Vikings : notre classement des saisons de la série Netflix, de la meilleure à Valhalla

La Rédaction | 19 mars 2022
La Rédaction | 19 mars 2022

Série "historique" devenue phénomène pop-culture, Vikings a connu des hauts et des bas. Voici notre classement des saisons de la série History visible sur Netflix, Valhalla incluse.

Ah, Vikings. À l'origine création de Michael Hirst à vocation plus ou moins réaliste, mélangeant les récits des sagas du personnage semi-fictif Ragnar Lothbrok et faits historiques, cette série nous en a moins enseigné sur la géopolitique internationale du IXe siècle que sur l'appréciation sans cesse renouvelée du public pour les armées de figurants hurlants et courants dans une boue trempée de sang. Que voulez-vous, c'est peut-être moins éducatif, mais cela reste follement amusant !

D'ailleurs, nous aussi on aime beaucoup le sang, la chique, les mollards (oui), et Vikings, que nous avons accompagnés dans ses hauts comme dans ses bas et que nous continuerons de suivre à travers Valhalla, le spin-off de Netflix. Par amour sincère pour la série et pour lui rendre hommage, on a donc décidé de classer toutes les saisons des aventures de Travis Fimmel, Gustaf Skarsgård, Katheryn Winnick, Alexander Ludwig et leurs petits potes, de la meilleure à la pire.

Et attention, il y a évidemment des spoilers un peu partout !

 

Vikings : photo (Ragga Ragnars)J'adore les Knorrs bordel !

 

7. SAISON 7 VALHALLA

Sortie : 2022 - Durée : 8 épisodes

 

Vikings Valhalla : photo, Frida Gustavsson, Sam CorlettFadeur et Mollesse vous saluent

 

Il se passe quoi ? 100 ans après la fin de la saison 6, le peuple Viking, devenu prospère, est à l'aube d'une nouvelle page de son histoire. Le roi Aethlered d'Angleterre provoque une nouvelle flambée de violences après une opération de nettoyage ethnique et un massacre de Vikings installés dans une colonie légale sur ses terres. Le roi Viking Canute s'empresse de rallier ses Jarls et de préparer une invasion de Londres pour venger son peuple, mais l'unité est fragile. En effet, le christianisme est désormais bien répandu en Scandinavie, et de nombreuses communautés se sentent plus proches de l'Angleterre chrétienne que des païens du nord. Et certains verraient bien un nouveau chef chrétien à la tête de la Scandinavie...

Pourquoi on s'en fiche ? La saison 6 de Vikings n'avait déjà quasiment plus rien à dire, Valhalla est la définition même du spin-off inutile. Malgré un renouvellement complet des personnages de l'histoire, et des embryons de récits intéressants, Valhalla est une redite sans inspiration de tout ce qui a été fait précédemment, mais en moins bien. Le charisme a en effet complètement déserté le casting, devenu morne et uniforme, et l'inspiration mystique à la frontière du surnaturel a quasiment disparu au profit d'un classicisme sans saveur.

 

Vikings Valhalla : photo, Sam CorlettNos ronflements sont plus forts que tes hurlements

 

Reste tout de même un certain sens du rythme et du savoir-faire dans la mise en scène de grosses bastons à grande échelle, qui rendent Valhalla regardable. On retrouve également çà et là quelques traces des qualités de Vikings, mais globalement ce sont surtout les défauts qui ont été conservés dans cette saison 7 qui ne dit pas son nom - en particulier les intrigues sexuelles lourdingues, un versant politique soporifique et une galerie de personnages secondaires sous-écrits. La dernière fois qu'on a oublié huit heures de notre vie, il y avait plus de grosses basses et moins de grosses haches.

Une scène culte ? On ne peut pas vraiment dire que Valhalla contienne une seule scène particulièrement marquante, mais on garde tout de même en mémoire le sabotage du pont de Londres de l'épisode 4. Loin de nous l'idée d'en faire une scène culte, mais c'est la seule scène de Valhalla parvenant à créer du suspense, et le décor à grande échelle impressionne.

