Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 17 mai 2019 - MAJ : 18/05/2019 15:54
La Rédaction | 17 mai 2019 - MAJ : 18/05/2019 15:54

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non-exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

GODZILLA

Ça parle de quoi ? Une équipe d'experts, composée notammant d'un biologiste et de deux scientifiques, doit arrêter un reptile géant avant qu'il ne détruise tout Manhattan.

Pourquoi il faut le regarder ? Offrir la mythologie Godzilla au réalisateur d’Independence Day revient à provoquer une overdose de confiture traditionnelle chez un porc sympathique mais pas franchement porté sur la diététique. A peu près rien ne va dans ce blockbuster qui pille la concurrence et cristallise à peu près tous les stéréotypes du blockbuster des années 90.

Paradoxalement, c’est aussi cela qui lui confère son charme déviant. Tous les clichés se tiennent par la main, du portrait débilitant des autorités américaines, en passant par la love story foireuse, le clonage des raptors de Jurassic Park, jusqu’au jeu de Jean Reno, encore dans le coma après le tournage des Visiteurs 2. Un régal passablement Z, autant qu’une madeleine de Proust pour les amateurs du genre.

 

Photo"Tu me réveilles encore une fois en allumant Netflix, je t'explose minus"

 

THE NICE GUYS

Ça parle de quoi ? Lorsqu'une star du porno est retrouvée morte à Los Angeles dans les années 1970, deux détectives privés aux méthodes plutôt originales mettent à jour une conspiration.

Pourquoi il faut le regarder ? Après l’échec de The PredatorShane Black n’est pas tout à fait en odeur de sainteté auprès de certains spectateurs. Mais on aurait tort d’oublier combien le réalisateur et scénariste, véritable orfèvre du buddy movie, sait emballer des récits jubilatoires quand on lui laisse les coudées franches. La preuve avec ce film, qui offre à Ryan Gosling et Russell Crowe deux de leurs meilleurs rôles.

Avec un postulat de départ qui pourra évoquer celui de son excellent Kiss Kiss, Bang Bang, Black s’immerge avec délice dans les seventies fantasmées par Hollywood et dégomme les grandes figures du film noir à coup de dialogues parfaits et de séquences millimétrées. Un régal nostalgique, jamais dénué d’émotions.

 

Photo Ryan Gosling"Personne ne verra ce film à part moi, je garde la pellicule un point c'est tout"

 

SEE YOU YESTERDAY

Ça parle de quoi ? Tandis que deux ados prodiges mettent au point une machine à voyager dans le temps, une grave bavure policière les amène à tout risquer pour changer le cours des choses.

Pourquoi il faut le regarder ? Produit par Spike Lee en personne, See You Yesterday s'annonce dans la veine de Projet AlmanacTime Lapse voire de l'incontournable Retour vers le futur avec son voyage dans le temps, sa dose de SF sans prise de tête, son quota comique et ses jeunes. Mais avec le réalisateur de Do the Right Thing ou du récent BlacKkKlansman à la production, nul doute que ce petit divertissement sera aussi l'occasion de pointer du doigt les injustices policières face à la communauté afro-américaine et plus globalement la société américaine. Le long-métrage de Stefon Bristol pourrait donc être une très bonne surprise.

 

Affiche officielle

 

MA LOUTE

Ça parle de quoi ? Dans cette comédie surréaliste, une histoire d'amour rapproche deux familles excentriques que tout oppose, alors que la police enquête sur d'étranges disparitions.

Pourquoi il faut le regarder ? Perçu à tort comme un dramaturge au cinéma rêche, voire doloriste, Bruno Dumont est aussi un légiste tordant de la folie du monde. Il décrypte ici le fonctionnement d’une galerie de personnages aussi sidérants que détestables.

De consanguinité en cannibalisme, son portrait d’une bourgeoisie rance et totalement tarée est aussi malaisant que ponctuellement hilarant. Ses comédiens ne s’y sont pas trompés et se livrent à des numéros incroyables, Fabrice Luchini en tête. Le résultat a des airs de jet d'acide ultra-corrosif, dérange, démange et surprend toujours.

 

Photo Fabrice Luchini, Valeria Bruni Tedeschi"Là-bas regarde un prix cannois qu'on n'a pas eu"

 

PITCH BLACK

Ça parle de quoi ? Après avoir atterri en catastrophe sur une planète abandonnée, la pilote et ses passagers doivent affronter une race féroce d'aliens carnivores.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce dans ce film, Vin Diesel combat de vilaines bestioles sur une planète extraterrestre et que même si ça fait kitch dit comme ça, c'est un très bon film de science-fiction. Les amateurs du genre y retrouveront des effets spéciaux qui ont plutôt bien vieillis et un suspense bien maîtrisé. Mais que les plus sensibles se rassurent, Pitch Black n'est pas un film d'épouvante, même si la peur du noir (et des monstres) est omniprésente. Petit bonus, Pitch Black est le premier opus de la saga Les Chroniques de Riddick qui vaut le coup d'œil.

Notre dossier sur Les Chroniques de Riddick

 

Photo Vin Diesel, Radha MitchellPitch Black, un bon petit film avec Vin Diesel

 

MIAMI VICE - DEUX FLICS À MIAMI

Ça parle de quoi ? Pour identifier les responsables d'une série de meurtres et démanteler les cartels de la drogue en Floride, les inspecteurs Tubbs et Crockett travaillent sous couverture.

Pourquoi il faut le regarder ? Après avoir expérimenté la rencontre de son cinéma et des technologies numériques avec CollatéralMichael Mann franchit totalement le pas et signe son premier grand film pensé par et pour un autre support que la pellicule. Ce pourrait être qu’une anecdote technique, mais cette bascule constitue le cœur du projet et l’une des évidentes raisons de sa réussite.

À l’image de ses tentatives plastiques, le scénario du film est un objet mutant, qui transforme en profondeur l’ADN de la série dont le cinéaste assura jadis la signature. Faux thriller se transformant progressivement en drame romantiqueMiami Vice - Deux flics à Miami raconte, comme souvent chez Mann, la tentative désespérée de deux âmes damnées pour s’extraire du flux délirant d’un monde déshumanisé. Grisant et déchirant.

 

Miami Vice 2006Jamie Foxx et Colin Farrell

 

ET AUSSI...

Spider-Man 2 et Spider-Man 3 (retrouvez notre dossier sur la saga de Sam Raimi), SpartacusCafé SocietyJeux de dupesUne baraque à tout casserBad Boys et Bad Boys IIThe Rain saison 2, Elizabeth : l'âge d'orOut of AfricaInside manEvan tout-puissant...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

Royal
19/05/2019 à 20:44

Merci de votre réponse, oui hâte aussi de voir s’ils vont pouvoir tenir ce rythme et cette qualité .

Geoffrey Crété - Rédaction
19/05/2019 à 11:06

@Royal

Oui, c'est prévu, on attend juste de voir l'intégralité :)

Royal
19/05/2019 à 01:26

Avez vous vu les 2 premiers épisodes de Chernobyl ? Et comptez vous en faire la critique ? C’est d’une richesse cinématographique insensée ! J’ai plus hâte de voir l’épisode 3 que le final de GOT du coup ! Mini série HBO.

Adam
18/05/2019 à 12:37

Zut Skyzoboy m'a devancé pour l'erreur de Lee (non je ne ferai pas de blague de mauvais gout).

Concernant Ma Loute vraiment zarbe comme film où j'ai été davantage marqué par l'acteur/actrice androgyne et par Juliette binoche que par Luchini. Surtout n'oubliez pas de mettre les soustitres

votre commentaire