Bird Box : Netflix impose son film post-apocalyptique et explose tous les records

Camille Vignes | 21 janvier 2019
Camille Vignes | 21 janvier 2019
Photo Sandra Bullock
128

Bird Box était déjà entré dans l’histoire en tant que plus gros succès Netflix au bout d’une semaine. Un mois après sa sortie, le géant du streaming (si discret d’habitude) dévoile de nouveaux chiffres.

Enorgueilli du succès phénoménal de Bird Box, la plateforme de streaming avait déjà partagé des chiffres le 30 décembre 2018. Le thriller horrifique signé Susanne Bier était entré dans les annales avec pas moins de 45 millions d’utilisateurs à l’avoir visionné (au moins au 2/3) en une semaine.

Bird Box est maintenant disponible sur Netflix depuis un mois et continue à réaliser des records. Variety nous apprend que le long-métrage aurait été lancé par environ 80 millions de comptes lors du mois de sa sortie (les quatre premières semaines).

 

Photo Sandra Bullock"C'est Netflix le père"

 

La comparaison avec les chiffres d’un box-office n’est pas facile puisque 80 millions d’utilisateurs ne veut pas dire 80 millions de spectateurs (plusieurs personnes regardant le film ensemble / une personne regardant parfois plusieurs fois le film) et qu’il est fort peu probable que 80 millions de personnes se seraient déplacés pour aller voir Bird Box.

Mais on va quand même tenter un rapide calcul pour rendre ce nombre colossal plus parlant. Si l’on se base sur le prix moyen d’une place indiqué par BoxOffice Mojo, soit 9$, le film aurait rapporté à lui seul 720 millions de dollars en un mois (un succès énorme qu'on ne comprend pas vraiment, mais on en parle plus en détails dans notre critique). À titre de comparaison, un film comme Sans un bruit, avec lequel Bird Box a souvent été comparé, a encaissé 340 millions de dollars en 17 semaines.

Alors encore une fois, la comparaison ne peut être prise pour argent comptant, mais ces chiffres indiquent un succès proche de celui d’un blockbuster. Et au-delà de ça, entre Netflix (et ses succès), Amazon Prime, Disney+ et autres services de streaming à la Universal qui arrivent, l’avenir des films et notre façon de les consommer se transforme radicalement.

 

photo, Sandra BullockPetit à petit, l'oiseau fait son nid

 

Netflix a profité de l'occasion pour partager les chiffres, tout aussi remarquables, du top 3 de ses séries (en rappelant que seuls les épisodes regardé au moins à 70% étaient pris en compte). La série espagnole Élite aurait ainsi été visionnée par pas moins de 20 millions d’utilisateurs et YOU, la nouvelle série avec un tueur en série pour personnage principal, 40 millions de fois. Pour le géant du streaming, Sex Education devrait atteindre les 40 millions également après un mois d'exploitation.

Avec des chiffres aussi faramineux, on comprend que les plateformes de streaming fleurissent un peu partout. Elles pourraient d'ailleurs permettre de diversifier un minimum les productions. Enfin… côté Disney+, le streaming permettra surtout d’étendre les univers de Star Wars et du MCU. Le géant aux oreilles rondes devrait lancer son service de streaming courant 2019.

 

Affiche

commentaires

Kaneda
22/01/2019 à 13:00

Face à ''À quiet place'' ce film ne vaut rien. La fin ???? Que c'est mauvais... Netflix me l' avait bien vendu... Je me suis fait avoir comme les autres. Vu, check. A ne pas revoir. Check. A oublier tres vite! Check.

Alyon
22/01/2019 à 10:48

je me suis bandé les yeux pour le voir … du coup j'ai du me planter parce qu'on aurait dit le son de Kung Fu Panda.
Sinon c'est tout le truc de Netflix de "vendre" un film (ou une série) sur ta page d'accueil entre les plus gros succès et la tendance actuelle qui sont là plus pour orienter qu'informer et la bande annonce à laquelle on ne peut échapper …

Thierry
21/01/2019 à 23:53

J'ai aussi regardé la chose, et dans son entier, histoire de voir (héhéhéhé) ce que peuvent éprouver des dizaines de millions de gens tous ensemble devant leurs télés. Et le film est vraiment faiblard et fera partie de tous ces objets animés idéalement générés par une Intelligence Artificielle. Sans problèmes. Vraiment fastoche pour une AI évoluée et en phase avec la toile mondiale.
Au passage, que les foules admirent un récit où les héros et ceux qui survivent s'aveuglent délibérément, décident de fermer les yeux sur le monde qui les entoure laisse pour le moins rêveur quant à l'état d'inertie et de léthargie avancée des masses en ce début de 21° siècle. Très intéressante expérience. :))

lubulu
21/01/2019 à 23:23

"Scénario généré par algorythmes , mon avis que d'ici peu de temps, Netflix trouvera le moyen de générer des films personnalisés sur la base d'algorythme nourri sur de vos données personnelles. se fabriqueront tous seuls en fonction de vos goûts"

Vive le futur, je verrais enfin Jennifer Lawrence à poil qui combat des méchant ET.

alshamanaac
21/01/2019 à 22:05

Le succès du film est clairement lié (enfin de mon point de vue évidemment...) à sa similitude avec Sans un Bruit (Birdbox aurait pu s'appeler Sans un Regard à la limite..) et bien sur, la présence de Sandra Bullock en tête d'affiche...