6. SAISON 4

Sortie : 2016-2017 - Durée : 20 épisodes

 

Vikings : Photo Travis FimmelLe reboot d'Uncharted 

 

Il se passe quoi ? Ragnar ayant triomphé de sa dernière bataille revient sur ses terres de Kattegat. Gravement blessé, et fatigué de régner, il songe à abandonner la couronne. Son épouse Aslaugh et son fils aîné Björn décident alors de se positionner en tant que successeur pour le trône. Lagherta mène ses propres batailles de son côté tandis que Rollo nous démontre une bonne fois pour toutes qu'il n'a plus rien d'un vrai Viking en assassinant ses derniers compatriotes restés en vie.  

Pourquoi c'est nul ? La quatrième saison est l'une des plus importantes de la série en termes d'impact narratif. De nombreux évènements déterminants s'y produisent, notamment la mort de Ragnar de la main du roi Aelle (l'épisode le plus regardé de toute la série, sans surprise). Cependant, elle est loin d'être la meilleure de la série. Les fils de Ragnar devenus grands ne parviennent pas à combler le vide laissé par Athelstan, et la saison souffre également de son manque d'action, de problèmes de construction et de lenteur.

 

Vikings : Photo Linus RoacheOn se fait des échecs ?

 

L’intrigue se perd au fil des épisodes, les évènements majeurs sont décousus et malgré la puissance dramatique de ce qu'il se passe à l'écran, la série ne parvient pas à investir le spectateur, la faute à un manque d'âme. L’essence même de ce qu'a été Vikings au commencement à tendance à se perdre, remplacée par des intrigues trop bavardes. L'ambiance lourde se traduit malheureusement par une intrigue globale lourde et une mise en scène elle aussi pesante. Quelques moments forts surnagent tout de même, comme la scène où Ragnar pardonne Floki d'avoir tué Athelstan. Déchirant.

Une scène culte ? Après la trahison du roi Aelle, les fils de Ragnar bien déterminés à venger la mort de leur port, décide de se rendre en Angleterre et de lui faire payer. Ils lui font alors subir le supplice de l’aigle de sang. Un classique qu’on adore toujours regarder.

5. SAIsoN 6

Sortie : 2019-2020 - Durée : 20 épisodes

 

Vikings : photo, Alexander LudwigBjorn, sur le point de dire adieu à son cerveau

 

Il se passe quoi ? Après sa défaite, Ivar part en exil chez le peuple Rus, auprès de qui il trouve de nouveaux appuis pour reprendre Kattegat, désormais aux mains de Bjorn. Ce dernier, tout dirigeant de Kattegat qu'il soit, doit son allégeance au pernicieux roi Harald, qui l'entraîne dans ses combines hasardeuses. Lagertha, brisée, se retire du monde et choisit de finir sa vie dans sa vieille ferme. Ubbe part à la recherche de Floki, disparu en Islande, découvre le Groenland... ainsi qu'une autre terre paradisiaque. Pendant ce temps, Alfred se prépare au retour des Vikings.

Pourquoi c'est moyen ? Lorsque la saison 6 démarre, Vikings a déjà résolu tant de conflits et d'arcs narratifs que la série n'a plus beaucoup de carburant. Plutôt que de conclure élégamment en dix épisodes, vikings fait l'anguille et invente de nouveaux développements artificiels pour tenir la route. Comme il faut créer du conflit, la plupart des personnages se mettent à avoir des comportements erratiques, et l'envie de tarter chaque membre du casting avec du hareng fumé se fait sentir.

 

Vikings : photo, Alex Høgh AndersenIvar aussi fait n'importe quoi, mais au moins il finit en beauté

 

En résulte une saison assez débile, où tout le monde ne pense plus qu'avec ses parties génitales et où chaque intrigue se perd en palabres inutiles, avec de temps en temps quelques petits craquages en bonne et due forme. On n’est pas près d'oublier l'épisode de la baleine au Groenland, grand moment de bêtise collective. Malgré quelques scènes épiques réussies, le souffle épique de Vikings se tarit sous nos yeux dans cette saison 6 qu'on pourrait comparer à une lente agonie.

Une scène culte ? On voulait mettre la mort de Bjorn pour diversifier un peu nos choix de personnages, mais on ne peut pas résister à la scène finale d'Ivar. Habitée par une idée de mise en scène aussi simple que géniale, cette scène fait renaître une dernière fois ce souffle mystique déroutant qui a fait l'âme de Vikings. Une fin en fanfare, épique et lyrique.

