snatch aux commandes qui a cédé sa place à son ami Dexter Fletcher (Rocketman), Robert Downey Jr. a partagé son ambition : créer un Cinematic Universe (Univers Cinématographique donc) autour du célèbre détective, l'ex-Iron Man ressentant apparemment un manque vis-à-vis du MCU.

 

Photo Robert Downey Jr., Jude LawJude Law et Robert Downey Jr., un duo irrésistible  

 

Dans une interview auprès de Fast Company, l'acteur a fait part de son ressenti sur la non-pertinence de se contenter uniquement d'un troisième film : 

"Pourquoi ne faire qu'un troisième film si vous êtes capable de faire des spin-offs avec ces vrais joyaux de diversité [les romans de Conan Doyle, ndlr], à d'autres époques et avec d'autres éléments ? À ce stade, nous avons vraiment l'impression qu'il n'y a pas de "mystery-universe" [un univers cinématographique sur les films mystères, ndlr] qui existe ailleurs, et Conan Doyle est la voix définitive de cette arène, je pense, à ce jour."

La productrice et épouse de l'acteur, Susan Downey, s'est également montrée assez excitée à l'idée de créer un Cinématic Universe autour du personnage. Le couple voit dans le projet un véritable potentiel, notamment le moyen de relier l'univers de Sherlock au cinéma et sur le petit écran (comme Marvel avec ses séries Disney+) :

"Nous pensons qu'il y a une opportunité de développer davantage [l'univers, ndlr]. Des spin-offs autour des personnages du troisième film, pour voir ce qui se passe sur le petit écran, voir ce que Warner est en train de développer, avec HBO et HBO Max."

 

Photo Robert Downey Jr., Noomi RapaceNoomi Rapace et Robert Downey Jr. dans Sherlock Holmes : jeu d'ombres  

 

Le couple Downey semble avoir trouvé un filon à exploiter dans l'univers de Sherlock Holmes, en s'inspirant clairement de la méthode de Kevin Feige chez Marvel. Une inspiration clairement revendiquée dans leurs propos, même si Robert Downey Jr. a tenu à préciser, néanmoins, qu'il ne serait pas question de recopier la méthode Marvel mais de s'inspirer de son modèle, en tant qu'univers partagé : 

"Nous ne sommes pas la pour recopier, nous ne voulons pas simplement faire ce qui a déjà été fait ailleurs. Mais je pense que le modèle lui-même a plus de dimensions à explorer qu'il ne le pouvait auparavant. Il s'agit aussi d'avoir les bonnes personnes. Différentes sensibilités qui vous mèneront à différents horizons lointains."

C'est vrai qu'il n'existe pas de "MCU" dans le genre du whodunit à proprement parler. Certes, Kenneth Branagh est clairement en train de créer son Poirot Universe avec ses adaptations de Agatha Christie son Le Crime de l'Orient-Express teasait d'ailleurs dans son cliffhanger final le Mort sur le Nil prévu pour décembre 2020. Et dans le même genre, Rian Johnson n'a pas caché ses ambitions concernant le détective de son À couteaux tirés, Benoit Blanc interprété par Daniel Craig, et teasé un deuxième opus de ses aventures. Toutefois, relier l'univers d'un personnage comme Sherlock Holmes à la fois sur grand et petit écran serait bel et bien inédit.

 

photoPaul Anderson sera de nouveau de la partie, dans Sherlock Holmes 3 

 

L'idée en soit du couple Downey n'est pas mauvaise, même si on sent clairement l'influence du MCU sur les choix de carrière et les ambitions futures de l'acteur, qui semble ne pas en avoir fini avec les franchises hollywoodiennes. Espérons juste que Susan Downey mènera son mari sur des chemins moins boueux que ceux du Voyage du Dr Dolittle, où l'acteur semblait déjà vouloir se créer une nouvelle franchise post-Marvel, avec un succès néanmoins assez relatif. 

Aux dernières nouvelles, Sherlock Holmes 3 est toujours prévu pour une sortie en salles à Noël 2021, si la Covid-19 ne vient pas chambouler davantage les plans de la production. On ne sait pas grand-chose de plus pour l'instant, si ce n'est que l'acteur Paul Anderson (Peaky Blinders), présent dans le second opus, fera son retour au casting de ce troisième volet. En revanche, aucun autre projet n'a été annoncé officiellement pour le moment autour du Sherlock de Robert Downey Jr. Il semblerait que ce soit qu'une question de mois.

Tout savoir sur Sherlock Holmes 3

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Dehem
08/10/2020 à 11:19

Et un cinematic universe avec le Dr Doolittle ?
Avec des spin off sur les aventures du lapin, hamster, ornithorynque..
Autorisons nous le champ des possibles! ^^

Zanta
07/10/2020 à 13:24

Robert, et si tu refaisais des films ?
Du niveau de Zodiac, Fur, A Scanner Darkly, Tropic Thunder ou Kiss Kiss Bang Bang ?

Foofix
06/10/2020 à 22:02

Le meilleur acteur pour ma part avec Jude law
Hate de le 3 sort

RobinDesBois
06/10/2020 à 18:55

Kyle Reese "Bientôt une série sur Bernardo le fidèle serviteur de Zorro qui en fait part en mission spéciale lui aussi quand son maitre n'est pas là."

Il devrait faire équipe avec Daredevil.

Numberz
06/10/2020 à 18:50

Sherlock Holmes. Initales: SH. SH = super heros.

Bon sang Watson #toutestlié

Henry C.
06/10/2020 à 18:42

Autant RDJ était très bon en Iron Man, autant en SH, je suis plus réservé. Je n’ai jamais trouvé qu’il avait le profil pour Sherlock, ne serait-ce que physiquement (pas assez grand et longiligne), il n’a pas le flegme que requiert le rôle, il cabotine à foison. Après son interprétation n’est pas ridicule, et les films pas mauvais, mais j’aurais bien vu une inversion des rôles entre lui et Jude law, ça aurait été d’avantage fidèle aux livres à mon sens. Ça ne vaut pas la série Sherlock
où Bénédicit Cumberbatch a fait un travail remarquable.
Quant à faire un univers étendu avec SH, par pitié pas ça. On voit bien que copier le MCU ne fonctionne pas a chaque coup (Dark universe, DCEU, etc...).

Matrix R
06/10/2020 à 18:36

Vois pas l'intérêt

matador
06/10/2020 à 17:52

money, money, money....

Kyle Reese
06/10/2020 à 16:44

Mouais, déjà ils n'auront pas la sœur Enola puisqu'elle est chez Netflix.
Et puis MCUiser tout les personnages iconiques ça va devenir lassant.
Bientôt une série sur Bernardo le fidèle serviteur de Zorro qui en fait part en mission spéciale lui aussi quand son maitre n'est pas là. ... Du neuf non de zeus ! lol.

A part ça j'aime bien le Sherlock de Ritchie et de Downey.
Je me demande ce que le 3 va donner avec Dexter Fletcher qui n'est assurément pas un manche, j'ai beaucoup aimé son Rockteman, avec un bon scénario ça pourrait donner quelque chose de différent mais tout aussi excitant.

votre commentaire