Films

Tenet : on décrypte en vidéo et avec spoilers le casse-tête de Nolan

Par Alexandre Janowiak
11 septembre 2020
MAJ : 21 septembre 2020
12 commentaires
Miniature décryptage

Tenet est enfin sorti, et plus de deux semaines après sa sortie dans les salles françaises, c’est le moment parfait pour y revenir en profondeur.

Sans grosse surprise, le nouveau film de Christopher Nolan a rameuté les Français dans les salles de cinéma après plusieurs mois de confinement. Cependant, le blockbuster SF tant attendu est très loin de faire l’unanimité au sein du public et de la critique, largement divisés sur ses qualités et ses défauts.

Après une vidéo critique sans spoilers et une vidéo sur les débuts du film au box-office, nos rédacteurs Simon Riaux et Alexandre Janowiak reviennent donc sur Tenet dans les moindres détails, en vidéo encore, en pesant le pour, le contre et décrypter certaines théories, séquences et tentatives plus ou moins réussies du réalisateur de Interstellar dans son nouveau film. Faut-il le revoir ? Est-il nécessaire d’avoir un diplôme de physique avant de le lancer ? Est-il ambitieux ou prétentieux ? Est-ce un film majeur de Nolan ou un de ses pires ? Éléments de réponses.

 

 

Pour notre critique sans spoiler, c’est par ici.

Pour notre dossier avec spoilers, c’est par là.

Et puis pour en savoir plus sur la grosse théorie entourant le film, toutes les informations dans ce dossier.

 

Affiche française

Rédacteurs :
Tout savoir sur Tenet
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Georges

Pour moi le sentiment qui domine après le 1er visionnage est que la complexité de la narration a pour unique but de masquer les faiblesses du récit.
Comme si Nolan s’était dit « mon histoire est tellement con que pour pas trop que ca se voit je vais embrouiller les choses et laisser les spectateurs imaginer des choses auxquelles je n’aurais pas pensé moi même ».
Apparemment ça marche…

Birdy

Très sympa de vous suivre les gars, j’aurais adoré débattre avec vous sur le plateau, sujet passionnant que ce Tenet plus complexe que vous semblez le penser.
Vous ne parlez par exemple pas de plusieurs éléments de l’histoire qui pourrait l’enrichir.

Mais pour en rester sur votre prestation, j’ai particulièrement apprécié votre complicité, vos avis complémentaires, et le ton bon enfant passionné des 30min.

Merci donc !

Birdy

@的时候水电费水电费水电费水电费是的 Georges : tu vois vraiment un réalisateur aussi prestigieux, maniaque, et attendu que Nolan emberlificoter son histoire parce qu’il la trouve stupide ? A partir de là, tu es déjà à côté de la plaque.
Nolan part de cette envie de faire un James Bond, en y associant son thème de prédilection : le temps et son impact sur l’histoire et les scènes d’action.
Ce n’est pas la complexité de son concept qui pose problème, mais l’histoire de base d’un simple JB associée. Elle reste aussi superficielle qu’un 007 : un méchant veut bousiller le monde parce qu’il est vraiment très méchant, et un gentil cool et cheaté va lui apprendre qu’à la fin c’est toujours lui qui gagne, si possible en se tapant sa femme.

Sans toutes les idées de Nolan pour débanaliser ce schéma, ce serait très pauvre.
Hélas, il manque une réelle implication émotionnelle aux personnages, qui n’arrive que tardivement, grâce à Neil.

Après c’est les gouts et les couleurs, et je respecte ton avis.

Badazz

Chouette vidéo

Georges

@Birdy,
Tout d’abord je suis un grand fan de Nolan, depuis Memento que j’avais vu au cinéma à l’époque ! (je n’ai pas vu son premier film following), et je considère Interstellar comme un chef d’œuvre.
Mais là, désolé la complexité semble tellement superficielle (au contraire de Memento, pour laquelle elle était au service du récit).
Embrouiller le récit pour embrouiller le spectateur est une arnaque, un tour de passe passe vain. A se demander si il a puisé cette idée dans son film le Prestige : Nolan, un magicien arnaqueur?