Mourir peut attendre, Fast & Furious et Black Widow sortiront en salles et résistent à la tentation de la VOD

Marion Barlet | 18 mars 2020
Marion Barlet | 18 mars 2020

De nombreux films impactés par le coronavirus ont précipité leur sortie en VoD, mais Mourir peut attendre, Vin Diesel et la Veuve noire résistent au petit écran.

L'industrie cinématographique est attaquée de plein fouet et doit repenser en urgence la gestion de ses sorties. L'expansion du Covid-19 a mis à l'arrêt tournages et salles de cinéma, provoquant l'incertitude sur l'avenir des films. Une solution a été trouvée par des studios et distributeurs qui ne supportaient pas de rester les bras croisés : sortir plus tôt que prévu la carte VOD et même remplacer des sorties cinéma par une mise en ligne directe.

 

photoLes Trolls 2 : Tournée mondiale... en VOD

 

Mais cette branche de l'alternative, dont on ignore l'impact réel, ne concernera pas des géants comme le prochain James Bond, Fast & Furious 9 et Black Widow. C'est ce qu'assure la NATO (National Association of Theater Owners), l'association des salles de cinémas aux Etats-Unis, dans un communiqué officiel en contexte de coronavirus :

« Bien qu'il y ait eu des spéculations dans les médias selon lesquelles la fermeture temporaire des cinémas entraînerait des sorties accélérées ou exclusives de films en streaming à domicile, une telle spéculation ignore la logique financière sous-jacente de l'investissement en studio dans les métrages. 

 

photo, Robert De NiroLes cinémas ont Les Nerfs à vif

 

Pour éviter des pertes catastrophiques pour les studios, ces films doivent avoir la sortie en salles la plus complète possible dans le monde. Bien qu'un ou deux films puissent renoncer à une sortie en salles, nous croyons comprendre, d'après les discussions avec les distributeurs, que la grande majorité des sorties différées seront reprogrammées pour une sortie en salles à mesure que la vie reprendra son cours. »

L'impact économique se calcule à long terme et des sorties streaming précipitées nuiraient aux studios et à de nombreux acteurs de la machine cinéma. Un film consulté sur internet rapporte beaucoup moins qu'une place de cinéma, de même que les ventes domestiques engrangent plus de bénéfices pour les studios que les internationales, avec un intérêt décroissant semaine après semaine.

 

photo, Jake Gyllenhaal, Jena MaloneRien ne vaut l'expérience de la salle (l'inconnue, le pop corn et le lapin squelette)

 

De plus, les pertes seraient incommensurables pour les complexes de cinéma et les propriétaires de salles, si les gros titres venaient à être diffusés en ligne avant de passer par la case grand écran, voire sans passer par cette case. On rappelle que ce sont eux qui rapportent le plus et qui sont nécessaires au maintien de la vie cinématographique, d'un point de vue financier. Les pertes liées à la pandémie pourraient se compter en dizaine de milliards de dollars pour l'industrie filmique, preuve qu'aucune solution ne se dessine vraiment pour limiter la casse.

Pour paraphraser Churchill : le streaming est-il le moins pire des médiums ? La réponse est oui en période de confinement. Pour vous aider à supporter vos enfants et vos quatre murs, rien de tel que la plateforme de screaming Shadowz qu'on vous présente ici, ou bien des vieux films à voir gratuitement et légalement dont on vous parle .

 

Affiche française

commentaires

Bayhem
19/03/2020 à 08:29

Le fait que ces films soient bons ou pas n'est à mon sens pas le sujet, et je suis bel et bien ravi que tous les films possible demeurent en salles. Le cinéma se passe au cinéma, dans une salle, avec des gens, avec des regards et des émotions dans la même sens.

Oui, oui, les films sont nuls, les gens ont oubliés la plus élémentaire des courtoisies et les exploitants nous baissent tellement la luminosité qu'on ne voit parfois plus rien, c'est vrai mais quand la lumière s'éteint (et les pubs nous lâchent), rien ne vaut un grand écran.

Le cinéma, c'est ma chapelle à moi, et du coup c'est comme la prière... A la maison, ça marche, mais dans le lieu de culte, tous ensemble, c'est mieux !

Numberz
19/03/2020 à 08:07

"Pourquoi les hommes blancs et chrétiens auraient d’avantage le droit que tous ceux que tu nommes d’avoir des films pour eux."

Parce que ça aurait pu leur éviter d'aller à un rassemblement à Mulhouse et propager le covid :)

Corona du con
18/03/2020 à 23:01

Corona is ok
Tu te rends compte que tu te places toi même dans une minorité . Pourquoi les hommes blancs et chrétiens auraient d’avantage le droit que tous ceux que tu nommes d’avoir des films pour eux.

Corona is ok
18/03/2020 à 19:50

allez hop, aux chiottes tous ces films d'industrie filmique,avec pour beaucoup de la bonne soupe propagandiste comme ils en faisaient chez les Rouges, la Pensée unique au cinoche,
on dirait qu'ils suivent un Agenda, vous ne trouvez pas(? à base de feminisme, de gay, de genre, et diversité d'inclusion, d'indegenisme,, anti chretien et anti male blanc hetero "oppresseur "etc;;;
le Corona est une bonne chose finalement, des trucs desagreables et agreables,

K.
18/03/2020 à 19:08

Si cette crise dure trop, ils n'auront pas le choix. De toute façon, ca va complètement chambouler le monde du cinéma pour les années à venir, et même l'économie mondiale plus largement, les conséquences vont être désastreuses.

votre commentaire