Après Autant en emporte le vent : Aliens, Aladdin... jugés offensants selon une chaîne britannique

Camille Vignes | 21 juin 2020 - MAJ : 21/06/2020 14:46
Camille Vignes | 21 juin 2020 - MAJ : 21/06/2020 14:46

Avec sa décision concernant Autant en emporte le vent, HBM Max ouvre la voie à une nouvelle ère toute en pédagogie...  

Contextualisation. C’est l’idée qu’a brandie HBO Max en retirant Autant en emporte le vent de son catalogue le temps d’offrir un petit texte préventif, sorte de contextualisation pédagogique, aux spectateurs. Encore considéré aujourd’hui comme l'un des plus grands succès de l’histoire du cinéma, par les centaines de millions de dollars encaissés et les 10 statuettes gagnées sur 13 nominations aux Oscars, jamais il n’a été question pour la chaîne de retirer définitivement la fresque des écrans - ç'aurait été une pure négation de l’histoire et des stéréotypes raciaux qui ont existé alors. 

Non, la tâche pour la chaîne était alors simplement de se prévaloir de toute accusation morale, en ce que le film est jugé problématique dans la manière idéalisée qu’il a de dépeindre la guerre de Sécession et la relation maître-domestique entre Blancs et Noirs. 

 

photo, Vivien Leigh, Hattie McDanielLe premier d'une longue lignée 

 

Or si c’est à HBO Max qu’incombe cette tâche aux États-Unis, en Angleterre, le film de Victor Fleming est proposé par le groupe Sky Cinema. Et la même problématique s’est posée. Seulement le groupe ne s’est pas arrêté à Autant en emporte le vent, et Sky Cinema a décidé d’inclure un message d’alerte à un très grand panel d’oeuvres, comme c’est expliqué dans les colonnes de Screengeek. 

« Sky s’est engagé à soutenir la lutte contre le racisme et à améliorer sa représentation de la diversité et de l'inclusion à l’écran comme en dehors.

Nous passons constamment au crible le contenu proposé par les chaînes appartenant à Sky, et si nécéssaire, nous prendrons des mesures. En ajoutant notamment des informations supplémentaires à certains programmes pour permettre à nos clients de prendre une décision éclairée au moment de choisir ce qu’ils veulent regarder ». 

 

photo, Jenette Goldstein Jenette Goldstein dans Aliens, le retour 

 

Donc, outre le long-métrage avec Vivien Leigh, Clark Gable, Hattie McDaniel, ou encore Oscar Polk, Sky prévient dorénavant ses spectateurs que des films tels que Aliens, le retour de James Cameron, Flash Gordon de Mike Hodges ou encore Dumbo (la version de 1947) et Aladdin (1993) proposent des « représentations culturelles, des attitudes et des niveaux de langages susceptibles d’offenser les spectateurs d'aujourd’hui ». 

Le problème d'Aliens, le retour viendrait de son casting, puisqu'avait été choisie pour jouer le rôle de la latino américaine Marine Vasquez, l'actrice blanche Jenette Goldstein. Idem pour Flash Gordon  qui met en scèn Max von Sydow dans le rôle de l'Empereur Ming, un vieil homme normalement asiatique... De son côté, Dumbo pâtit, pour la chaîne, de la manière caricaturale qu'il a de représenter les afro-américains, tandis qu'aucune explication n'a vraiment été avancée pour Aladdin. Pour rappel, Disney+ avait déjà accompagné ces films d'un message, lors de son lancement.

En ratissant large, le but du groupe est certainement de prévenir, plutôt que de guérir (contrairement à ce qu'HBO Max semble avoir fait)...

 

Photo AladdinLe rêve n'est plus si bleu... 

