Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 20 décembre 2019 - MAJ : 20/12/2019 18:16
La Rédaction | 20 décembre 2019 - MAJ : 20/12/2019 18:16

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

THE WITCHER

Ça parle de quoi ? Geralt de Riv, un chasseur de monstres mutant, poursuit son destin dans un monde chaotique où les humains se révèlent souvent plus vicieux que les bêtes.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que c'est la grande série hyper attendue sur Netflix depuis le début de l'année et que comme les vacances commencent pour une grande majorité ce vendredi (pas à Ecran Large en revanche), c'est le meilleur moment pour se lancer dans l'aventure du Sorceleur.

Avec son univers de dark fantasy très prometteur, son casting plutôt convaincant (Henry Cavill est vraiment bien), un bestiaire plutôt aguicheur, de la grosse baston en duel ou en bataillons surarmés et quelques scènes de sexes, tout le monde y trouvera son compte. Reste à savoir si ce sera le nouveau phénomène à la Game of Thrones du petit écran. 

Notre avis sur les cinq premiers épisodes, avant un bilan complet dans quelques jours.

 

photo, Henry Cavill, The WitcherDéjà en route pour la saison 2

 

LES DEUX PAPES

Ça parle de quoi ? Dans cette histoire inspirée de faits réels, le pape Benoît XVI tisse son amitié improbable avec le futur pape François à un moment clé pour l'Église catholique.

Pourquoi il faut le regarder ?  Parce que le trop rare Fernando Meirelles nous propose un double portrait en forme de duel, particulièrement truculent. Loin d'être réservés aux férus de catéchisme ou aux amateurs d'histoire religieuse, Les Deux Papes est un film sacrément fin et malicieux. Comment deux hommes que tout oppose, qui ne sont pas loin de se haïr franchement, vont-ils finir par se convaincre mutuellement ? C'est le point de départ idéal pour Jonathan Pryce et Anthony Hopkins, qui s'en donnent tous les deux à coeur joie, à coups d'excellents dialogues.

Alors oui, il ne faut pas être allergique aux palais romains ni au flashback un peu lourd, mais si vous n'avez rien contre le vin de messe ou souhaitez vous faire pardonner quelques péchés à l'approche des Fêtes, c'est l'occasion.

Notre critique du film

 

photo, Jonathan Pryce, Anthony Hopkins"Tu sais qu'on a Netflix dans la chapelle Sixtine ?"

 

HOT FUZZ

Ça parle de quoi ? Un flic de Londres prend des leçons d'explosifs, de meurtre et de film d'action quand il est muté dans une petite ville.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est le deuxième film de l'excellente trilogie Cornetto, et probablement le plus rythmé. Pas étonnant : il s'agit d'un hommage de sale gosse aux buddy movies type L'Arme fatale, la violence décomplexée en plus. Comme d'habitude, impossible de résister à la complicité du duo Simon Pegg / Nick Frost, creusant encore plus le thème liant les trois films : l'amitié.

Car comme dans Shaun of the Dead et Le Dernier Pub avant la fin du monde, en dépit de la générosité du spectacle, du génie du scénario et de la précision de l'humour, c'est bien le coeur qui prime, et la relation entre deux personnages absolument attachants. C'est peut-être le plus bourrin des longs-métrages d'Edgar Wright, mais ça reste un film qui sait toucher son spectateur. Et ça, peu d'autres cinéastes y parviennent.

 

photo, Simon Pegg, Nick Frost, le cygneDes courses-poursuites de folie

 

KING KONG

Ça parle de quoi ? Dans ce remake du film classique, Peter Jackson suit un groupe d'explorateurs et de cinéastes aventureux sur Skull Island, où les attend un gorille géant.

Pourquoi il faut le regarder ?  Parce que c'est tout simplement un des plus grands films d'aventure de ces dernières décennies, qui propose une relecture enchanteresse du King Kong de Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper, lui-même indétrônable chef-d'oeuvre du genre. Peter Jackson lui voue une adoration sans bornes et cela se voit. Son projet est à la fois fou et simple : tenter de reproduire, grâce aux effets spéciaux de 2005, le pouvoir de sidération de l'oeuvre originale, qui laissa les spectateurs de 1933 sur les rotules.

Et grâce à une maîtrise incroyable de ses effets numériques, un sens du spectacle qui éreinte le spectateur pour mieux le faire halluciner, avant de le cueillir avec un climax à l'émotion aussi impressionnante que le déluge qui lui a précédé. Un film trop souvent sous-estimé, qui retrouve avec éclat la force d'émerveillement qui fit initialement la gloire du 7e Art.

 

PhotoEn attendant, Godzilla vs Kong

 

DERNIER TRAIN POUR BUSAN

Ça parle de quoi ? Alors qu'une invasion zombie frappe le pays, un père et sa fille tentent de survivre à leur voyage en train pour atteindre l'unique ville encore sans danger.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que vous avez probablement vu World War Z, et que vous vous êtes dit : "c'est plutôt cool, ces gros tas de zombies, mais tout le reste est vraiment inintéressant." Dans ce cas, Dernier train pour Busan est fait pour vous. Le réalisateur de génie Sang-ho Yeon met bien au coeur de son récit une menace zombie qui relève plus de la masse avalant tout sur son passage que du monstre individuel. Cependant, il se paye le luxe de la mettre en scène avec une maîtrise qui force le respect.

La façon dont il utilise ses décors (une gare et surtout, un train) constitue une spectaculaire leçon de cinéma, qui prouve qu'avec le sens du cadrage, on peut mettre au tapis la plupart des blockbusters hollywoodiens. Dernier train pour Busan est sans conteste l'un des meilleurs films de zombies de ces dernières années, voire l'un des meilleurs films de zombies tout court.

 

PhotoParis en période de grève

 

SCOTT PILGRIM

Ça parle de quoi ? Tombé sous le charme de Ramona, Scott est prêt à tout pour conquérir la jeune femme, quitte à défier tous ses ex dans d'incroyables combats d'arts martiaux.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est génial. Tristement boudé par le public à sa sortie, le film d'Edgar Wright adapté des comics de Bryan Lee O'Malley est une pépite immensément drôle, touchante, décalée, qui emprunte autant au teen movie qu'à la comédie romantique et au film d'aventure.

Avec un sens du rythme et de la mise en scène qui frôle le génie, et un casting parfait jusque dans les plus petits rôles (Brie Larson, Chris Evans, Brandon Routh, Kieran Culkin, Alison Pill, Anna Kendrick, Aubrey Plaza), le réalisateur de Shaun of the Dead emballe un des films les plus cool et beaux de ces dernières années. À voir, revoir et REVOIR ENCORE d'urgence.

Le dossier détaillé sur ce film génial et injustement boudé, par ici.

 

photo, Michael CeraLEVEL FUCKING UP

 

ET AUSSI...

RayThe ThingJarhead, la fin de l'innocenceApollo 13American pie : No limit !...

    

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

Les
22/12/2019 à 19:03

Encore pleins de daube the Witcher atteint des sommets niveau daube intersidéral

Garm
20/12/2019 à 21:45

Bien sur que le king kong de jackson est à réévaluer, une telle générosité envers le spectateur, un respect de l’oeuvre original complet sans aucun cynisme. Quelques lourdeurs par moment mais rien de grave. Et une fin d’une belle émotion.
Je l’ai montré a mes filles, et elle ont vécu l’ascenseur émotionnel. Tres enthousiastes et réjouies par le spectacles et l’aventure tout au long du films, et effondrées après le final.
Souvenir mémorable

votre commentaire