Kick-Ass : Hollywood était horrifié par le film, d'après Matthew Vaughn

Simon Riaux | 20 avril 2020 - MAJ : 20/04/2020 17:12
Simon Riaux | 20 avril 2020 - MAJ : 20/04/2020 17:12

Chef d’orchestre de la franchise KingsmanMatthew Vaughn est aujourd’hui un réalisateur en vue à Hollywood. Mais il en allait autrement du temps de Kick-Ass

Bulldozers du box-office international, les super-héros et les franchises en général sont actuellement le Graal des grands studios hollywoodiens. Et si Matthew Vaughn est aujourd’hui un des rares créateurs à pouvoir obtenir leur attention, tout en proposant des projets bénéficiant de son regard d’auteur, il n’en a pas toujours été ainsi. 

Initialement producteur de Guy Ritchie, passé à la mise en scène avec Layer Cake, le cinéaste est rapidement devenu un artiste apprécié d’une partie du public et respecté par ses pairs, mais pas pour autant un technicien sur lequel les tenants de l’industrie étaient prêts à miser. Son excellent Stardust eut beau enchanter quantité de spectateurs, le film était très loin des standards hollywoodiens, et son goût pour les divertissements hybrides et volontiers remuants collait peu aux désidératas hollywoodiens. 

 

photo, Chloë Grace MoretzEnfin, une vision réaliste de la véritable nature des enfants

 

C’est ce qu’a expliqué Vaughn dans un entretien avec The Hollywood Reporter, où il est revenu sur le chemin de croix que fut la création de Kick-Ass, en dépit de la collaboration du réalisateur avec le scénariste émérite Mark Millar, figure du monde des comics, dont les adaptations (Kingsman, l'acquisition par Netflix d'un univers d'adaptations comics batpisées Millar World) se sont multipliées ces dernières années. 

“Je mourrais d’envie de faire un film de super-héros, et j’ai instantanément aimé le pitch de Mark Millar. Selon les critères de l’industrie, c’était un mauvais choix, parce que personne ne voulait s’y frotter à Hollywood. Et ça n’a fait que renforcer mon enthousiasme, le projet me paraissait d’autant plus une évidence.” 

Une évidence telle que Vaughn n’a pas hésité à investir lui-même pour pouvoir attirer l’attention des investisseurs. 

 

photo, Chloë Grace Moretz, Aaron Taylor-JohnsonTout le monde veut entendre les héros jurer

 

“J’avais fait quelques prévisualisations, donc nous étions en mesure de lever un peu d’argent pour le film, ce qui permettait de se faire une bonne idée de son ton, sa combinaison de comédie et de violence.” 

Malheureusement, à l’époque, personne ne paraissait convaincu du potentiel de cette propriété intellectuelle, ou de sa possible réussite au box-office. Et plus généralement, la violence du métrage, ainsi que les personnages la perpétrant, étaient un gros problème. 

“Un studio a qualifié Hit-Girl de véritable désastre, et estimé que la seule manière de faire quelque chose du personnage, était de la vieillir pour qu’elle ait 25 ans et non 10. Ils estimaient aussi que personne ne voulait voir des super-héros jurer et ont recommandé de remplacer les armes et les couteaux par des combats à mains nues.”  

Autant d’idées qui auraient évidemment amoindri l’impact de Kick-Ass, voire contredit profondément la philosophie du projet. 

“Aucun studio ne voulait y toucher. J’ai dû hypothéquer ma maison pour aider au financement du film, ce qui était effrayant, pour être honnête.” 

 

PhotoVaugh et Millar rencontrant les exécutifs Hollywoodiens

 

Soutenu par la critique et le public, le film amassa quasiment 100 millions de dollars pour un budget de trente, avant de rencontrer un grand succès en vidéo. Pas de quoi concurrencer le Marvel Cinematic Universe, balbutiant en 2010, mais déjà puissant au box-office.

En revanche, c’est sans doute le succès de Kick-Ass qui permit à son metteur en scène de prendre les  commandes de X-Men : Le Commencement, lequel lui conféra l’assise pour lancer Kingsman, sa propre franchise, qui s’apprête à dévoiler son troisième chapitre (enfin, quand la COVID-19 aura gentiment quitté nos latitudes). Le prequel The King's Man : Première mission sortira le 23 septembre, et Kingsman 3 est à l'horizon.

Kick-Ass et ses amis, eux, ont continué leur route avec Kick-Ass 2, sorti en 2013 et réalisé par Jeff Wadlow. Une suite qui a largement divisé le public, et nettement moins marché en salles (environ 60 millions au box-office). De quoi ralentir voire enterrer les projets suivants, notamment un film centré sur la Hit-Girl de Chloë Grace Moretz. L'actrice avait dit ne plus en avoir envie, malgré les idées de Matthew Vaughn.

