Tenet : sa sortie américaine va-t-elle relancer le cinéma et le box-office ?

Mathias Penguilly | 3 septembre 2020
Mathias Penguilly | 3 septembre 2020

Le film d'espionnage de Christopher Nolan sort aujourd'hui aux États-Unis. Les exploitants américains espèrent qu'il fera aussi bien qu'ailleurs.

Une semaine après sa sortie, Tenet a réalisé un score impressionnant au box-office hebdomadaire, en accaparant 40 % de parts de marché et en faisant même un meilleur lancement que les deux précédents films du cinéaste. Le public américain l'attendait, ça y est Tenet va arriver outre-Atlantique, suscitant beaucoup d'espoir chez les exploitants qui viennent à peine de reprendre du service.

Pour rappel, la Covid-19 a frappé les États-Unis plus durement que les pays européens par exemple : au 3 septembre 2020, ils comptent 6 millions de cas pour plus de 185 000 décès, avec environ 1000 morts supplémentaires chaque jour. Dans ce contexte, toutes les salles n'ont pas rouvert et les premières estimations sont tombées.

 

photo, John David WashingtonLes salles américaines vont pouvoir respirer un peu

 

Deadline a effectivement souligné que plusieurs États n'ont finalement pas autorisé la réouverture des salles de cinéma, y compris l'État de New York, la Floride (Miami), la Pennsylvanie (Philadelphie) l'État de Washington (Seattle) ou encore une grande partie de la Californie. Privé de ces marchés très lucratifs pour l'industrie hollywoodienne, les espoirs de rentabilité ont été revus à la baisse (un film américain fait effectivement la plupart de ses bénéfices sur le territoire des États-Unis) :

"Pour un gros film dont le budget a été estimé à 200 millions de dollars, ne pas avoir Los Angeles et New York City dans ses villes de lancement... C'est époustouflant."

Warner espère donc réaliser un lancement correct ce week-end et mise ensuite sur le long-terme pour assurer la rentabilité du film. Pas question de se précipiter, il s'agit d'attendre que les salles de tout le pays puissent diffuser le film avant d'évaluer sa réussite commerciale.

 

photoL'effet d'une bombe sur le box-office mondial

 

D'après des spécialistes de l'industrie dont les estimations sont rapportées par Deadline, le film pourrait rapporter environ 20 millions de dollars sur ses trois premiers jours d'exploitation aux Etats-Unis. C'est un résultat très bas (InterstellarInception et The Dark Knight Rises avaient respectivement généré 50, 63 et 161 millions de dollars lors de leur démarrage), et en même temps très honorable étant donné le contexte délicat.

Lors de son lancement à l'international la semaine dernière, le film a enregistré 53,6 millions de dollars de recettes dans plus de quarante territoires, redonnant de la couleur au box-office. En Chine, en Russie et au Nigéria notamment, le film sera lancé en même temps qu'aux États-Unis ce qui pourrait ajouter, selon les mêmes experts, 50 millions supplémentaires dès la fin du week-end.

Tenet est roi et pendant quelque temps, il le restera !

 

Affiche française

Tout savoir sur Tenet

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
08/09/2020 à 12:58

BIRDY C'est le rpicipe du paradoxe, il n'a pas pas de réponse fausse ou de réponse juste, Nolan peut faire ce qu'il veut, c'est lui qui décide, c'est lui le scénariste, ses décisions ne peuvent être contestées... Paradoxe : contraire à la logique. Tout est dans la définition. C'est jsute une jeu pour l'esprit. Il n'a de comptes à rendre à personne, il décide si le chat chat dans le boite est mort ou vivant et voilà... il ne peut l'expliquer puisque c'est un paradoxe. Tout tient dans ce mot. C'est de la physique narrative et il lui fait dire ce qu'il veut m'eme si cela ne vous satisfait pas. Lui il part du pricipe du déterminisme du temps, le passé n'a jamais été autrement, c'est une position qui dans la gymnastique du cerveau se tient tout à fait. Le fil du temps n'a jamais été différent de ce que l'on voit à l'écran et là aussi, il n'y a aucune dérive dans ce qu'il nous montre, tout c'est déjà passé et il nous le montre dans les retour en arrière, il n'y a aucun élement qui vient changer ce que l'on a déjà vu avant. Nolan est très cohérant et il ne diverge jamais,, tout se tient à 100%..

