Tenet : très fort à l'international, le dernier Nolan démarre sans surprise aux Etats-Unis

Camille Vignes | 6 septembre 2020 - MAJ : 06/09/2020 20:45
Camille Vignes | 6 septembre 2020 - MAJ : 06/09/2020 20:45

Tenet a déjà secoué le box-office français. Il est maintenant arrivé dans les salles américaines...

Avant toutes choses, tout rapport de chiffres du premier week-end dans les salles américaines de Tenet et autres comparaisons avec d’anciennes réalisations de Christopher Nolan, il faut garder en mémoire le contexte de sa sortie : un monde marqué depuis six gros mois par une pandémie, un monde où certains pays n’ont pas encore retrouvé toute leur liberté de mouvement.

À commencer par les États-Unis qui, s’ils accueillaient Tenet dans leurs salles obscures ce week-end, n’ont pas pu garantir la sécurité des citoyens New Yorkais et de Los Angeles, ni ceux de la Floride, de la Pennsylvanie ou encore de l’État de Washington, et ont préféré ne pas y ouvrir les cinémas pour l’occasion. Une décision plus que raisonnable, mais qui donne une perspective bien différente aux scores des récentes sorties cinéma.

 

photo, John David WashingtonVa falloir s'accrocher pour y arriver 

  

Dans ce contexte, la Warner Bros. n’avait d’autre choix que d’espérer voir Tenet faire carrière sur le long terme, et non pas d’exploser tous les scores dès son week-end de sortie. Même si le long-métrage n’a pas mis bien longtemps à réveiller le box-office françaisles experts projetaient des recettes domestiques s’élevant autour de 20 millions de dollars pour la fin du week-end (ce qui est très peu pour un film de cette envergure).

Or les experts ne s’y sont pas trompés, et Tenet a bien enregistré 20,2 millions de dollars pour ses premiers jours en salles durant le Labor Day week-end (fête du Travail), en comptant également les avant-premières américaines de ce début de semaine.

 

photo, John David WashingtonAccroche bien la corde, ça évitera de partir à la dérive 

 

Évidemment ces chiffres sont très bas pour un film qui aurait coûté autour de 200 millions de dollars à produire (sans ses frais de promotion donc). Juste comme ça, pour se rendre compte, en 2014 alors que son budget était de 165 millions de dollars (hors marketing), Interstellar en encaissait 47,5 millions. Inception de son côté, après avoir déboursé 160 millions dans la production (hors marketing), en enregistrait 62,7 à l’issue de son premier week-end.

Et laissons de côté les plus beaux succès du réalisateur qui jouissaient de la réussite de Batman Begins et de l’amour du public pour Batman : The Dark Knight et The Dark Knight Rises avaient respectivement fait des ouvertures à 158,4 et 160,8 millions de dollars (pour des budgets, toujours hors marketing, de 185 et 250 millions).

 

photo, John David Washington, Robert PattinsonC'est pas du grand art, mais c'est pas mal

 

Avec seulement 2 800 écrans à travers le pays (peu pour un film de cette trempe), sans les gros pôles que sont New York, Los Angeles, San Francisco, Miami ou encore Seattle et n’autorisant les cinémas de plein air type drive-in que dans les régions où les salles classiques étaient rouvertes, Tenet est donc sans surprise pour son box-office d’ouverture.

Comme la Warner Bros. le dit, il vaut mieux espérer qu’il fonctionne sur la durée, puisqu’une carrière comme celle de la trilogie Batman lui est refusée. Mais comparé au Nouveaux Mutants de Josh Boone, qui n’encaissait que 7,3 millions de dollars pour son week-end d’ouverture, 20,2 million, c’est déjà pas mal.

 

photo, Robert Pattinson, John David WashingtonC'est pas hallucinant, mais c'est ce qui était prévu

 

Dans le monde en revanche, Tenet s’en sort franchement bien. D’après Variety, il a en effet ajouté 78,3 millions dans les caisses de son box-office ces derniers jours, amenant le résultat global à 146,2 millions de dollars.

La Chine a particulièrement scoré ces derniers jours. Le long-métrage est arrivé sur ses écrans vendredi et a très vite vendu pour 8 millions de dollars de tickets. À la fin du week-end, le pays avait récolté plus que l’Amérique du Nord puisqu’il ajoute au box-office mondial un total de 30 millions de dollars en trois jours. De toute manière, côté reprise post-pandémie, la Chine s’en sort bien mieux que les États-Unis puisque son film The Eight Hundred a déjà récolté entre 277 et 300 millions de dollars (chiffres différents de BoxOffixe Mojo à Variety).

