Le film sur l'esclavage avec Will Smith provoque une folle guerre de dollars

Marion Barlet | 29 juin 2020 - MAJ : 29/06/2020 18:14
Marion Barlet | 29 juin 2020 - MAJ : 29/06/2020 18:14

Will Smith incarnera un esclave dans Emancipation, et les studios ont sorti les gros sous pour acquérir le projet.

Cannes n'a pas eu lieu cette année en physique, avec tapis rouge, récompenses et paillettes à gogo, mais Thierry Frémaux a tout fait pour maintenir l'événement, au moins de manière dématérialisée. Car le festival n'est pas une simple gâterie de cinéphiles, c'est un marché à part entière où se retrouvent les différentes professions du cinéma : acteurs, scénaristes, réalisateurs, producteurs, distributeurs, diffuseurs... C'est là-bas que commencent certaines aventures filmiques, comme le prouve Emancipation.

Emancipation est un projet de long-métrage, scénarisé par Bill Collage, avec Antoine Fuqua (Training DayEqualizer) qui sera à la réalisation et Will Smith en tête d'affiche. L'histoire est basée sur des faits réels, et se concentre sur la vie de Peter, un esclave dans une plantation de Louisiane en 1863 ; il décide de s'enfuir après avoir été sauvagement battu par un contremaître, et désire rejoindre l'Union Army pour lutter contre l'armée confédérée. Il s'agira d'un thriller historique, dont les scènes d'action seront impressionnantes si l'on en croit le réalisateur.

 

photo, Will SmithWill Smith sera Peter

 

Deadline a eu le privilège d'annoncer que le projet était lancé et a gardé un oeil attentif sur son évolution. Ça a été la course aux enchères pour les gros studios qui veulent à tout prix acheter le projet et que le film arbore leur nom. En première ligne, on retrouve Warner Bros. et Apple qui ont fait grimper les prix jusqu'à des sommes folles, passant le plafond des 75 millions dans un premier temps, et allant jusqu'à 130 millions de dollars.

D'après le site Deadline, il semblerait qu'il s'agisse de l'achat des droits, et seulement des droits, ce qui semble tout à fait exorbitant ; la répartition exacte de l'argent n'est pas précisée, et il se pourrait qu'une somme soit alléguée à la production, constituant un gros budget, mais n'ayant rien d'inédit (Django Unchained a coûté 100 millions de dollars).

 

photo, Vivien Leigh, Hattie McDanielÇa étoufferait la polémique pour en créer une nouvelle

 

Ce serait une belle (et très chère) occasion pour Warner de se rattraper après les polémiques sur Autant en emporte le vent et HBO Max, dans la tourmente plus vaste de Black Lives Matter. Le sujet est d'actualité, et les studios pourraient espérer une nomination aux Oscars avec un tel film - thème, acteur, réalisateur - s'inscrivant dans la suite de 12 Years a Slave qui a gagné l'oscar du meilleur film en 2014 (et n'avait coûté que 20 millions). Deadline n'a pas encore communiqué le mot de la fin et on ne sait donc pas encore qui a lâché les plus grosses (liasses), les a étalées sur la table et a remporté le gros lot. 

En tout cas, entre opportunisme, thématique de circonstance et volonté d'une plus grande égalité, le monde du cinéma joue bel et bien son rôle sur la planète et dans l'actualité. Si vous aimez les histoires de gros sous, vous pouvez vous pencher sur le budget du prochain Martin Scorsese, qui a été acheté par Apple justement. Coup double bientôt ? 

 

photoWarner fait son marché

commentaires

Tom’s
30/06/2020 à 00:48

Ouais Antoine Fuqua de la Chute de la Maison Blanche et du remake des 7mercenaire avec Denzel w. Super !! Lol

Rorov94
29/06/2020 à 23:23

@wolf
T'a sûrement raison.
Vu qu'ils nous ont déjà fait le coup avec J'ACCUSE!
Prétexter un sous disant succès populaire pour refiler tout un tas de prix.
Alors que dans les faits:l'alibi de Polanski a coûté entre 20/25 millions d'€ et n'a rapporté que 17/18 millions....
Un peu comme les municipales de ce week-end:
On nous fait croire que la France a viré écolo alors que plus de 56% des villes sont à droite!
Je suis persuadé que le publique,quel qu'il soit,en aura ras le c... des films BLM!et comme le ciné est un art soumis au capitalisme....

Wolf
29/06/2020 à 22:16

@Rorov94 tu rêves le film est pas encore produit que je peux te dire qu'il va gagner l'oscar du meilleur film et un oscar pour un acteur, tu sous estime le côté faux cul des oscar et de la presse ils vont encenser le film, même si le film est nul ils vont pas casser un film sur l'esclavagisme noir par les temps qui passe et tout le buzz autour, ce sera un succès critique et public quelque soit la qualité du film

MickeymousE
29/06/2020 à 22:10

C'est un peu tard et en France dans le genre étrange opportunisme, juste après BLM qui ont brûlé les villes et détruit les commerces Américains et les Traoré qui ont réclamé la révolution et la violence, on a ce film qui sort le 8 juillet surfant sur l'actualité: TOUT SIMPLEMENT NOIR qui sort le 8 juillet, c'est presque trop gros pour y croire si c'est pas du karma je ne sais pas ce que c'est.

Rorov94
29/06/2020 à 20:44

P....! Si le film se tape un score à la BIRTH OF A NATION je me pisse dessus...
En espérant qu'il n'y ai pas de sales histoires en cours de route sur ceux qui bossent sur EMANCIPATION!
Avec ce qui ce passe en ce moment,le public en aura marre des films «culpabilisant»aussi bons soient-ils...
Ça pue le flop à plein nez.
Et puis Fuqua...

alulu
29/06/2020 à 19:19

"Warner fait son marché" Puissant le truc.

votre commentaire