Knives and Skin : entre Lynch et Gregg Araki, bande-annonce d'un bel OVNI

Geoffrey Crété | 12 octobre 2019
Geoffrey Crété | 12 octobre 2019

Knives and Skin de Jennifer Reeder sort le 20 novembre, et sous ses airs de teen movie et Twin Peaks, c'est un film à ne pas rater.

Une adolescente qui a disparu, une recherche lancée dans la ville, une mère endeuillée, des amies bouleversées, une communauté chamboulée par cette tragédie : entre Twin Peaks et le teen movie version Gregg Araki, Knives and Skin est l'une des plus belles surprises de la fin d'année.

Réalisé par Jennifer Reeder, le film est baigné dans une atmosphère étrange, entre rêve et cauchemar, qui renvoie forcément à David Lynch, mais aussi aux photographies crépusculaires de Gregory Crewdson, qui transforme les pavillons et rues de banlieue en théâtres d'événements noirs et absurdes. Et la première bande-annonce présente bien cet univers, sans en dévoiler les secrets.

 

 

Jennifer Reeder a réalisé plusieurs courts et longs-métrages, inédits en France. Knives and Skin marque donc, d'une certaine manière, sa naissance en France. Articulé autour de la disparition de Carolyn Harper, une adolescente a priori ordinaire, le film suit son groupe d'amies proches et sa mère, ainsi que les secousses provoquées par cet événement. L'occasion de traiter d'une manière étonnante la sexualité et la douce folie qui s'épanouit dans les familles.

Aucun nom connu, mais une foule d'acteurs et actrices talentueux, notamment Marika Engelhardt, Kate Arrington, et les jeunes Ireon Roach, Grace Smith, et Raven Whitley.

Knives and Skin sort le 20 novembre. Oui, en même temps que La Reine des neiges 2. Mais aussi Les Misérables et In Fabric de Peter Strickland, une autre très belle curiosité dont on vous parlera prochainement.

Et en prime, une très belle affiche, récemment dévoilée.

 

Affiche française

commentaires

MystereK
12/10/2019 à 14:54

J'ai beaucoup aimé e film étranges qui navigue en effet entre Lynch et Araki dans une ambiance ouateuse.

Lily24
12/10/2019 à 14:31

Vu à l'Étrange, l'un des pires films de la sélection

votre commentaire