Birdy
06/09/2020 à 09:22

@ cliff both et mysterek :
Pas d'accord. Vous oubliez un principe fondamental au cinéma : quel que soit le genre abordé, et l'inventivité de votre histoire, vous lui appliquez ses propres règles, et les personnages devront s'y plier. Si vous décidez que superman est indestructible sauf au contact de la kryptonite, ça n'existe pas, mais pour le spectateur, il faudra rester cohérent avec ça et expliquer pourquoi Superman en mange au petit déjeuner sinon il n'y comprendra plus rien. Vous aurez beau lui dire que c'est de la fiction, ça n'existe pas, donc finalement superman peut changer de pouvoirs et de background, le spectateur y perdra ses repères.

C'est pire dans Tenet car Nolan tente de nous expliquer (lourdement) la possibilité de la chose. Il construit son intrigue sur la multiplicité des interventions simultanées de Neil.
Donc pour tout spectateur qui souhaite comprendre la stratégie de Tenet et du protagoniste pour sauver le monde, il faut que ça se tienne. On ne parle pas de la faisabilité de retourner dans le passé par inversion, ça OK, on l'accepte comme principe de base du film et on kiffe.
On parle de rester cohérent avec l'inversion, comme le fait Nolan par exemple en desinversant régulièrement ses héros ou Sator.
Nolan a forcément créé une timeline de ses personages, de leurs actions dans le temps, et de qui est où et quand à chaque scène.
Il sait obligatoirement quel âge à Neil, si c'est bien Max, quand il est formé et combien de temps par le protagoniste, et combien de temps il passe en inversion pour sauver le protagoniste 3x.
Plusieurs spectateurs ont eux même reproduit des timeline sur internet qui retraçent le parcours temporel de chacun. Et pourtant, il reste un trou : Neil n'a pas l'âge qu'il faut dans le présent.

Nolan a donc soit :
1. raté la compréhension de son histoire trop alambiquée pour le spectateur, qui tourne en rond sur un paradoxe et dans un scénario mal agencé, en gros l'énoncé du problème est mal écrit.
2. Il s'est planté dans son utilisation de l'inversion à répétition, et la solution n'existe pas nolan a utilisé et dissimulé une mauvaise réponse au problème.
3. Nolan à fait exprès de nous perdre un maximum pour ne laisser entrevoir la vraie solution qu'à un minimum de spectateurs amateurs de puzzle temporel. La solution du problème est tellement complexe qu'il fallait déceler une trappe dans l'énoncé lui même, sinon le calcul est faussé.


J'ai donc un théorie encore jamais lue nulle part, et je n'ai aucune preuve : et si le Neil qui avait remonté le temps était le personnage le plus âgé du film, sir Michael Caine?
Ce dernier remonte le temp, mais en partant de si loin, car il a bien vécu avec le protagoniste ses 400 coups jusqu'à 40 ans environ, qu'il a dans les 70 ans à peu près en arrivant à destination : qqes annees avant le début de l'histoire, il se desinverse, crée Tenet pour recruter son ami encore jeune.

Il recrute également, mais 20 ans plus tard (vers 2050 donc), un lui (Neil/Max) plus jeune et capable de l'aider sur le terrain. Ils remontent le temps ensemble, jusqu'à 2020, pour aider le protagoniste directement (Pattinson) et indirectement (Caine).

C'est selon moi la seule manière de partir d'assez loin pour laisser le temps à la planète de devenir invivable, et au protagoniste d'avoir une organisation qui l'aide au début alors qu'il ne l'a pas encore créée.

En tout ça merci les gars de prendre le temps de discuter, on va bien finir par découdre correctement la logique de Nolan...

