Birds of Prey : le scénariste des comics Harley Quinn défend le personnage de Margot Robbie contre les critiques

Déborah Lechner | 14 février 2020
Déborah Lechner | 14 février 2020

Depuis sa création pour Batman, la série animée en 1992, la fantasque Harley Quinn a eu plusieurs looks, voix et visages, passant par le pire et le meilleur.

Après la Harley Quinn froide et terne de Mia Sara dans la série Les Anges de la nuit (dont on parle ici), voir la super-vilaine culte de DC débarquer en 2016 au cinéma sous les traits de Margot Robbie avait un petit quelque chose de réconfortant. Si Suicide Squad de David Ayer n'était clairement pas à la hauteur de ses ambitions, le personnage d'Harley Quinn a séduit le public, tout autant que sa pétillante interprète. C'est donc presque tout logiquement que les fans ont récemment retrouvé l'ancienne petite amie du Joker (Jared Leto) dans Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn de Cathy Yan.

Après de nombreuses critiques sur le fait que les Birds of Prey n'étaient pas des héroïnes de premier plan, mais les seconds rôles d'un film entièrement centré sur Harley et son émancipation du Clown Prince du Crime, la Warner a demandé à renommer le film Harley Quinn : Birds of Prey sur les sites américains et les applications d'achats de billets de cinéma. Mais l'héroïne a elle aussi essuyé quelques critiques. Pour une partie du public, Margot Robbie jouerait une version bien trop éloignée de la Harley que les fans connaissent. 

 

photo, Margot Robbie Harley Quinn dans la peau de Margot Robbie ou Margot Robbie dans la peau d'Harley Quinn

 

Sans refaire tout l'historique du personnage (qu'on fait par ici), Harley Quinn est née à la télévision dans Batman, la série animée des années 90, avant de passer sur les planches des comics. Après de premières publications qui ont progressivement perdu leur lectorat, le couple Jimmy Palmiotti et Amanda Conner relance une série Harley Quinn dès 2013. Dans ces nouveaux comics, Harley déménage à New York pour s'éloigner du Joker et vivre ses propres aventures. Et d'après un tweet de Jimmy Palmiotti, le co-scénariste n'est pas d'accord avec les diverses critiques sur l'authenticité du personnage de Margot Robbie : 

 

"La Harley Queen de Margot Robbie est exactement comme le personnage sur lequel on écrit depuis 2013. Pour ceux qui disent qu'elle n'a rien à voir avec le personnage, je vous suggère la collection des 3 volumes de 800 pages [ndlr : des comics Harley Quinn] avec laquelle vous pourrez faire la comparaison."

 

photo

Harley Quinn de Jimmy Palmiotti et Amanda Conner

 

Au-delà de sa personnalité enjouée et irréfléchie, Birds of Prey reprend aussi l'inscription d'Harley dans une équipe de roller derby, présente dans les pages du comics de 2013 et d'autres références sur les précédentes oeuvres la concernant, ce qui la rend effectivement assez proche du personnage d'origine. Le film de Cathy Yan présente également Black Canary  (Jurnee Smollett-Bell), Huntress (Mary Elizabeth Winstead) et Renée Montoya (Rosie Perez), bien que les fans soient seulement assurés de recroiser Harley Quinn dans le prochain The Suicide Squad de James Gunn en 2021.

En attendant, notre critique de Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn est par ici et celle de Suicide Squad, par là

 

Affiche

 

commentaires

Arno
16/02/2020 à 15:59

j'avais hâte !! surement trop !?
Ce film est une purge !! mauvaise histoire, trop long, mal écrit, les birds ne servent à rien... ou est harley quinn ??? économisez 10€

Niquer-vos-meres-les-rageux!!!
16/02/2020 à 14:55

J ai surkiffé le film il est excellent bravo Margot Robbie pour ce film I love youuuuu

Harley quinn
15/02/2020 à 23:45

Moi je le trouve super sa correspond super bien au comic et au comic bird of prey super moi et mon chéri on adoré

Pseudo
15/02/2020 à 04:55

Ce forcing...

Numberz
14/02/2020 à 19:22

Absolument pas fan de la Harley Queen de DC rebirth ni de renaissance. Rien ne vaudra pour moi la proposition du dessin animé et mad love. Voire son apparition dans no man's land

Flo
14/02/2020 à 14:37

Étant donné que dans toutes les apparitions qui ont précédée, Harley se fait souvent battre par le Joker, lui sert même souvent de garde-fou...
Et que dans les comics récents, elle y est plus fantaisiste, plus indépendante (on n'y parle pas sans cesse du Joker) et ne côtoie aucunes Birds of Prey...
Tu mens par omission, Jimmy Palmiotti (surtout quand les critiques positives du film se reposaient sur pas grand chose).

Gemini
14/02/2020 à 13:18

Elle est parfaite dans le role

Adam
14/02/2020 à 10:44

Je ne comprends pas l'animosité envers Margot Robbie de certains qui n'ont visiblement aimé que pour sa prestation en tenue d 'eve dans le loup de Wall Street. Le personnage était mal écrit (et ma habillée!) dans SS mais c'est pas la faute de l'actrice. Par contre sa personnalité complètement perchée était respecté.

votre commentaire