 

photo, Robert Pattinson, John David Washington, Himesh PatelHollywood, déjà en train de tirer des conclusions pour la suite 

 

Tout savoir sur Tenet

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

AffreuxSaleEtMéchant
08/09/2020 à 17:47

@MystereK

A partir du cas particulier de l'exploitant que tu connais, tu fais une généralité. C'est rapide comme raisonnement. Et surtout ça ne corrobore nullement les chiffres qui montrent une forte baisse dans un parc de salles qui a fortement augmenté. La France n'est pas un cas particulier, la différence est que contrairement aux autres pays, les films sortent ici le mercredi et dans la plupart des autres pays, c'est le vendredi. Sur Tenet, on est le seul pays à avoir quasiment 2 semaines complètes, et je te garantie que demain, tu verras une très belle chute de Tenet entre 54% et 58% pour un parc d'écrans qui a augmenté de 50%; C'est la même chose dans le autres pays, mais tu t'obstines à comparé les 3 jours exploitation du week end de sortie avec la semaine complète qui a suivi, donc forcément avec 3 jours contre 7 jours, la baisse est moins importante, mais même à 7 jours contre 3, ça reste une baisse, d'autant plus gênante que dans quasiment tous les pays le nombre d'écrans a aussi augmenté. Si tu compares 3 jours contre 3 jours, la baisse est énorme.et ressemble à celle qu'il y a en France.
La stratégie de Warner ne fonctionne malheureusement pas. A mon gout, elle était trop rapide (trop salles dès la sortie), il aurait fallu jouer plus en terme d'événement en le sortant que dans une dizaine de salles et augmenter très progressivement, comme pour les sorties américaine des films à Oscar... Mais ce n'est que mon avis...
Depuis le déconfinement, il n'y a quasiment personne dans les salles. a titre personnel, à chaque fois que j'y vais, on n'est pas beaucoup. J'ai même fait une séance dans une salle de 500 places tout seul (c'était pour Lucky strike). Les spectateurs ne viendront pas plus tard, ceux qui attendaient le film, l'ont déjà vu. Le bouche oreille n'est pas suffisamment bon et les gens ne veulent pas s'enfermer et cela ne risque de changer d'ici un mois ou même deux.
Et bien évidemment que Warner a couvert sa communication, en disant que c'était pas comme avant, ils ont préféré prendre les devants pour éviter en cas de flop, faire fuir plus de spectateurs... et les actionnaires. C'est du marketing, rien d'autre.
Et crois moi, les distributeurs (et surement pas les maisons de productions qui n'ont rien à voir avec les sorties) savent très très bien si le film marche ou se plante au bout de 3 jours. Le confinement n'a strictement rien changé à ça. Depuis fin juin, il y a eu suffisamment de sorties de films pour voir comment le marché fonctionnait.

MystereK
08/09/2020 à 15:44

AFFREUXSALEET MECHANT non, je ne suis pas d'accord avec cous sur ce point, et les distributeurs et les maison de productions non plus qui ont annoncé clairement que l'on ne poiurrait aps juger ce films et les futures sorties, selon les mêmes critères qu'avant la crise et que les scores des week-ends ne seraont en rien l'équivalent de par le passé. Cela a été aussi clairement dit avant la sortie de Tenet sur ce site. Il faudra voir sur la durées. La seule choses certaines aujourd'hui et que les temps sont incertains et qu'il faudra juger sur la durée parce que les spectateurs ne se ruent pas en salles et vont venir plus tard, quand les salles seront moins férquentées, comme c'est le cas pour le'xplotant dont j'ai parlé et qui le constate dans les faits, il y plus de spectateur en semaines qu'en temps normal et beaucoup moins le week-end. Il n'y a pas de surprise, c'était prévu et annoncé. Par contre, la France, comme on peut le voir dans les chiffre, est un cas particulier comparé aux autres pays, mais la fréquentation étant volatile avec la crise, il se peux, et je l'espère pour ce film et n'imorte quel aure film, indépendament de sa/leur qualité, que les semaines ne se suivront pas toutes qu'avec des baisses, que les gens qui ont peur d'aller au cinéma osent y mettre les pieds et que les chiffres vont monter et descendre en montagne russe. C'est un espoir, pas une prédiction, pour ce film comme pour les autres, pour les bienfaits du cinéma en général.

