Disney met sa petite misère à Netflix et supprime toutes les pubs de ses chaînes de divertissements

Camille Vignes | 5 octobre 2019 - MAJ : 05/10/2019 15:15
Camille Vignes | 5 octobre 2019 - MAJ : 05/10/2019 15:15

Et oui Disney+ arrive bientôt pour agrandir l'empire de la souris. Quoi de mieux donc que de ne plus faire de pub pour Netflix ?

C'est la dernière ligne droite pour Disney qui, très bientôt, mettra à disposition Disney+ pour les utilisateurs de streaming et autres plateformes VoD. Le 12 novembre aux Etats-Unis, ce sera ainis le début de l'offensive, avec notamment la série Star Wars The Mandalorian, parmi une foule de séries et films.

C'est donc l'heure de faire le ménage et d'affaiblir son plus grand ennemi, le géant rouge Netflix. Ainsi, d'après The Wall Street Journal (relayé par Colliderla souris aux grandes oreilles a décidé de balayer toutes les pubs pour la plateforme de ses différentes chaînes de divertissements, comme ABC, Freeform ou encore Hulu (et oui, avec le rachat des parts de la Fox, Disney en est maintenant propritaire à 60%). 

 

Photo Mindhunter, Jonathan GroffAdios David Fincher 

 

On peut lire la pirouette avec laquelle Disney+ a expliqué sa décision dans les colonnes du webzine. Il semblerait que l'arrivée sur le marché d'un nombre toujours croissant d'acteurs de la vidéo à la demande en soit la principale raison. 

"Alors que notre stratégie initiale était strictement publicitaire, nous avons dû la réévaluer en tenant compte de l'évolution du marché de la vidéo à la demande et des relations que nous entretenons avec nos partenaires".

Disney ferait donc passer son souci d'équité avant les avantages pécuniaires de la publicité... Du moins sur ses chaînes de divertissements car Netlfix pourrait bien continuer à jouir de publicité sur d'autres, par exemple sur ESPN, une chaîne sportive. Une bien maigre compensation quand on sait que c'est la chaîne ABC (propriété Disney) qui, jusqu'en 2028, diffusera la cérémonie des Oscars par exemple, en plus de porter un paquet de très grosses séries à succès comme Grey's Anatomy, et Modern Family.

 

Photo Robert De NiroAdios aussi The Irishman ?

 

Voilà donc une bien jolie excuse pour baisser voire supprimer la visibilié d'un film ou d'une série Netflix. Mais si on se place du côté de Disney, l'action est plutôt maligne. Alors que la bataille a commencé depuis longtemps, le but est de rafler un maximum d'utilisateurs de SVoD en prenant aux autres plateformes (surtout au géant rouge) un maximum de temps de publicité. 

Bob Iger, le PDG de Disney, a d'ailleurs annoncé que la bataille avec Netflix ne se ferait pas sur la quantité mais sur la qualité des contenus proposés puisqu'il serait impossible à Disney+ de rattraper plus de six ans de création de contenus originaux. En plus de cette dimension, il ne faut pas oublier que la souris a prévu de mettre de son côté le plus grand nombre d'utilisateurs, tous âges confondus, en proposant un contenu tout public et familial.

 

photo

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

EtOuiLesGamins
09/10/2019 à 20:13

Je kiff les gars qui decouvre que Disney est une entreprise a but lucratif...
Je vous rassure Netflix a eu les mêmes stratégies. Y a pas des bons et des méchants juste des gagnants et des perdants mais la roue tourne.

Opale
07/10/2019 à 12:06

@victeam relis donc mon post. Je ne découvre rien. C'est simplement plus voyant car Disney est dans une phase d'expansion/conquête qui font (à mon avis) que l'image du groupe est en complet décalage avec leurs produits, ce n'est pas nouveau c'est juste extrêmement criard désormais. N'oublions pas que le créneau Disney c'est, pour beaucoup, les enfants, parc d'attractions, jouets, dessins animés etc etc... La réalité c'est que c'est un groupe, froid, prédateur, calculateur et cynique: ils font du business. Rien d'autre.
Je compare donc Disney à d'autres groupes industriels: ils vendent des produits. Ils n'y a pas de gentils ou de méchants. Je donne juste mon avis sur Disney.

rmdir
06/10/2019 à 19:16

Dans tous les cas, pas un kopeck des abonnements ne profitera a l'industrie européenne du divertissement. La licence globale nous aurait épargné cette absurdité.

darkpopsoundz
06/10/2019 à 14:48

@ Opale : très bien résumé.

@ Victeam : tu porte bien ton pseudo, toi.

dsfdcds
06/10/2019 à 13:47

Je m'abonnerai pas a eux car leur hegemonie est devastatrice pour le monde audioviusuelle

Victeam
06/10/2019 à 13:00

@opale, tu viens de découvrir que le cinéma est une industrie et que comme pour n'importe quelle autre, le cynisme est roi. Maintenant il te reste une dernière étape a franchir. Parce qu'en être encore a faire une différence dans ce domaine entre les méchants (Disney, donc) et les gentils (???),...

brucetheshark
06/10/2019 à 12:31

@cobrakai, pas sur que ta comparaison soit heureuse. oui, tout le monde connait meetic mais plus personne l'utilise...

Opale
06/10/2019 à 11:07

Comme quoi il n'y a que dans leur produits où tout est beau, rose, avec des princesses, ou la morale gagne, on accepte les différences, il faut être honnête, probe et courageux... Parce que le réalité de la marque Disney c'est plutôt on écrase toute concurrence, on achète, on vire sans concession et on fourgue un max de nos produits tant que le public avide de spectacles vides mais colorés sera au rendez-vous. Disney ce n'est rien d'autre que Nestlé, Bayer ou Unilever: des vendeurs de produits , cyniques mais très bons en marketing. Pourquoi pas après tout, tant que ça fonctionne...

Zambro
06/10/2019 à 09:41

@lambdazero dommage que tu ne puisses plus corriger la tienne... LOL

M1pats
06/10/2019 à 01:27

Et pour contrer Salto ils vont faire quoi ??

Plus

votre commentaire