L'Ascension de Skywalker : Rian Johnson explique que le cinéma n'est pas là pour faire plaisir aux fans

Christophe Foltzer | 18 décembre 2019 - MAJ : 18/12/2019 07:39
Christophe Foltzer | 18 décembre 2019 - MAJ : 18/12/2019 07:39

Après une promotion marathon et quelque peu étrange, L'Ascension de Skywalker est enfin sur tous les écrans français. Mais vous pensiez vraiment que la sortie du film allait se priver d'un dernier moment gênant ?

Encore que, pour le coup, ce qui va suivre n'est pas directement lié à Star Wars, en tout cas, ça ne fait pas partie de la promotion officielle de Star Wars : l'Ascension de Skywalker. Mais vu que c'est Rian Johnson qui intervient, et qu'il a réalisé le problématique Star Wars : Les Derniers Jedi et que son intervention se déroule à la fin de la promo, on fait tous le rapprochement.

 

photo, Adam Driver, Daisy RidleyOn sent surtout une saga en lutte contre elle-même

 

Le gros reproche que l'on puisse faire à la nouvelle trilogie, c'est sa surabondance de fan-service, surtout au niveau du scénario puisque cette nouvelle saga semble ne pas devoir s'affranchir des anciennes pour nous emmener vers d'autres horizons. Et ce n'est pas la promo qui va nous prouver le contraire puisque, ces dernières semaines, tout a été mis en oeuvre par Disney pour nous convaincre que le film de J.J. Abrams était bon comme du vieux Star Wars, n'hésitant pas à cracher sur Les Derniers Jedi au passage, parce qu'on n'est plus à ça près.

Mais voilà que, invité au podcast Swings & Mrs, Rian Johnson a encore défendu son bout de gras en expliquant que, pour qu'un film soit réussi, il ne fallait pas chercher à tout prix à faire plaisir aux fans :

 

Photo, Rian JohnsonRian Johnson

 

"Je pense qu'envisager chaque processus créatif avec la volonté de rendre les fans heureux serait une erreur qui conduirait probablement à l'effet inverse. Je dis ça aussi d'après ma propre expérience de fan, si je vais voir quelque chose, même si c'est quelque chose que je pense vouloir, si je vois exactement ce que je pensais voir à l'écran, ça va me faire sourire mais je ne ressentirai pas grand chose et je n'y penserai pas vraiment en sortant de la salle et ça ne va pas vraiment me satisfaire."

Et nous tenons peut-être là l'explication tant attendue de la démarche derrière Les Derniers Jedi. En tant que fan absolu de la saga, Rian Johnson refusait qu'elle s'endorme sur ses lauriers et qu'elle ne surprenne plus ses spectateurs :

 

Photo Star Wars : Les Derniers Jedi"Et après, zou ! Tu voles dans l'espace"

 

"Chaque fois que je m'assoie dans une salle de cinéma, j'espère avoir la même expérience que celle dont vous parliez à propos de L'Empire contre-attaque. Vivre quelque chose qui résonne sur le plan émotionnel, auquel je me sente connecté et qui va vraiment au coeur de ce qu'est cette chose, et dont je n'aurai jamais pu me douter. Je veux être choqué, je veux être surpris, je veux être pris à défaut, je veux avoir des choses recontextualisées. Je veux que, en tant que fan, je sois mis à l'épreuve lorsque je vais au cinéma."

Bref, Johnson envisage un cinéma qui n'est pas là pour servir la soupe à son client et rétrospectivement, c'est ce qu'il a tenté de faire avec son épisode. Maladroitement, certes, mais au moins il était raccord avec sa vision des choses et intègre. Et c'est déjà une grande qualité.

 

photo, John BoyegaServir la soupe ou surprendre ? Vaste question...

commentaires

Darth Rebel
17/01/2020 à 05:56

L episode 8 ....je voulais dire precedemment

Darth Rebel
17/01/2020 à 05:55

Si je vais voir Superman au cinema je m attend miinimum qu il soit en mesure de voler!......Star Wars ...y a des jedis un code d honneur une histoire ,des personnages et un univers a respecter .l episode 7 etait tout sauf ca! L episode 9 a au moin le merite d avoir remis le train sur les rails...! En tentant le plus possible de reparer les pots casses!..un tour de force vu les circonstances....difficile d etre super creatif lorsqu on repare les betises d un autre! Et oublions pas que le client a touhours raison!...c est lui qui achete le billet et donc qui finance le projet! ....le projet c est Star Wars.....je m attend donc a du Star Wars .....!