4. SAISON 1

Sortie : 2013 - Durée : 9 épisodes

 

Vikings : photo, Katheryn WinnickC'était le bon temps la saison 1

 

Il se passe quoi ? Vikings suit la légende de Ragnar Lothbrok, un héros Viking prétendument réel. Alors qu'il doit faire face à des divisions au sein des clans vikings, à la colère de son seigneur, à des rois étrangers et à des mers dangereuses, Ragnar commence son ascension vers la grandeur et s'efforce d'obtenir ce que tous les guerriers vikings espèrent : un siège dans la grande salle d'Odin au Valhalla.

Pourquoi c'est déjà top ? La première saison s'est largement appuyée sur la construction du monde et a donné le ton d'une représentation réaliste de la mythologie, de la religion, des systèmes et des valeurs nordiques. Ragnar est présenté comme un fermier curieux qui aspire à plus pour sa propre vie, sa famille et sa communauté Viking. Avec Lagertha à ses côtés, Ragnar renverse le comte de Kattegat, modifiant à jamais le cours de son existence et faisant sans le savoir son premier pas dans la légende.

 

Vikings : photoMarre de construire des bateaux

 

La saison 1 met également en lumière la pertinence de la tradition orale, l'excitation et les yeux brillants lorsqu'on raconte une légende assis autour d'un foyer crépitant ou lorsqu'on lance un cri de guerre, épée au poing, impatient de prendre un bain de sang.

Sans aucun doute, la saison 1 marque un tournant dans l’histoire des séries d’History. En s'appuyant plus sur l'Histoire, Michael Hirst change profondément les représentations des spectateurs, entre les cérémonies sacrificielles, les scènes de combat, les armures, les haches de guerre, les tatouages vikings. Tout ça pour dire que la saison nous met dans une sacrée bonne ambiance.

Une scène culte ? Au cours de l’épisode 8, les Vikings se dirigent à Uppsala afin d’y commémorer un hommage à leurs Dieux. Neuf individus vont alors volontairement se sacrifier et apporter leur sang pour ces divinités et rejoindre le Valhalla, dans une scène qui mélange mort et douceur, giclées de sang et euphorie, solennité religieuse, partie fine à ciel ouvert et défonce générale aux champignons hallucinogènes. On ne voit pas ça tous les jours.

3. SAISON 2

Sortie : 2014 - Durée : 10 épisodes

 

Vikings : photo, Travis Fimmel, George BlagdenLes rencontres des cultures, un des meilleurs aspects de Vikings

 

Il se passe quoi ? Auréolé de gloire après ses raids fructueux dans les nouvelles terres qu'il a découvertes et qui lui ont permis de s'octroyer le titre de jarl, Ragnar Lothbrok doit désormais mettre un terme à la révolte qui gronde contre son roi Horik. Après avoir défait une première fois son rival le jarl Borg, Ragnar comprend que le roi Horik est un être lâche et cupide. Pire encore, ce dernier trahit Athelstan, le meilleur ami de Ragnar. Pour lui, c'en est trop : il envoie Borg et Horik ad patres, met fin aux querelles de cours, devient roi à la place du roi, unifie les Vikings et les tourne vers l'avenir.

Pourquoi ça devient super malgré les défauts ? Reprenant exactement là où la saison 1 s'est arrêtée, la saison 2 poursuit l'ascension de Ragnar Lothbrok au sein du peuple Vikings et accroît son aura fascinante. Curieux, agile, et surtout redoutablement intelligent, Ragnar défait ses ennemis un par un grâce à une forme d'héroïsme froid inhabituel, à la fois honorable et purement logique. Un plaisir à regarder. Le reste du casting n'est pas en reste justement, puisque les nombreux personnages secondaires creusent pour la plupart une trajectoire passionnante.

 

Vikings : photo, Thorbjørn HarrMort d'un fumier, mais mort avec une énorme classe

 

En revanche, c'est aussi au cours de cette saison 2 que Vikings commence à prendre la mauvaise habitude de saupoudrer son récit d'intrigues sexuelles endormantes et inutiles. Pas très grave, car c'est aussi celle qui explore le plus profondément le passionnant sillon historico-culturo-religieux qui a fait tout le sel de ses glorieux débuts, et de nombreuses scènes frappent par leur sobriété et leur subtilité. Fine et mesurée, la saison 2 sort régulièrement des lieux communs romanesques et du cadre classique du type de récit auquel elle appartient. Une ligne qui sera tenue tant bien que mal par la suite, cédant plus facilement aux sirènes du romanesque, mais diablement rafraîchissante.