Maintenant, je ne dis pas que Tenet va être un susccès ou un échec, c'est trop tôt pour le dire, mais comme cela est répété depuis début juillet, avant la sortie du films, il ne faut pas apréhender les chiffres du box-office comme avant, la crise, c'est un fait dit et redis par les professionnels et qui se vérifie. On croise tous les doigts pour que les gens retrouvent l'envie d'aller au cinéma quel que soit le film et que ceux qui n'aiment pas ne se réjouissent pas (je ne dit pas que c'est votre cas) parce qu'ils faut qu'il y ait des films qui marchent indépendament de nos gouts pour que l'industrie et les salles puisses dépasser cette crise. Donc il fut plutôt pousser les gens à aller au cinéma plutôt qu'à les fuir, et qu'ils se fasse un avis par eux-même. Il serait dommage que certains trouvent le film génial en strewaming ou en BR et qu'il ne soient pas allé le voir à cause de certains qui ont insisté que le film était dipensable dans cette pérdiode critique pour le cinéma.

AffreuxSaleEtMechant
08/09/2020 à 13:43

@MystereK
Tu t'obstines à ne pas voir la réalité des chiffres. Tous les distributeurs savent si leurs films sont des succès ou non dès les premiers jours d'exploitation, que ce soit avant ou après le confinement. Oui, ça a changé. Ce qui a vraiment changé, c'est que les gens vont beaucoup moins au cinéma. Mais dire que Tenet est ou sera un succès est totalement absurde. Le film perd 50% ou plus de ses spectateurs d'une semaine à l'autre (je parle de semaine complète) alors que son parc de salles augmente (en France, le film est passé de 678 écrans à 1071 écrans, la stratégie de Warner est d'augmenter le nombre de salles d'une semaine à l'autre pour essayer de le maintenir). Même si Tenet reste à l'affiche 1 an, il y a quasiment aucune chance qu'il se rembourse en salles.

MystereK
08/09/2020 à 12:35

AFFREUXSALEETMECHANT Le succès d'un film ne se mesure pas aux nombre d'entrée le week-end mais sur la totalité de l'exploitation. C'est d'autant plus important dans le conctexte actuels où les gens ont peur d'aller au inéma en période d'affluence, comme exemple je cite l'exploitant de la salle dans mon village : j'ai plus de spectateurs réparti sur la semaine qu'en période normale, beaucoup moins d'affluence le week-end. Il fy a donc un sens à se focaliser aujourd'ghui, dans ce contexte, aux chiffres totaux. Mais dans tous les cas, en période normale ou en période de crise, ce qui compte c'est le nombre TOTAL des entrées à la fin de l'exploitation, exploitation qui ne vient que de commencer pour Tenet.

Vous vous obstinez à réfléchir comme si nous étions dans une période normale mais ce n'est pas le cas, le paradigme a changé pour un temps.

T-Rex
08/09/2020 à 10:54

Pas cohérent de dire que 20 M c'est bien pour un film à 200 M de budget (Tenet) et que 7,3 M c'est tout pourri pour un film à 73 M (New Mutants). C'est exactement la même rentabilité sauf que tu perds moins d'argent quand ton budget prod était plus réduit. Donc sur le papier, New Mutants est moins problématique que Tenet niveau finances sur le territoire américain.

Eddie Felson
07/09/2020 à 19:43

@Kyle Reese
Heureux que tu es kiffé l’expérience Tenet!
J’y suis retourné la semaine dernière avec des amis et ai encore plus apprécié l’expérience - car c’en est une! - et cela m’a permis de découvrir/voir maints détails éclairants, qui m’avaient échappés à la première vision, qui m’ont permis de mieux comprendre le film.

Oui, ALLEZ VOIR TENET!

AffreuxSaleEtMechant
07/09/2020 à 18:42

@GeorgeClinton
Heu... moi je propose rien, je n’ai pas ce pouvoir.
En France, si Gaumont, Le pacte, Orange et celui qui est derrière Forte, font ça, je me doute qu’ils ont calculé pour ne pas perdre d’argent, voire même en gagner.
Pour les blockbusters, il y a 2 stratégies qui se mettent en place. La première est de repousser les sorties en espérant que les spectateurs retourneront en salles mais plus tard. C’est par exemple la stratégie d’Universal avec le prochain Fast and Furious. Mais combien de temps vont ils tenir avec autant d’argent immobilisé ?
Comme tu le dis, l’autre stratégie est de vendre à une plateforme type Netflix ou Amazon pour récupérer sa mise avec une petite marge. C’est le cas de Sony avec Bloodshot. Et comme tu dis aussi, un studio peut aussi mettre son film sur sa plateforme, Mulan ou Artemis Flow chez Disney plus pour promouvoir sa plateforme et attirer de nouveaux abonnés.
Netflix fait ça depuis longtemps quand il produit des films à plus de 100 millions comme 6 underground ou the irishman et personne ne parle de suicide. Si d’autres plateformes veulent exister face au N rouge , elles n’ont pas d’autres choix que de combatte Netflix avec des armes similaires.
La crise accélère ce phénomène et les mauvais chiffres de Tenet ne sont pas là pour rassurer.
Perso, ça m’emmerdait déjà de voir le dernier Scorsese chez moi...

