Bird Box : le post-apo avec Sandra Bullock est le plus gros succès de l'histoire de Netflix

Christophe Foltzer | 30 décembre 2018 - MAJ : 30/12/2018 10:10
Christophe Foltzer | 30 décembre 2018 - MAJ : 30/12/2018 10:10

Il ne fait aujourd'hui plus aucun doute que Netflix a redistribué les cartes de la consommation en sa faveur ses dernières années. Et cette main chanceuse ne cesse de se vérifier. Jusqu'à quand ?

Le 21 décembre dernier, Bird Box, le nouveau film de Susanne Bier avec Sandra Bullock, était lancé sur Netflix. Un film que nous n'avons pas trop aimé à la rédaction, comme vous pouvez le voir dans notre critique. Un film rapidement décrié par pas mal de spectateurs dans les commentaires et sur les réseaux sociaux, tandis que d'autres prenaient ardemment sa défense. Mais, tout le monde sera d'accord sur un point : c'est un succès gigantesque.

 

Photo Sandra BullockUn autre gros succès en préparation ?

 

En effet, Netflix vient de publier un tweet on ne peut plus évocateur en annonçant fièrement qu'au bout de 7 jours, le post-apo un peu opportuniste avait été vu par pas moins de 45.037.125 spectateurs dans le monde entier, de quoi raidir tous les patrons de chaines classiques qui, il n'y a pas si longtemps encore doutaient de l'avenir de la plateforme de SVOD.

Un chiffre qui donne le tournis, qui correspond donc au plus grand score de Netflix sur cette période de temps mais qu'il convient cependant de remettre en perspective. En effet, plus  de 45 millions de spectateurs se sont connectés à Netflix pour voir le film, mais le network ne dévoile pas le nombre de spectateurs qui ont vu le film jusqu'au bout. Et ce sont ces chiffres que l'on aimerait connaitre.

 

photo Tom Hollander

 

On rappelle que le film parle du combat d'une mère et de ses deux enfants pour trouver un endroit sécurisé dans un monde dévasté. Adapté du roman de Josh Malerman, il en modifie cependant pas mal d'aspects que nous avons réunis dans un petit dossier que nous vous invitons à découvrir si ce n'est pas encore fait.

Que l'on aime ou non Bird Box, il faut bien reconnaitre que Netflix assure comme un chef pour créer l'événement. Ce serait bien maintenant qu'il le fasse aussi pour de bons films. Hormis Roma, évidemment.

 

Affiche

commentaires

PafLeChien
02/01/2019 à 14:16

Netflix ne communique que ce qui les arrangent . 45 millions de quoi ? Visionnage des abonnés, des comptes, des appareils ? Et combien font les autres films ou séries ? Une news que tous les médias adorent mettre en avant mais totalement vide de sens.

Rorov94M
02/01/2019 à 13:14

Misterkouille:
Distribuer,livrer...c'est pareil!
C'est produire qui est différent!
Non,ne me remercie pas...

Thierry
02/01/2019 à 08:00

J'ai vu les 3 premières minutes...., et basta. :))

MystereK
01/01/2019 à 23:55

Netflix ne livre rien, il distribue, c'est une production Universal.

Rorov94
01/01/2019 à 17:55

Une fois de plus NETFLIX livre un classique instantané.
Les autres sont des suiveurs...

Mr gold
31/12/2018 à 13:34

Succès largement mérité un petit bijoux ce film

MystereK
31/12/2018 à 13:03

@Deker,

cela ne peut être une copie de Sans un bruit puisque le scénario tiré d'un livre pré-existant d'avant le Netflix en tant que maison de production tout ça bien 'avant Sans un bruit, et que les tournage respectifs se sont déroulé en même temps. Votre jugement est donc biaisé et n'avez pas jugé l'oeuvre avec objectivité et vous y mettez plein d'a priori sur des choses que vous avez cru savoir mais qui sont fausse.

colloc2
31/12/2018 à 10:47

J'ai adoré ; et le final est excellent ! @ decker. c'est vaiment n'importe quoi ! Je me demande ou tu vas chercher tout ça ! MDR.

nimbari
31/12/2018 à 02:40

J'ai trouvé ça correct, j'ai pas mal de retour négatifs et positifs (un peu moins), pour les négatifs, vu que la plupart critiquent le final, je ne pense pas que compter les visionnage incomplets soit si pertinent que ça.

jalni
31/12/2018 à 00:20

Une mixture entre Mist et le pilote d'une série avortée de chris carter (me souviens plus du nom) pour la partie en ville. Pour le coté bucolique sa penche plus vers les téléfilms catastrophiques que l'on voit sur la tnt.
Pas sur qu'au cinéma, le film aurait cartonné.

Plus

votre commentaire