Une scène culte ? Vikings s'est beaucoup fait remarquer pour ses scènes mystiques justement, et par le curieux mélange qu'elles opèrent avec le reste de la série, plus réaliste. Et la fusion de ces deux composantes atteint un sommet d'harmonie pendant la scène de l'exécution du jarl Borg via le rituel de l'Aigle de Sang. Une pratique gorissime, filmée avec la douceur d'un rêve apaisé par la présence des Dieux. Bizarre et magnétique.

2. SAISON 5

Sortie : 2017-2019 - Durée : 20 épisodes

 

Vikings Saison 5 : photoUne saison bien saignante

Il se passe quoi ? Après avoir foutu une sacrée peignée aux Anglais, dégommé les rois Aelle et Ecbert et vengé Ragnar Lothbrok, la grande armée païenne se divise. Les fils de Ragnar poursuivent la guerre en Angleterre afin d'acquérir de nouveaux territoires, tandis que le roi Harald retourne à Kattegat afin de consolider son pouvoir. Bjorn, lassé par une guerre qui ne le concerne plus, part à l'aventure avec Halfdan et explore la mer Méditerranée. Floki part également afin d'accomplir son rêve de fonder une colonie en Islande. Pendant ce temps, Alfred cherche à regrouper ce qu'il reste de l'Angleterre afin d'organiser la contre-offensive et trouve un nouvel allié décisif en la personne de l'évêque combattant Heahmund.

Pourquoi c'est hyper jouissif ? Après la constitution et l'affrontement des deux blocs anglais et vikings de la saison 4, la saison 5 est un moment de recomposition générale. Souvent synonyme de pause, voire de temps mort dans de nombreuses séries, Vikings parvient au contraire à raconter ses nombreux glissements tectoniques avec un dynamisme remarquable. En résulte probablement la saison la plus dense en sous-intrigues et la plus riche pour ce qui est de l'évolution des personnages, chacun parvenant harmonieusement à se reconstituer une raison d'être et un objectif personnel à atteindre. Même Halfdan devient cool, c'est dire.

 

Vikings : photo, Alex Høgh AndersenPersonne ne souhaitera bonne nuit à ce doux prince 

 

Étonnamment, malgré sa déclaration d'intention de base, c'est aussi une des saisons les plus généreuses en confrontations et en bastons armées, et ces dernières ne seront d'ailleurs jamais aussi bien réalisées que dans cette saison 5. Enfin, malgré toutes les gesticulations de la saison 6, c'est bien au cours de cette saison 5 que l'on trouve les plus grands moments de la seconde partie de Vikings, au sommet de sa puissance dramatique. Lagertha retrouve un souffle épique grâce au duo qu'elle forme avec Heahmund et que dire de la confrontation finale entre Harald et Halfdan sinon qu'elle nous a arraché une petite larme. Seules ombres au tableau : Hvitserk, boulet intégral en devenir, et l'intrigue en Islande, décevante.

Une scène culte ? Difficile de choisir entre tous les moments d'apothéose de cette saison 5, mais on dégagera d'une courte tête le légendaire pétage de câble d'Ivar le Désossé, seul et encerclé au beau milieu de l'assaut des Anglais à York. Elle aurait pu être ridicule et cabotine, mais Alex Høgh Andersen porte seul sur ses épaules une scène impressionnante et parfaitement jouissive.

1. SAISON 3

Sortie : 2015 - Durée : 10 épisodes

 

Vikings : photoNe fais pas n'importe quoi avec la série 

 

Il se passe quoi ? La saison 3 de Vikings commence avec Ragnar se rendant au Wessex avec une flotte de colons nordiques pour réclamer les terres qui lui ont été promises par le roi Ecbert. Tout ne se passe pas comme prévu et les embrouilles politiques vont venir se mélanger avec la foi et la religion. Pendant ce temps, en Scandinavie, Kalf a usurpé le comté de Lagertha. 

