Vous ne l’attendiez certainement pas mais… Tanguy est de retour et il se montre dans sa bande-annonce

Camille Vignes | 5 février 2019 - MAJ : 05/02/2019 18:18
Camille Vignes | 5 février 2019 - MAJ : 05/02/2019 18:18

Tanguy… a 44 ans, il habite de nouveau chez ses parents. C’est pas la bonne nouvelle qu’on attendait tous ?

À part les milléniales qui ont été biberonnés aux comédies françaises potaches, consensuelles et bienpensantes (on a tout un dossier qui parle de ça plus en détails), tout le monde se souviendra de la comédie grinçante d'Etienne Chatiliez, Tanguy, sorti au début du millénaire.

En 2001, Tanguy… avait 28 ans, il habitait chez ses parents, riches quinquas ne supportant plus leur fils. En même temps le Tanguy, en théorie il était brillant, il était charmant, mais en pratique c’est plutôt un grand dadais profiteur pour qui il était plus simple de rester dans le rôle de l’adolescent que de se frotter à la vie d’adulte. Il s’avère que (attention spoiler) Paul et Edith finissaient par réussir à s’en débarrasser grâce à la charmante Meï Lin avec laquelle Tanguy avait décidé de passer sa vie.

 

 

Malheureusement, le répit n’aura pas été d’assez longue durée pour les parents qui retrouve leur fils 16 ans plus tard, sur le pas de leur porte, sans domicile, avec en prime sa fille Zhu. Au départ, catastrophés de voir leur « tout-petit » dans cet état, Paul et Edith font tout pour lui redonner goût à la vie. Problème, le goût qu’il retrouve, c’est celui d’habiter chez ses parents…

Dans la bande-annonce, on croise les visage familiers d'André Dussollier dans le rôle de Paul, de Sabine Azéma dans celui d'Edith et évidemment d'Eric Berger dans la peau de Tanguy. De l'autre côté de la caméra, Etienne Chatiliez est toujours à la réalisation et cette fois-ci, il co-signe le scénario avec Laurent Chouchan. Le film est attendu en salles le 10 avril prochain

 

affiche

commentaires

Hasgarn
06/02/2019 à 10:39

Il y a des suites qui peuvent se justifier facilement.
Vivement, donc.

Zanta
05/02/2019 à 19:43

Ca fait un peu tentative de Chatillez de se refaire une santé critique et commerciale après trois déceptions...

Max La Menace
05/02/2019 à 19:28

Ils auraient pu en faire un pamphlet contre la précarisation des emplois et des couples, et ils vont en rester à la surface pour ne heurter personne. Une bonne occasion de gâchée...

Cuttyflam
05/02/2019 à 18:59

ça à l'air nul

Pseudo1
05/02/2019 à 18:35

Le 1 m'avait tellement fait marrer à l'époque (surtout Dussolier et ses pétages de plomb - "ne te retourne pas avant 100 pas !! ") et cette bande-annonce a l'air dans le même esprit...
A suivre :)

votre commentaire