Exil, La France est notre patrie : retour sur deux puissants documentaires de Rithy Panh

La Rédaction | 21 novembre 2018 - MAJ : 21/11/2018 16:18
La Rédaction | 21 novembre 2018 - MAJ : 21/11/2018 16:18

Rithy Panh est un des cinéastes les plus passionnants en activité, qui a articulé une grande partie de ses travaux autour de la mémoire. Nous revenons aujourd’hui sur deux de ses films, disponibles en vidéo.

Exil et La France est notre patrie sont deux documentaires à la forme particulièrement intéressantes, qui reviennent tous deux sur l’histoire de leur auteur, son cheminement intérieur ainsi que le devoir de mémoire qu’il entretient vis-à-vis de l’Histoire du Cambodge.

Réalisateur essentiel, qui aura consacré une part non négligeable de son œuvre à l’étude du génocide perpétré par les Khmers rouges, il signe ici deux créations aussi foisonnantes que profondes. Et comme Epicentre Films a l’excellente idée de les éditer en DVD, on s’est dit que c’était l’occasion de revenir sur ce qui fait la spécificité de cet immense artiste, et la force des deux métrages en question.

 

commentaires

Shlocka
21/11/2018 à 16:15

J'aime beaucoup la musique cool derrière Simon, un peu sortie de la compile pour les ascenseurs 2004, qui accompagne un propos sur les massacres Khmers Rouges :)

votre commentaire