Cliff booth
05/09/2020 à 17:55

A partir du moment où j’ai appréhendé le film Comme un film d’action « fantastique » et non comme un film d’action de science fiction , cela a été beaucoup plus confortable pour moi d’apprecier l’histoire,Je me suis laisser porter et je me suis régalé, car in fine le voyage dans le temps ce n’est pas de la science fiction c’est du fantastique comme par exemple lorsque Superman(Richard donner 1978) à la fin du film fait exactement ce dont rêvent les méchant du futur dans Tenet avec l’algorythme pour la terre , a ce moment-là vous ne pensez pas que c’est de la sf ,ce n’est même pas improbable, c’est impossible !C’est donc du fantastique , cela n’arrivera jamais ! , dans les films fantastiques je ne me pose pas de questions sur la véracité de l’histoire , ainsi personne ne se prend la tête à réfléchir sur la logique de l’histoire . Jeme creuse la tête , actuellement a une seule chose à propos de Tenet : c’est dans quel rayon de ma collec de Blu-ray va se nicher Tenet , fantastique? Espionnage ? Action? Un nouveau genre? En tout cas, sûrement pas SF car je le répète Tenet c’est un sujet fantastique c’est du surnaturel ,le voyage dans le temps est et restera a jamais impossible ! En substance pour apprécier Tenet voyez le comme un film fantastique avec de l’action menée de main de maître, et là fini les prises de tête

MystereK
04/09/2020 à 15:47

BIRDY après, tout c'est, bien sûr, ça favoriser la vente d'aspirine comme vous le dite, mais le principe des paradoxes, c'est pas de trouver une réponse, c'est un jeu pour les scientifique et les philosphes, Je dis bien un jeu pour se tordre le cerveau dans tous les sens, c'est pour cela qu'il ne faut pas chercher des explications et des réponses logiques, il n'y en a pas sinon le jeu serait terminé. Ce n'est que ludique ou philosophique, Si vous les prenez au sérieux, vous allez faire le bonheur de votre pharmacien.

MystereK
04/09/2020 à 15:21

BIRDY vous vous posez trop de question qui n'auront jamais de réponse par le fait même qu'il s'agit de paradoxes, En physique (et philosophie, c'est là que ces deux matières se rejoignent) on borde ces paradoxes de la manière dont ils sont exposés : c'est arrivé, un point c'est tout, Le petit fils remonte le temps pour tuer son grand père avant la conception de son père : c'est arrivé, le grand père est mort mais lui existe puisqu'il a pu tuer son grand père. Quelle est l'explication juste : il n'y en a pas puisque c'est un paradoxe contre intuitif et un pur jeu de l'esprit. S'il nexistait plus, il n'aurait pas pu tuer son grand père, mais comme il existe, il a pu tuer son grand père. Les paradoxes, c'est ludique, pas logique. Ils ne peuvent être expliqué, c'est de la gymnastique du cerveau contre intuitive mais sans solutioin.

Dans Tenet, si l'on prend l'option d'un seul fil temporel, le sauvetage se produit parce que Neil est arrivé du futur pour le sauver, il n'est jamais mort... comment aurait-il pu mourir puisqu'il a pu envoyer quelqu'un le sauver depuis le futur ? C'est la seule explication, contre intuitive du fait qu'il s'agit d'un paradoxe, qu'on peut lui donner. S'il n'avait pas envoyé quelqu'un le sauver, il serait mort et le reste de l'histoire n'aurait pas eu lieu. En envoyan quelqu'un le sauver, il savait déjà qu'il seait sauvé du seul fait de sa présence. Si on prend l'option de plusieurs fils temporels, l'explication est plus simple. Il y a un fil temporel dans lequel il meurt etun autre, celui raconté dans le film, où il est sauvé et qui prend une autre voie pour la suite, chaque fil se déroulant dans son propre univers séparé.

Nolan ne dit pas quelle option il utilise, mais les deux sont possibles. Même la première option n'est pas compliquée et c'est la seule qui produit un vrai paradoxe : le protagoniste n'est jamais mort parce que sauvé par quelqu'un du futur, c'est cela le tenant et l'aboutissant. Dans cette option, il n'a jamais été vraiment faillit mourrir dans cet opéra. Le protagoniste du futur savait qu'il serait en danger, il savait aussi qu'il serait sauvé (donc pas mort parce qu'il est existe encore) et c'est lui même qui a donné l'ordre qu'on le sauve parce qu'il fallait bien que quelqu'un le fasse. C'est le paradoxe et il est plus simple à aborder que celui du grand pêre.

