Bumblebee : John Cena avoue que son rôle a énormément changé durant la production du film

Christophe Foltzer | 7 janvier 2019
Christophe Foltzer | 7 janvier 2019

Ah oui dites donc, c'est vrai, mais y a un nouveau Transformers qu'est sorti juste après Noël... Comment ça, tout le monde s'en fiche ?!

Non mais attendez, promis, cette fois c'est un peu différent puisque, déjà, Bumblebee n'est pas réalisé par Michael Bay mais par Travis Knight et que, rien que ça, ça change pas mal de choses. En plus, c'est un spin-off prequel aux aventures des Autobots, puisqu'il nous raconte l'origin story de Bumblebee en 1987 et tout, alors vous voyez, ça n'a vraiment rien à voir.

 

photo, Hailee SteinfeldNotre critique, juste ici

Il n'empêche que, malgré toute la meilleure volonté du monde, Bumblebee est loin d'être un carton. Alors attention, ce n'est pas un four non plus, puisque le film s'est déjà remboursé mais il faut bien avouer qu'à côté d'un Aquaman, le film de Knight a bien du mal à tenir la dragée haute. Pourtant, tout a été fait pour que le public déçu par les derniers épisodes de la saga principale s'y retrouvent et, chose extrêmement rare actuellement, il a même laissé une latitude de manoeuvre non négligeable à son réalisateur et ses comédiens.

C'est en tout cas ce que nous explique John Cena au micro de Screen Rant alors qu'il avoue que son personnage de Jack Burns, le méchant militaire voulant récupérer le robot géant, a beaucoup changé entre le scénario et le produit final :

 

photo, John Cena, John OrtizJooooooooohn Ceeeeeennnnaaaaa (à gauche)

 

"A la base, mon personnage était plus écrit en référence aux héros de Dragnet." Mais voilà que Travis Knight lui a permis à un moment du tournage d'improviser une scène comme il l'entendait, ce qui a eu de grosses conséquences sur le film entier. "Généralement, j'utilise ces instants pour m'amuser et pour faire rire l'équipe, parce que je n'ai droit qu'à une seule prise. Le réalisateur m'a beaucoup observé durant la scène et m'a dit que, s'il ne pouvait pas utiliser ce que je venais de faire, il pouvait par contre en exploiter le sentiment pour le reste du film. Je devais donc garder le même ton, en jurant beaucoup moins par contre."

 

photo

 

Une déviation du plan d'origine qu'il considère comme une très bonne chose apportée au film puisque, selon lui, cela a permis aux spectateurs d'avoir plus d'empathie concernant son personnage :

"C'était déjà une combinaison étrange, ce type mystérieux, dans le scénario. Mais cela faisait parfaitement sens. Mais lorsque vous décidez de lui donner une personnalité un peu plus dynamique, ça le rend encore plus intrigant."

Et s'il est vrai que ce Bumblebee se démarque des précédents dans le bon sens, on espère que son semi-succès ne sera pas un frein à ce petit espace de liberté dans les productions à venir. Parce qu'il y en aura d'autres, n'en doutez pas une seconde.

 

Photo Hailee Steinfeld

commentaires

Mister_M
08/01/2019 à 14:32

Bah c'est juste que Cena est un mauvais acteur et d'ailleurs ça se voyait lors des shows de la WWE. Donc, le mieux pour un réalisateur quand on a un acteur qui ne sait pas jouer, c'est qu'il soit naturel, c'est pour ça qu'ils lui ont dit de garder ce ton là et qu'ils ont changé la direction entière de son personnage...

votre commentaire