The Last Face : Javier Bardem est bien content que le film se soit fait péter les genoux par la critique

Mise à jour : 19/10/2018 16:49 - Créé : 19 octobre 2018 - La Rédaction
Photo last face
39 réactions

À Cannes, certains films sont parfois un peu violentés par la presse. Ce fut le cas de The Last Face, mis en pièces à l’issue de sa projection. Et Javier Bardem en est ravi.

D’ordinaire, les membres de l’équipe d’un film passé à la sulfateuse médiatique font corps pour le protéger, avec plus ou moins d’hypocrisie, plus ou moins de pertinence et d’élégance. Suivant les modes, ou types de film, les lignes de défense peuvent varier.

Les uns défendront les films de super-héros en prétendant qu’ils sont « faits pour les fans », les autres défendront le cinéma d’auteur en arguant qu’on ne peut pas faire confiance à des commentateurs représentés en majorité « par des hommes blancs avec des poils dans le nez ».

 

Photo Charlize Theron, Javier Bardem Javier Bardem et Charlize Theron

 

Du coup, quand en pleine conférence de presse du Festival Lumière, Javier Bardem est interrogé sur le cataclysmique The Last Face, on ne s’attend pas à ce qu’il se félicite du sort fait au film. Et pourtant.

« Je crois que ce qui est arrivé est une bonne chose. Le film le méritait. Les acteurs et l’équipe se sont beaucoup investis dans ce projet, mais que voulez-vous, on s’est perdus en chemin. »

Rappelons que The Last Face, réalisé par Sean Penn, est un des plus grands et spectaculaires Z de l’histoire du film Z, mélange improbable de film de guerre et de film humanitaire, où Javier Bardem jouait un bon docteur aux côtés de Charlize Theron. Pulvérisé sur la Croisette, le métrage est sorti dans une indifférence quasi-totale (42 603 entrées en France), quand il ne fut pas (comme aux Etats-Unis) relégué directement en vidéo.

Manifestement, ce bon Javier n’a pas l’air de s’en émouvoir outre-mesure.

 

Affiche

commentaires

Yoyo 20/10/2018 à 17:45

Olivier637 C'est en reference entre autre à Bvs et aux propos de Brie Larson je pense.

STEVE 20/10/2018 à 09:39

Sans parler de ce film précisément (que j'ai détesté), il y a parfois 1 lâcheté des acteurs à critiquer 1 film juste car il s'est planté au box-office et qui a reçu de sales critiques.
Alors qu'avec un résultat tout autre ils l'auraient encensé (cf Ryan Reynolds qui ne fait que critiuer Green Lantern. Ce film aurait cartonné il aurait tourné dans ses suites sans problème).

Olivier637 19/10/2018 à 20:39

"Les uns défendront les films de super-héros en prétendant qu’ils sont « faits pour les fans », les autres défendront le cinéma d’auteur en arguant qu’on ne peut pas faire confiance à des commentateurs représentés en majorité « par des hommes blancs avec des poils dans le nez ».

Grosse barre de rire. En plus les gars, ca sent le vecu.

Merci pour ce moment.

Olivier637 19/10/2018 à 20:37

"Les uns défendront les films de super-héros en prétendant qu’ils sont « faits pour les fans », les autres défendront le cinéma d’auteur en arguant qu’on ne peut pas faire confiance à des commentateurs représentés en majorité « par des hommes blancs avec des poils dans le nez »."

Barre de rire. En plus ca sent presque le vecu, les gars.

Merci pour ce moment.

votre commentaire