Edward aux mains d'argent : Johnny Depp explique pourquoi il a cru que Tom Hanks allait le remplacer en plein tournage

Créé : 5 décembre 2018 - Camille Vignes
Photo Le Terminal
33 réactions

Images intenses, magnifiques performances et love story singulière, Edward aux mains d'argent est l’un des plus beaux chefs d’œuvre de Tim Burton, l’une des plus belles performances de Johnny Depp. Et si tout avait été différent ? 

Pour ceux qui ne se souviennent pas, Edward Scissorhands n’est pas un homme ordinaire puisqu’il n’est pas né, mais a été créé. Il a un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre... Mais, mort avant d’avoir pu finir son œuvre, son inventeur le laisse terriblement seul, avec à la place des mains des lames et des instruments tranchants.

 

Photo Vincent Price, Johnny DeppOh, des mains...

 

Heat Vision a soigneusement dépoussiéré une interview, datant de 1999, de Johnny Depp par Charlie Rose où l’acteur avoue le sentiment d’insécurité permanent qu’il ressentait en travaillant avec Tim Burton, sentiment qui a atteint son paroxysme sur le tournage d’Edward aux mains d'argent  en décembre 1990.

« En fait, j’ai passé les deux premières semaines d’Ed Wood, d’Edward aux mains d’argent et de Sleepy Hallow à penser que j’allais être viré, que j’allais être remplacé. Mais par chance, Tim était content de mon jeu, et je n’ai pas perdu mon travail ».

 

Photo Tim Burton, Johnny DeppEn vrai, c'était surtout pour le barbec'

 

Comme il est quand même difficile d’imaginer ce film de Tim Burton sans Johnny Depp et que le binôme a su briller au fur et à mesure de leurs collaborations (Ed WoodSleepy Hollow, la légende du cavalier sans têteEdward aux mains d'argentSweeney Todd...), Johnny Depp a fini par développer sa théorie durant l’interview, celle où Tom Hanks incarnerait Edward aux mains d’argent :

« Je me souviens que, pendant le tournage d’Edward aux mains d’argent, on vivait dans cette sorte de resort, une sorte de country club, on a frappé à la porte… un après-midi alors que tout le monde répétait. Il y avait deux jeunes filles à la porte et je me suis dit, "Oh, elles m’ont trouvé et peut-être qu’elles veulent que je leur signe quelque chose", je leur ai dit "Comment ça va ?" et elles ont répondu "Hi, est-ce que Tom Hanks est là ? Est-ce-qu’il vit ici ?" j’ai rétorqué "Quoi ? Non. Pas encore". Et j’ai été convaincu que Tom Hanks allait me remplacer. J’en étais convaincu. C’était un des moments les plus effrayants de ma carrière. »

Gros moment de paranoïa ou peur de ne pas être à la hauteur, l’histoire est cocasse, non ?

 

Image 104648... mais pas Johnny !

commentaires

Anne Honyme 07/12/2018 à 07:24

Mais ca me tue la méchanceté des gens et leur langue de pu....
Qu'est ce que ca peut vous foutre ce qu'il s'enfilait dans les narines ? C est sa vie... Nous en tant que spectateurs ce qui compte C est est ce qu'il jouait bien ou pas ? Le cas échéant est qu'il jouait et joue bien... Le reste nous regarde pas !!! C est comme ceux qui parlent qu'il a été viré de PDC, mais putain arrêtez de vous arrêter à ce qu'une petasse mal embouchée (oui je parles d'Amber...) lui a fait, cette Sal... Lui a pourrit sa vie, elle l'a ruinée, s'est servie de lui et malgré tout il essaye de se relever et de se battre... Encouragez le plutôt que de le descendre...
Perso Johnny est ce qu'il est, il s'est enfilé ce qu'il a voulu c'est son problème mais au delà de ça il reste un acteur de génie comme il y en a peu et croyez moi " he'll be back..."

Titus 05/12/2018 à 21:30

Johnny Depp est un grand acteur .
Ed Wood
Dead Man
Donny brasco

arvis 05/12/2018 à 17:43

Avec toute la drougue qu'il s'enfilait, normal qu'il psychotait. Il a du même penser que Richard Grieco allait lui chiper le rôle..ah ah

Birdy 05/12/2018 à 16:22

Eh oui. Comme l'a si bien dit George Abtibol : Monde de merde...

Mad 05/12/2018 à 14:30

Éjecté d'une license mais grand méchant d'une nouvelle, Fantastic Beasts est son nouveau foyer. Aucune crainte pour lui, il va survivre.

Pseudo1 05/12/2018 à 13:54

@Birdy
Vu les fours de ses films ces dernières années et la façon dont il vient de se faire éjecter de Pirates des Caraibes (qui était devenue sa licence, en un sens), il peut recommencer à flipper ;)

Birdy 05/12/2018 à 12:52

C'était avant de toucher 40M par film pour cabotiner à mort. Là il flippe plus curieusement.

votre commentaire