 

commentaires

Marousan
26/07/2020 à 14:17

Franchement il n'y a pas mort d'homme. Tant que c'est un bandeau en début de film ça permet de contenter tout le monde et de ne pas faire de censure et tout le monde s'y retrouve.
Par contre oui le second degrés franco-français est minoritaire sur terre il est clair que ça va se perdre dans les limbes un jour,un peu dommage car ça permet de bien dramatiser lorsqu'on comprend la nuance et l'humour. (Ne nous leurrons pas les chinois, les indiens et les anglo-saxons qui représentent la moitié de l'humanité ne goûtent pas cet aspect de l’humour franco-français ils prennent ça pour un manque de respect ou au mieux un trait d'esprit ce qui nous vaux une réputation sulfureuse) Par ailleurs racisme et sexisme c'est finit et ça c'est tant mieux.

marousan
26/07/2020 à 14:05

Pourtant il est légitime d'engager un acteur d'une ethnie particulière pour jouer un rôle ethnique. Le débat existe depuis Othello qui était joué par des blancs alors que dans l’œuvre le personnage est noir. Il était donc temps de remettre les choses dans le bon ordre. Dans la même optique les égyptiens sont régulièrement représentés avec des traits européens ou Arabe alors que les égyptiens antiques étaient en grande partie noirs ou métisses avec de nombreux échanges culturels et de population avec la Grèce et l'Afrique subsahraienne et avaient leur propre ethnie non caucasienne et la colonisation Arabe est venu 3000 ans plus tard. Ce qui se passe aujourd'hui c'est la remise en ordre des choses telles qu'elles doivent être d'un point de vue ethnique et historique avec un peu d'abus notamment il faut l'avouer dans les dessins animés qui ne sont rien d'autre que des divertissements pour enfants.
Alors certains sont un peu froissés par cela mais qu'importe tant que la société s'en porte mieux dans 25 ans c'est l'essentiel. Alors oui les blagues racistes et sexistes vont disparaître de la sphère publiques et professionnelle mais est ce que c'est vraiment une perte ? Et pour le cinéma les minorités ethniques seront bien plus impliquées dans la production de longs métrages mais également au théâtre ce qui au final est une bonne chose pour la représentation nationale et internationale.
Ce mouvement n'est pas parfait mais il a le mérite de désenclaver la pensée du racsime ordinaire et de faire réfléchir à certaine considération propre à ce que l'on appelle le "privilège blanc" outre atlantique. En gros quelques chose que je trouve acquis ou normal peut-être très blessant pour autrui donc empathie et réflexion pour changer les représentations sont utiles.

taker46
24/06/2020 à 11:52

ci on veut que chaque perso de film soit jouer par un acteur/actrice de l'etheni de l'oeuvre original alors y en a bcp le plus recent qui me vient ces dans bird of bride dinah lance est sencer etre blanche et blonde dans le film ces pas le cas kid flash dans la series the flash l'acteur est noire au lieux d'etre blanc tout comme heimdall de thor dans le comics et la mythologie il est blanc

Marc
23/06/2020 à 13:18

je vous dit ont est dans un Monde de dingue !!! Si a chaque films il faut un message d'alerte pour pas choquer les pauvres gens trop sensibles ! Mais où on va ce Monde est devenu fou . Laisser nous aller au Ciné nous sommes des adultes pour savoir si un film risque de nous choquer ou pas !

VIVE LE CINÉMA .

G. D.
23/06/2020 à 12:32

Vive la démagogie et la dictature bienveillante socialiste !!

Miami81
23/06/2020 à 12:32

On m'indique que Sky mettrait un bandeau avant les films de Batman. Ca donnerait une mauvaise image des pratiquants de SM

Xeno24
23/06/2020 à 11:50

"Je trouve que les xenomorphes d'alien donnent une image un peu trop caricaturale et offenssante envers les extraterrestres."

Toute à fait, je trouve d'ailleurs offensant qu'un humain ai joué l'alien dans le 1 alors qu'ils auraient du engager un vrai acteur xénomorphe, sincèrement en tant qu'alien je suis très offensé

Enfin !
23/06/2020 à 10:49

Tous les commentates ci-dessous me rassurent mais vous oubliez un point extrêmement positif : en poursuivant jusqu'au bout cette logique les américains, bientôt ravagés par la consciences de vivre dans un pays bâti sur le génocide et la spoliation des nations indiennes, vont le quitter en masse afin de le rendre à leurs légitimes habitants...

Nyl
23/06/2020 à 10:06

Apartheid 2.0?

On est bien parti.

Alex 38
23/06/2020 à 09:38

Allez hop, on écrème... Le Lac des cygnes, la fille de d'Artagnan, Mission, Les sous-doués, les Indes galantes... moins de navets et encore moins de grandes œuvres. Pauvres nous.

Plus

votre commentaire