George Clinton
07/09/2020 à 18:14

@AffreuxSaleEtMechant

En effet, j'ai mal lu votre commentaire. Cependant, en ce qui concerne les partenariats cités entre vos studios et les plateformes hotes (en France) même en vendant leurs films rentrent-ils dans leurs frais ? Si oui, je serais curieux d'en savoir plus sur les deals distributeurs/hôtes. Le cas WB et Disney serait intéressant à analayser si on suit le modèle que vous évoquez, en l'état actuel des choses je serais surpris comme beaucoup d'autres que Warner Media ''vende'' TENET à Netflix/Amazon ou une autre ''plus grosse'' plateforme plutôt que de conserver cette propriété dans leur catalogue HBO Max (quitte à obtenir de plus grosses parts de marchés sur le moyen terme si on suit cette équation) tout comme Disney qui a opté pour son propre service avec Mulan et nul autre...

Donc comme vous vous y très bien sur les services de streaming, svp faites donc du sens avec cela ? On ne parle pas de ''petits films'' mais de blockbusters de différents majors... ''l'argent parle toujours'' à la fin, mais stratégiquement parlant, je doute que ce que vous proposez ne s'applique actuellement aux studios américains qui viennent tout juste de se lancer dans la course au streaming... ce serait suicidaire.

AffreuxSaleEtMéchant
07/09/2020 à 18:13

@MystereK et Fox

Heu... il va falloir réviser vos maths ou apprendre à connaitre un peu mieux comment fonctionne le box office.
On n'additionne pas des pommes et des poires !
UK : du 28 au 30 aout week end de sortie 7 123 704 : sur 3 jours
du 4 au 6 septembre cumul à 13 100 000 c'est à dire sur 7 jours !!!
En 7 jours il fait moins bien qu'en 3 jours !
Vous pouvez pas comparé 3 et 7 jours, c'est absurde !
Si on compare sur la même durée donc sur les week ends (3 jours), Ténet est passé de 7 123 704 à 2 788 845Là donc une baisse de 60,9%
On parle aussi du fait que la parc de salles est passé de 611 salles en week end 1 à 2968 salles soit 2357 salles de plus en week-end 2 ??
Le parc de salles a été multiplié presque par 5 en 2 semaines et pourtant sur la même période le film s'effondre de 60%.
Oui, c'est un flop.
C'est triste mais c'est la réalité des chiffres.

Kyle Reese
07/09/2020 à 17:03

Bon je reviens de la séance et je ne vais pas me battre avec les chiffres ici mais je ne dirais qu’une chose...

Allez voir TENET.

Ce film est totalement dément. C’est le truc dans le genre le plus fou que j’ai vu depuis Inception.
Une partie de mon cerveau est encore tout retourné pourtant je suis habitué à ce genre de concept tordu.

Allez voir TENET.

Ceux qui hésitent par ce que faute de temps ... un comble pour ce film ... prenez le temps.
Pour ceux qui hésitent parce que ça risque d’être trop compliqué ... ne chercher pas à tout comprendre laisser vous porter par un truc de dingue, la réflexion viendra après ou pas.
Ceux qui hésitent à cause du COVID faites comme moi si possible, trouver une séance à des horaires creuses, il y a avait 8 personnes à 13h30 dans la grande salle CGR.

Bref, un film comme ça, il faut vivre l’expérience en salle.
Ce qu’a fait Nolan c’est dément. Je suis un fan du réal, de ce genre de film, l’idée du film est simple et génial, mais voir ce que cette idée donne c.est tout autre chose. Pour moi c’est son film le plus abouti au niveau mise en scène.

Ce film mérite un succès de dingue. P*tain de COVID.
Mais il n’est évidement pas fait pour tout le monde.
Je ne le conseillerai pas à ma mère pas ex.

Plus

votre commentaire