Pourquoi c'est la meilleure ? Il n'y a pas beaucoup de choses qu'une saison fait clairement mieux qu’une autre. La saison 3 emmène Vikings dans ses meilleurs retranchements, avec un grand mélange de politique, de romance, d'intrigue, et bien sûr, de grandes batailles. Sans aucun doute, cette dernière est la saison préférée des fans, car elle voit le retour de Bjorn et de Lagertha d'une part, et les autres fils de Ragnar d'autre part qui deviennent assez vieux pour commencer à avoir un impact sur l’intrigue qui s’émancipe de plus en plus des frontières de Kattegat, du Wessex et de Paris.

 

Vikings Saison 5 : photo, Gustaf SkarsgårdEncore plus de sang Odin

 

La bataille pour Paris, la ruse astucieuse de Ragnar, le génie de Floki, l'influence d'Athelstan, les décisions de Rollo et les prouesses de Lagertha en tant que guerrière sont tous au centre de l'attention, ce qui en fait une saison phénoménalement équilibrée. C'est clairement la saison où tous les personnages préférés des fans depuis les premiers épisodes sont à leur apogée - et donc, la série dans son ensemble l'est aussi.

Une scène culte ? À la suite d’une blessure de guerre, Torstein demande à Floki et au reste des Vikings de l’aider à lui amputer le bras. Le constructeur de bateaux finit donc par faire chauffer la lame de sa hache afin de lui couper le membre gangréné. Même Ragnar a détourné le regard.

Tout savoir sur Vikings

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ron la Légende
17/05/2022 à 21:39

Pour moi les saison 1 à 4 ces largement la meilleurs séries médiévales de tout les temps sinon après la mort de Ragnar Lothbrok le reste ces vraiment merdique. Saisons 5 acceptable quoi que ennuyant par moment après avoir venger la mort de Ragnar ces juste de ce battre pour avoir le trône (un genres de trone de fer sauf que le trône est en bois) saisons 6 de la merde pur et simple et la nouvelle séries pas besoins de pertes de temps à commenter sa vos juste pas la peine de perdre du temps sur le sujet ces juste nulle.

Gnagna
22/03/2022 à 00:02

J'avoue que je ne comprends pas ce passage en 20 épisodes pour les saisons 4-5-6 et le découpage en demi-saisons avec des mois d'écart de diffusion... Pourquoi ne pas être resté sur des saisons de 10 et au lieu d'appeler "saison 4 2eme partie" bah on l'appelle saison 5 et ça aurait fait 9 saisons (hors Valhalla) et 89 épisodes, bien plus lisible. D'autant que narrativement les demi-saisons se suffisaient en tant que tel avec des débuts et des fins bien établies

Vibs
20/03/2022 à 09:21

Pas du tout d'accord, pour moi ce qui gachait Vikings était justement tous ces trucs de voyance fantastique et de dieux sur terre. Qu'ils le croient est une chose mais qu'ils le voient était nul. Donc pour le coup Valhalla nous évite ce gros défaut. Les bastons ne font pas assez sensations. Et la mort des personnages secondaires n'est pas assez sensationnelle. Cependant j'ai pris plaisir à voir ce spin off. Et le pire de la série c'est lokky et ses compagnons d'exploration...

kimfist
19/03/2022 à 21:18

Le siège de Paris, j'en ai encore des frissons rien qu'en y pensant !

mais cette nouvelle série... mon dieu quel purée de navet !!

Je pense que les contrat des équipe technique de la série original ont pris fin à la saison 6.. parce que c'est pas possible autrement (éclairage, maquillage, coiffure, décor...) la difference est trop marqué, l'éclairage des visage en interieur par exemple, il était magnifique autrefois, mais aujourd'hui il est claqué au sol, completement artificiel, raté...

Roro 38114
19/03/2022 à 18:40

C la meilleur série de tous les temps mieux que game of trônes g la haine qu elle se finisse il y a un manque c chiant

Hunter Arrow
19/03/2022 à 15:22

Saison 4, une des pires ? Alors la 1ère partie est assez lente et chiante, mais la seconde la rattrape largement et contient les meilleurs moments de la série. Pour le coup, elle serait à la place de la saison 5. Cette dernière est certes généreuse, mais trop pour son propre bien. Tout les défauts que vous attribuez à la saison 4 se crystalisent en saison 5.

votre commentaire