 

affiche anglaiseLa prochaine bataille de Matthew Vaugh

Tout savoir sur Kick-Ass

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

qc
21/04/2020 à 17:35

cellement si il aurait pue faire un film hitgirl comme il le disait apres sa saurait ete du genie

Tauxi
21/04/2020 à 07:52

@Lougnar
Il y a plus de 13% d'afro-américains aux USA (jusqu'à 40% dans certains états),La probabilité qu'un noir apparaisse dans un groupe de 8 personnes est donc normale...

Hollywood pas cool
20/04/2020 à 19:57

qaund j'ecoute Macaulay Culkin, moi je me dis qu'on devrait être effrayé par Hollywood et ses chaussures rouges.l'Elite a Hollywwod, elle joue a d'autre jeux...
Quand j'étais allé voir Eyes Wide SHut de Kubrick en France en septembre 1999, j'étais déçu par le film, je m'attendais a une vrai adaptation de Traumnovel de Schnitlzer
mais 20 ans plus tard, c'était plutot les trucs rituels sanglants sataniques, que filmait Kubrick ..avec le Pizzagate, Weinstein (pas le pire) Epstein et compagnie, je me dis que Kubrick voulait vraiment faire plus explicite mais qu'il a a pu faire autrement que dans la symbolique,je savais que Cruise est mouillé a fond avec les Scientologue ( top 2 ou 3 de la Scientologie) mais j'ignorais egalement que le papa de la Kidman etait a fond dans la haute pedocriminalité en Australie,mort en cavale subitement en mode touriste à Singapour lol!
le dernier film de Kub que je prenais pour faiblard, donc il est génial, je le fous direct dans mon top 5 de mes Kub preferés!

Simon Riaux - Rédaction
20/04/2020 à 18:15

@StarLord

Absolument, elle est dans les tuyaux.

@Lougnar
De quel cliché parlez-vous ? Parce que celui qui consiste à mettre les acteurs d'un film sur l'affiche du film correspondant, il dure depuis un peu plus d'un siècle.
Quant à celui d'avoir des castings diversifiés, qui incluent des personnages qui ne soient pas caucasiens... Là aussi, ça fait une petite quarantaine d'années.
La seule mode, c'est de s'en offusquer
;)

Opale
20/04/2020 à 18:10

Kick-Ass, un de mes films préféré de la décennie. Le film mélange humour potache, cruauté, vulgarité, violence, gore, émotion et grands moments intenses. De plus le métrage dispose d'une très belle BO, puissante, organique qui porte le film vers des sommets. Totalement sous-estimé KA est une perle, une vraie. La suite est sacrément en dessous mais reste gentiment regardable.

Lougnar
20/04/2020 à 18:04

Le cliché de mettre un black sur l'affiche... Et l'asiatique il est ou ^^ !!?? C'es n'importe quoi cette mode.

StarLord
20/04/2020 à 17:51

Salut la redac! Rien à voir mais je voudrais savoir si une critique de La terre et le sang est prévue? Merci ^^

Maski mask
20/04/2020 à 17:14

À la bases Matthew vaughn n'aime pas faire de suite de ses films mais pour réaliser 2 films kingsman qui sont très bons au passage, Je ne sais pas pourquoi il ne l'a pas fait pour kick ass 2 sa me brise le cœur de voir qu'il aurais aparament plus d'avenir pour la franchise

Jeff vadlow le mec qui devais réaliser X Force heureusement qui sa ne sortira pas vu se qu'ils fait le mec a fait Nightmare island le pire film de cette fin d'année

Yubo
20/04/2020 à 17:06

Petite coquille au sujet de Millar : ce n'est pas lui qui a pensé The Boys mais Garth Ennis.

Aragorn59
20/04/2020 à 16:38

Un film délirant et jouissif, hit girl badass a souhait une violence graphique vraiment drôle , mark strong dépassé par le jeune kick ass est à mourir de rire, Nicolas cage pas aussi bon depuis longtemps
Bref que du bonheur
Le 2 en revanche j en attendais tellement que ma déception fût vraiment grande
@ ecranlarge avez vous une idée du pourquoi du comment Mattew vaughn n a pas réalisé le second opus car j ai beau cherché...
Merci d une éventuelle réponse et félicitations pour votre taf toujours aussi intéressant et a contre emploi de tous les autres sites de ciné, surtout en cette sale période. Aujourd'hui je mets des commentaires, demain peut-être abonné ?

votre commentaire