Jet
28/12/2019 à 01:02

@Micju: les fans te montrent leur majeur gros

Jeencal
23/12/2019 à 01:41

Le 8 était un film d'action, pas un star wars. Vide sur le plan narratif alors que c'est un univers extrêmement riche. On en sait un peu plus dans le 9 sur l'origine des siths. Il aurait pu exploiter ce genre de choses dans le 8. Il a choisi de complètement couper avec le reste pour surprendre et créer quelque chose de neuf mais comme l'a dit métal : on ne peut pas s'affranchir de 42 ans de saga. Le film devait s'inscrire dans ce tout et ce n'était clairement pas le cas. Le 9 m'a réconcilié un peu avec la nouvelle trilogie même si effectivement on reste dans l'attente du fan. Néanmoins là j'ai revu un star wars au cinéma.

Micju
21/12/2019 à 23:02

Voilà! Après avoir écouté les fans . JJ Abraham nous a pondu le pire Star Wars de tout les temps. Alors que Johnson nous avait offert quelque chose de différent. Mais non les idiots on crier et voilà le résultat. Si la vision d’un hauteur ne vous plaît pas c’est ok. Mais ce n’est pas aux fans à décider de l’œuvre.

pseudo0
21/12/2019 à 20:46

Il rigole ce mec

starbuck
19/12/2019 à 19:55

Après entre le fan service absolue de JJ Abrams et la destruction absolue d'un Univers de Rian Johnson, cette trilogie c'est du n'importe quoi !

Metal
19/12/2019 à 19:18

Évidemment que Star Wars parle de racisme et de tolérance.
La différence c'est que dans les autres films c'est subtil et intelligent. Avec Rian c'est ultra forcé et sans aucun autre propos que le plus basique #metoo.
Évidement qu'un film doit surprendre. Par contre si 80% des surprise c'est du desamorçage nul de situation, ou la destruction compléte et sans pitié de tout ce qui définissait le personnage de Luke, ou changer complètement des règles établie dans un univers comptant des dizaines d'œuvres se basant sur les dites règle. Ben ça surprend peut être mais comme c'est une suite de mauvaise surprise ça donne pas un bon résultat.

Un film ne doit pas "faire plaisir au fan" ( ce qui du coup est le problème du 9 ), mais quand un film s'inscrit dans une trilogie ( et bien plus ) il doit être considéré et réalisé en tant qu'oeuvre au sein d'un tout et d'un scenario plus grand.
Et à ce niveau Rian se plante royalement sur tout ou presque

NéoLS
19/12/2019 à 18:03

Rian Johnson a tout à fait raison. Perso, si j'ai adoré Star Wars 8, c'est surtout parce qu'il m'a surpris

Tokulgur
19/12/2019 à 18:01

Les gens qui expliquent que Star Wars ne parle pas de racisme, de discrimination, ni de féminisme, vous êtes des énormes menteurs et manipulateurs et vous n'avez RIEN COMPRIS A STAR WARS. Star Wars a toujours parlé de lutte contre le racisme, la tyrannie, et a toujours eu des figures féminines fortes dans ses histoires, que ce soit Léia (cheffe de la rébellion) ou Padme.

Ne pas être d'accord avec Ryan Johnson est une chose, et il a raison : Le cinéma n'a pas a donné aux fans ce dont ils ont besoin. Heureusement que des réalisateurs arrivent à bousculer les attentes, sinon on aurait qu'un cinéma plat, sans ambition, qui se contente de correspondre aux attentes des haters névrosés.

Cependant, mentir sur tout ce que raconte la licence pour en sortir des sophismes qui arrange votre haine absurde du VIII, c'en est une autre.

C'est vous qui êtes des intolérants incapables d'accepter une autre vision que la votre. Vous êtes des médiocres, et vous finirez par avoir le cinéma que vous méritez, si ce n'est pas déjà fait.

Plus

votre commentaire