Bon OK, gros carton malgré la faiblesse du film (j'ai participé à son succès...) car oui, le film est vraiment très moyen malgré une idée de départ sympatoche mais extrêmement mal utilisée... surtout, le côté "je me rends aveugle" n'apparait pas comme une grosse difficulté (et que je te descends la rivière finger in the nose et que je retrouve mon chemin et la marmaille en deux deux...) et un montage relou (flashback / rivière / flashback / rivière... zzzzzz)...
Bref, ca c'était pour la parenthèse critique du dimanche.

Non, perso, je suis plus curieux de découvrir les chiffres de visionnage de Roma sur lesquels ils ne communiquent pas. C'est un secret pour personne, Netflix est en quête de prestige et de récompenses diverses et variées pour gagner en légitimité par rapport aux grands studios... hors là, ils ont plutôt réussi leur coup avec un Lion d'Or à Venise et de nombreux prix pour Alfonso Cuaron dans divers festival. Cependant,bon j'ai vu le film, je suis client de Cuaron (Les Fils de l'Homme surtout...) et je dois avouer que j'ai trouvé ca niquel niveau réal, très belle image et tout, mais voilà... l'histoire est pas non plus ultra-passionnante, et on a plus l'impression de voir un mec rendre hommage à sa bonne en faisant un jolie film... Mais je salue évidemment le projet, tourner un film en noir et blanc en mexicain avec zéro star, malheureusement aucun studio n'aurait tenté le coup...

Bon, où je veux en venir vous me direz ? Et bien, à mon avis, Roma est un succès critique, mais probablement pas un gros succès en terme de visionnage... donc si c'est le nombre de visionnage qui priment, finalement on va en revenir au même qu'avec les grands studio ? Des films faciles avec des stars, des suites, des super héros ?... Moins de place pour les projets décalés ? Originaux ?... Car si Netflix est en train de devenir un refuge pour réal en manque de moyen, Scorecese (qui n'arrive pas a trouver des studios pour produire ses films ? Sérieusement ? On est dans la merde...), Coen et Compagnie... Pendant combien de temps encore vont-ils accepter des projets qui n'intéressent que des niches cinéphiliques ?

That's the question...

Bon en attendant, j'attends toujours le film "coup de poing" produit par Netflix... j'espère que Martin va bien assurer !

jorgio69
21/01/2019 à 20:23

100% d'accord avec votre article.
Netflix peut définir leurs chiffres comme ils veulent.
Leur système est trop opaque pour que j'y donne de l'importance.
Je comprends encore moins que ce film soit un carton du fait de son écriture assez médiocre alors qu'on annule des séries de qualité (Daredevil, Iron Fist... je plaisante :D) sans que l'on ait d'explications valables.

colloc1
21/01/2019 à 20:20

Exactement ! pourquoi alors tous les autres films netflix n'ont ils pas le même succés , puisque pour eux aussi les gens ont payés un abonnement ? Et pour ces mêmes autres films , pourquoi seraient ils aussi regardés en entier ? Donc déduction parfaitement idiote. C'est que le sujet et le film plaisent , un point c'est tout. Et c'est grandement mérité , malgrés les coupeurs de cheveux en quatre. .

MystereK
21/01/2019 à 19:45

Manu : "(ce qui est rare chez Netflix),"

Parlez pour vous, il y a beaucoup d'excellent film sur Netflix et les gens ne se précipitent pas seulement parce qu'ils ont payé un abonnement, comme moi, si le film ne leur plait pas, ils arrêtent très vite. Il y a plein d'autres films sur Netflix et si le bouche à oreille de Bird Box n'aurait pas été aussi bon, les utilisateurs ne l'auraient pas regardé. Vous sous-estimé l'intelligence des spectateurs.

Ben
21/01/2019 à 18:39

Scénario généré par algorythmes , mon avis que d'ici peu de temps, Netflix trouvera le moyen de générer des films personnalisés sur la base d'algorythme nourri sur de vos données personnelles.
se fabriqueront tous seuls en fonction de vos goûts

charlie
21/01/2019 à 18:28

Ceci dit le film a fait énormément de bruit, comme sans un bruit avant lui! (désolé c’était pas intentionnel)!
et bien que le calcul fait est ridicule, je penses qu'en salle son score aurait donc été plus ou moins comme celui de sans un bruit, voir plus haut.

Plus

votre commentaire