Aquaman rame au box-office américain et démarre moins bien que Justice League

Geoffrey Crété | 24 décembre 2018 - MAJ : 24/12/2018 11:57
Geoffrey Crété | 24 décembre 2018 - MAJ : 24/12/2018 11:57
photo, Jason Momoa, Amber Heard
347

Le démarrage d'Aquaman au box-office domestique est le plus petit de tout l'univers étendu DC.

Aquaman avait lancé sa carrière en salles en Chine, avec les compteurs au vert puisqu'il y avait marqué des records, pour l'univers étendu DC comme pour la Warner. Mais l'étape si importante de sa sortie américaine est bien moins glorieuse : avec 67,4 millions engrangés pour son premier week-end (de trois jours), et 72,1 millions en comptant les avant-premières, le film de James Wan marque le plus petit démarrage du DCEU au box-office domestique.

67,4 ou 72,1 millions de dollars, c'est largement suffisant pour placer Aquaman en première place du week-end, devant Le Retour de Mary Poppins (22,2 millions) et Bumblebee (21 millions). Mais c'est loin d'être assez pour que le film avec Jason Momoa et Amber Heard évite le triste titre de plus petit démarrage pour l'univers étendu DC. Titre jusque là tenu par Justice League, avec 93,8 millions récoltés l'année dernière. 

 

photo

 

Aquaman est loin des chiffres de Wonder Woman (103 millions), Suicide Squad (133 millions), Man of Steel (116 millions) et surtout Batman v Superman : L'Aube de la justice (166 millions). Preuve que la marque DC a été sérieusement abîmée ces dernières années ?

Le film, avec aussi Nicole Kidman et Willem Dafoe, a évidemment souffert de la concurrence, avec notamment Bumblebee qui s'adresse à un public similaire, et a été porté par une presse étonnamment positive. Sans oublier qu'une sortie pendant les fêtes est une stratégie qui peut être compliquée, et qu'il n'y a rien d'étonnant à voir Aquaman encaisser moins sur ce créneau.

 

photo, Jason Momoa, Amber HeardLa route est encore longue

 

La Warner. ne doit donc pas trop trembler, d'autant qu'elle tient là un film relativement bien reçu par la presse et le public, ce qui devrait garantir une fréquentation un minimum stable. Avec le cuvée de jours fériés, le studio pourrait même tenir un démarrage à hauteur de 100 millions, et ainsi virtuellement atténuer la comparaison avec les précédents films DC.

En outre, Aquaman cartonne à l'échelle mondiale. Il en est déjà à 482 millions au box-office, et franchira la barre des 500 millions dans les prochains jours. 

La vraie question reste donc de savoir jusqu'où il ira, avec notamment les 657,9 millions de Justice League en ligne de mire. C'est le plus petit score du DCEU, avec les 668 millions de Man of Steel. Batman v Superman : L'Aube de la justice reste leader au box-office mondial, avec 873,6 millions.

 

affiche finale

commentaires

MystereK
27/12/2018 à 17:39

@mytoman, non, avec ces chiffres il est loin de couler, il fait finalement même mieux au bout du compte,.

Marc
26/12/2018 à 20:46

Je viens de sortir de la salle , un grand Nanar Aquatique !!!! C'est la première impression en voyant ce film. Malgré des effets numériques a te décoller les rétines.. J'ai pas accroché une seconde aux personnages !!! Je me suis endormie la dernière demi heure je failli quitter la salle.
Que dire ! Un NANAR avec des moyens et rien d'autres.

Geoffrey Crété - Rédaction
25/12/2018 à 22:06

@Dudu

Vous oubliez peut-être de lire l'article en entier :)

"Sans oublier qu'une sortie pendant les fêtes est une stratégie qui peut être compliquée, et qu'il n'y a rien d'étonnant à voir Aquaman encaisser moins sur ce créneau."

Après avoir parlé du démarrage et des données dispos alors sur ce créneau, on parle de son avenir plutôt reluisant, des prédictions et de son succès certain jusque là.

Dudu
25/12/2018 à 22:02

« Rame » « plus petit score »...
Le paramètre que vous ne prenez pas en compte dans votre analyse est la période à laquelle le film sort...les fêtes. Généralement les chiffres d’ouverture sont moins impressionnants qu’une sortie à un autre moment, mais le maintien durant la période des fêtes permet au film de mieux marcher sur la durée.
Quand on regarde les chiffres de décembre, bah aquaman est dans le top 10 des week-ends de sortie, et même si il dégringole totalement (ce qui vu les retours presse et spectateurs est peu probable), il est assuré de dépasser les 200 millions au box-office US.
Perso, je miserais sur plus de 300.
Désolé pour le pavé mais votre analyse me semble erronée

Kolby
25/12/2018 à 00:58

Il n'ont peut être pas du apprécier que le film sorte d'abord en Chine. Mais bon, je crois que c'était juste le début des vacance et la semaine qui suivra sera bien meilleur environ plus que les 72million, vous verrez....

Terminéator
24/12/2018 à 19:35

@EL #GeoffreyCrété Comme c'est ce que j'avais à peu près dit sous une autre tournure , on est bien d'accord alors . Tout va bien haha ;) @Atermineator c'est tout le mal que je souhaite au film . Mais 850 millions ça ferait du film un aussi gros succès que WonderWoman Et BatmanVsSuperman c'est pas impossible Mais limite je vois plus un succès plus proche de Suicide Squad au mieux , donc 750 M$ Max . Apres on verra , Mais Le film gagnera plus d'argent sur l'exploitation vidéo de toute façon car avec un budget de 200 M hors frais de marketing , Il va devoir en engrangé des billets verts pour faire du positif hein ;)

Franz
24/12/2018 à 18:40

C'est bizarre il y en a qui dise le contraire

Mythoman
24/12/2018 à 18:02

" Aquaman rame.... " Aquaman coule aussi...
J' appelle ça un " film-fake " par excellence,tout y parait faux ( visages,decors,persos,... ) trop de FX tue les FX.
Meme pas ils se sont pris la peine de dresser quelques requins pour jouer des rôles physique ca aurait fait plus vrai...
Bref Aquabon ?

A termineator
24/12/2018 à 15:23

Le film est déjà à 500 millions. Il peut espérer encore 150 aux usa. On pourrait penser qu'il s'approchera des 850.

Geoffrey Crété - Rédaction
24/12/2018 à 14:35

@Terminéator

Les prédictions étaient dans ces eaux-là oui, ce qui prouve surtout une chose : tout le monde avait senti, avec les indicateurs habituels, que le démarrage serait moyen.
Après, comme on l'écrit, non ce n'est pas "grave" : au-delà des prédictions (qui sont souvent justes, et ne prouvent donc rien puisqu'elles sont réajustées jusqu'au dernier moment), c'est la période et la concurrence qui étaient des facteurs importants.
Reste que ça n'est pas glorieux comme lancement sur le territoire le plus important en terme de retour sur les recettes.

Plus

votre commentaire