Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 3 mai 2019 - MAJ : 03/05/2019 18:31
La Rédaction | 3 mai 2019 - MAJ : 03/05/2019 18:31

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non-exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

DEAD TO ME

Ça parle de quoi ? En cherchant l'identité du chauffard qui a fauché et tué son mari, une veuve impulsive se lie d'amitié avec une excentrique optimiste... pas si claire qu'elle en a l'air.

Pourquoi il faut la regarder ? C'est la nouvelle création de Liz Feldman, la créatrice de One Big Happy et scénariste de nombreux épisodes de 2 Broke Girls, et sur le papier, la série se présente comme une série légère et drôle, agrémentée d'une petite dose de mystère et un grain de folie. Avec les trop rares Linda Cardellini et Christina Applegate dans les deux rôles principaux et un James Marsden en seconde main, ce Dead to Me sera sans doute aussi l'occasion de traiter du deuil, de la solitude et du mensonge de manière approfondie.

 

 

 

THE WANDERING EARTH

Ça parle de quoi ? Alors que les Terriens cherchent une nouvelle étoile, une collision avec Jupiter menace leur planète, dont le destin repose désormais sur des héros inattendus.

Pourquoi il faut le regarder ? Que se passe-t-il quand la Chine s’essaie au blockbuster de SF ultra-spectaculaire ? C’est précisément la question pour laquelle il est intéressant de jeter un œil à The Wandering Earth. Tout d’abord, le film n’a pas à rougir de la concurrence et propose son lot de séquences spectaculaires, d’effets spéciaux ambitieux et de trucs qui font boum. Mais surtout, le blockbuster propose une conception de l’action, du spectacle, mais aussi de ses personnages, qui tranche radicalement avec le cinéma américain de divertissement.

 

 

AMERICAN PSYCHO

Ça parle de quoi ? Richissime, cultivé, élégant, beau, Patrick Bateman est l'archétype du Golden Boy, authentique parangon du système capitaliste. Séducteur indécrottable, il incarne la réussite à l’américaine. Mais entre deux séances de gym, deux soirées dans un restaurant à la mode et quelques lignes de coke, ce qui ce qui l'excite c’est de tuer, éviscérer, violer, dépecer, égorger, étriper et torturer des innocents.

Pourquoi il faut le regarder ? Critique d’une Amérique psychotique qui chante les louanges de l'économie tertiaire et fait croire à tous ses citoyens benêts que l’ascenseur social existe, American Psycho attaque le capitalisme et "la société moderne" avec des tics d’écritures raffinés, absurdes et crispants.

La violence du personnage fait écho à la violence d’une société froide et cynique, une société totalement déshumanisée où l’homme se résume aux richesses qu’il possède. Le malaise s'installe très vite grâce à des idées parfaitement pensées par Bret Easton Ellis, auteur du roman American Psycho dont s'inspire le film (scène des cartes de visite en tête de liste).

 

Photo Christian BaleChristian Bale déjà extraordinaire

 

HELLBOY

Ça parle de quoi ? Ce qui vous tient en haleine met en vedette Hellboy, un démon envoyé sur Terre par les nazis pour terroriser toute la population.

Pourquoi il faut le regarder ? Alors que sort le reboot de la honte, l’occasion est trop belle pour ne pas réévaluer le travail de Guillermo del Toro. Malgré des soucis de rythme et un personnage de bleu-bite imposé par la production, le voir s’approprier l’œuvre de Mike Mignola, tout en conjugant le cinéma super-héroïque à rebrousse-poil est fascinant. Il crée ainsi un trip spectaculaire bourré d’idées Lovecraftiennes, d’images iconiques et de Ron Perlman en furie. Enfin, le métrage témoigne de manière saisissante de ce que les maquillages à l’ancienne permettent, quand ils sont maîtrisés. Bref, une sacrée belle bouffée d’aventure.

Notre dossier sur le Hellboy de Guillermo del Toro

 

Photo"Passe moi tes codes Netflix et vite bonhomme"

 

LARA CROFT : TOMB RAIDER - LE BERCEAU DE LA VIE

Ça parle de quoi ? Explorant un temple construit par Alexandre le Grand et révélé par un séisme, Lara Croft trouve un mystérieux globe, que lui vole un groupe de mercenaires. Apprenant que cet artefact est en réalité une carte pour retrouver la légendaire boîte de Pandore, l'aventurière part sur sa piste...

Pourquoi il faut le regarder ? Une fois admis qu'aucun film n'a réellement compris, adapté et rendu justice à la superbe saga de jeu vidéoLara Croft : Tomb Raider - Le Berceau de la vie mérite une seconde chance. Après un Lara Croft : Tomb Raider très mou et peu spectaculaire, avant Tomb Raider rebooté en film insipide en 2018, cette suite réalisée par Jan de Bont (SpeedTwister) ressemble plus aux jeux.

La Grèce, Hong Kong, la muraille de Chine ou la Tanzanie, dans les airs ou sous l'eau, à cheval ou à moto, face à des gangsters ou des créatures surnaturelles : Angelina Jolie est lancée dans une aventure composée de pastilles semblables à des niveaux, où elle affronte quantité de dangers et ennemis. Elle a même droit à un enjeu dramatique intime, en la personne de Gerard Butler qui incarne une vieille flamme.

C'est loin d'être un grand film, notamment parce que l'action est beaucoup trop courte et hachée, et que les bonnes idées ne sont pas portées par la mise en scène et le montage fadasses, mais Le Berceau de la vie reste beaucoup moins plat et laid que les deux autres adaptations.