Birdy
04/09/2020 à 13:04

@ Mysterek : ces questions ont beau selon toi et ta charmante moitié n'avoir aucune réponse dans la vraie vie, Nolan, soulève la question quand même, et par sa structure, nous oblige pour y voir clair à chercher à comprendre les tenants et aboutissants de son concept.
Dans Terminator, ok pour ne pas trop chercher à comprendre comment Connor a pu exister s'il fallait qu'il envoie lui même son père du futur le concevoir. Car le sujet du film n'est pas finalement ce paradoxe.

Mais dans Tenet, si le protagoniste a besoin d'envoyer qq'un ( Neil) le sauver dans le passé, à l'opéra, c'est bien parce que justement il y passe, sinon pourquoi l'envoyer ?
Et s'il est sensé mourir sans Neil la 1ère timeline de sa vie, il n'a jamais pu rencontrer Neil, le former, et l'envoyer se sauver.

Bref, où est mon aspirine...

MystereK
04/09/2020 à 07:28

BIRDY cette histoire de qui sauve qui n'a pas de réponse, c'est le paradoxe du gran-père dont parle Neil dans le film et que ma femme utilise aussi en cours lorsqu'ils ont leur moment ludique. C'est une pure spéculation de l'esprit et dire que le temps est modifié n'a aucun sens puisque le voyage dans le temps n'est qu'un exercice mental don personne sait s'il sera un jour possible, s'il sera possibe pour aller seulement dans le futur ou s'il sera possible dans les deux sens. Les paradoxes n'apparaisse que s'il serait possible dans le passé, mais cela veur dire que la science devrait apréhender le temps non plus comme une continuité, comme une rivière qui coule, mais soit comme une multitude d'unviers (dans un passé Le protagoniste meurt, dans un autre fil du temps, le protagoniste est sauvé), soit comme une simulaneité (comme dans la nouvelle L'histoire de ta vie de Chiang portée à l'écran sous le titre Premier conatct mais qui utilise moins bien cette question de simulataneité).

MystereK
04/09/2020 à 07:11

BIRDY non, ce n'est pas un peu facile, c'est la définition même du mot paradoxe, c'est des situations pour lesquelles il n'y a pas de réponse.

Et parce que le voyage dans le temps n'existe pas, il est sujet à beaucoup de paradoxes, c'est dans la nature même du sujet, et nous ne trouverons pas de réponses. Il faut accepter comme tel chaque proposition sans y chercher une logique. Dixit aussi ma femme, prof de physique dans une école polytechnique côtée et non dixit seulement Nolan. La définition de paradoxe est bien : qui défie la logique, qui est contradictoire. Si c'était logique : pas de paradoxe. On se prends trop la tête à trouver une explication avec des choses qui n'existent pas, qui sont de la pure imagination et qui n'obeissent à aucune loi réelles connues. Il est possible de faire dire n'importe quoi aux paradoxes, il n'y a pas de réponse fausse ou juste. Par exemple, pour en revenir à la physique quantique (ce que Tenet n'est pas je le rapelle), c'est le principe du chat du Shcröndinger, il n'y a pas de réponse juste ou fausse, C'est un paradoxe.

Armand
04/09/2020 à 00:37

@Birdy

1 - Robert Pattinson est plus proche des 30 ans que 40. Et si Neil = Max, faire les 400 coups ensemble revêt un tout autre sens. C'est plus un rapport père-fils.


2 - Justement, le protagoniste ne meurt pas (et n'est jamais mort) à l'opéra car Neil le sauve. Rappelle-toi : ce qui s'est passé s'est passé.

Kouak
04/09/2020 à 00:16

Bonne nuit,
pas la peine de mettre "spoiler alerte" les gars !
De toutes façons on entrave que dalle à vos "explications"...
;-)
Bref...

Plus

votre commentaire