Notre dossier complet sur la saga Tomb Raider, côté films et surtout jeux.

 

Photo Angelina JolieAngelina Croft et le temple maudit 

 

MORTELLE ST-VALENTIN

Ça parle de quoi ? Lorsque l'une d'entre elles est retrouvée assassinée, d'anciennes camarades de classe tentent d'échapper à un psychopathe bien décidé à se venger.

Pourquoi il faut le regarder Des personnages stéréotypés, une histoire de vengeance amoureuse à coucher dehors, Mortelle St-Valentin ne vous fera pas frémir de peur, mais surement pouffer de rire plusieurs fois. C’est un nanar, n’ayons pas peur des mots, idéal pour le week-end, quand le cerveau doit se divertir sans trop s’investir. Côté casting, on retrouve des têtes familières, Denise RichardsDavid Boreanaz ou encore Katherine Heigl.

 

 

 

INSIDIOUS : CHAPITRE 2

Ça parle de quoi ? Alors que la famille Lambert tente de se remettre de l'expérience de son fils en proie à des esprits maléfiques, Josh est confronté à sa propre enfance effrayante.

Pourquoi il faut le regarder ? Si l'envie vous prenait de vous faire un marathon Insidious grâce à Netflix c'est dommage... Insidious : Chapitre 2 est peut-être arrivé sur la plateforme mais Insidious, lui, s'en est allé. Malgré tout, l'occasion de le revoir est là et ce serait bête de passer à côté.

Mis à part quelques faiblesses de la part de James Wan, au pif : l'omni-présence de fantôme entrant en totale contradiction avec le précédent chapitre et les innombrables jump-scare, le réalisateur est toujours capable de donner à son film assez de frisson pour qu'il vaille le coup d'œil. La lumière, et le cadrage se mettent au service d'une intrigue plus vaste qu'il n'y paraît et préparent un twist assez sympathique qui devrait plaire à certains fans.

 

"Non mais mec pourquoi t'as Netflix à l'arrière de ton Van sérieux ?"

 

LES MYSTÉRIEUSES CITÉS D'OR

Ça parle de quoi ? Esteban, un orphelin d'une douzaine d'années qui semble capable d'appeler le Soleil, accepte l'offre de Mendoza, un mystérieux marin, et part vers le Nouveau Monde afin de découvrir les légendaires Cités d'or. Il espère y retrouver son père, disparu lors d'un naufrage dix ans auparavant.

Pourquoi il faut la regarder ? Les raisons de se replonger dans Les Mystérieuses cités d'or ne manquent pas. Immense classique de l’animation japonaise qui a fait rêver des millions de mômes, il constitue une Madeleine de Proust de choix. Mais la bouffée d’air nostalgique est une chose, le partage en est une autre. Et si le partage est une valeur jolie tout plein, occuper les enfants est une problématique qui écrase bien souvent toutes les autres.

Parent dépassé, grands-parents au désespoir, baby-sitters au bord de la crise de nerfs, voici la solution à tous vos malheurs, et de quoi occuper les petits piranhas dont vous avez la responsabilité. De rien.

    

photo Cités d'or

 

TUCA & BERTIE

Ça parle de quoi ? Tuca est une Toucan bordélique au caractère bien trempé. Elle vient de se séparer de sa colocataire Bertie, qui demeure sa meilleure amie mais veut habiter avec son copain. Toutes deux se soutiennent dans un monde urbain chaotique et parfois inhumain.

Pourquoi il faut la regarder Quand une partie de l’équipe de BoJack Horseman nous propose une nouvelle série d’animation animale, forcément on est curieux. Et après quelques épisodes, on se réjouit de constater qu’il s’agit d’une nouvelle réussite, très différente de son aînée.

Oubliez la chronique dépressive du quotidien d’une star sur le retour luttant contre ses démons, ses dépendances et son sens de l’auto-destruction, Tuca & Bertie est une buddy comédie, volontiers acide et mélancolique, mais beaucoup plus positive que les mésaventures de Bojack. On y suit avec un  certain délice l’amitié mouvementée de deux oiselles azimutées, au gré d’épisodes particulièrement bien rythmés, écrits, et riches de petites trouvailles de mise en scène.

Notre dossier sur un épisode culte de Bojack Horseman

Notre critique sur la saison 5 de Bojack Horseman

 

Affiche officielle

 

ET AUSSI...

The DinnerSliverMesrine : L'ennemi public nº1 et Mesrine : L'instinct de mortExtremely Wicked, Shockingly Evil and Vile...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

commentaires

MystereK
11/05/2019 à 01:05

SIGI pas pour la France apparemetnt

Thierry
04/05/2019 à 09:41

Pour les nouveautés, j'utilise l'appli JustWatch. :))

Karev
04/05/2019 à 01:27

Sérieux, mettre le très très bon film sur Bundy en "et aussi" ?!

Sigi
03/05/2019 à 22:37

Il y a aussi l'Extended Version des Huit Salopards de Tarantino

NETMOVIE
03/05/2019 à 20:29

The Wandering Earth n'a pas de VF actuellement sur Netflix, dommage ça m'avait l'air sympa à regarder

pifpaf
03/05/2019 à 20:03

Dark crystal est dispo sur Netflix us , pourquoi pas en France ?

Pat
03/05/2019 à 19:59

Ce serait bien que chaque semaine Netflix montre mieux l'arrivée de nouveau programme.

votre commentaire