Alien Crystal Palace : regardez, si vous l'osez, la bande-annonce turbo-crado du nouveau film d'Arielle Dombasle

Créé : 29 août 2018 - La Rédaction
photo, Arielle Dombasle
346 réactions

Arielle Dombasle vient de présenter son nouveau film au Festival d’Angoulême. En voici la bande-annonce. Bienvenue dans son Alien Crystal Palace.

Écrit par le chanteur Nicolas Ker, mis en scène (et interprété) par Arielle Dombasle, le long-métrage a été présenté samedi 25 août en avant-première au public du Festival d’Angoulême. C’est avec émotion que nous adressons nos pensées les plus sincères aux familles des spectateurs, et à tous ceux dont les globes oculaires, durablement endommagés, devront être prochainement énucléés.

Réussir, dès les premières images de sa bande-annonce, à rejoindre la crème du nanar atomique est une performance qui confine au sublime, que très peu d’artistes peuvent prétendre avoir accompli. Et Arielle Dombasle est incontestablement de ceux-là. Créateurs déments, aveugles patentés, ou toxicomanes joyeux, leurs étrons filmiques sont à la cinéphilie ce que le pain-surprise est à la gastronomie : une grosse blague qui sent le fromage.

 

photo, Jean-Pierre LéaudToi aussi, retrouveras-tu Jean-Pierre Léaud dans cette image ?

 

Arielle Dombasle est parvenue à assembler autour de son projet une belle brochette d’artistes, manifestement cuits à point : Michel Fau, Asia Argento, Joséphine de La Baume, ou encore Jean-Pierre Léaud. N’oublions pas non plus que cette pétulante artiste s’inscrit dans un lignage glorieux de navets fumants.

 

 

 

Il n’est en effet pas exclu que la cinéaste ait appris au contact de Bernard-Henri Lévy, son époux et générateur de glorieux navets, qui lui ont valu une réputation intergalactique, acquise à coup de flatulences artistiques telles que Le Jour et la nuit, ou encore Le Serment de Tobrouk, qui fit en son temps passer OSS 117 pour un drame Bergmanien.

La créatrice a précisé au micro de France Info que son film s’adressait à la génération née avec Internet, et qu'il y aurait à l'intérieur de vrais morceaux de Dario Argento et de David Lynch (sans conservateurs, semble-t-il). Et ça c’est vraiment tip-top. 

Alien Crystal Palace devrait prochainement sortir en salles. Grande est l’impatience. Pour de vrai.

 

photo, Michel Fau"Oh je vais encore en tenir une bonne demain, moi."

commentaires

MystereK 30/08/2018 à 08:53

Non, apparemetn pas d'argent du contribuable pour ce film.

Gaidon 29/08/2018 à 20:10

Avec un pétard ça peut le faire !

Dirty Harry 29/08/2018 à 19:12

Enfin une suite SF aux "Fruits de la passion" : faudra prévoir une bonne soirée foie de morue-vanille-krisprolls pour déguster ce grand cru...

Mat 13 29/08/2018 à 17:37

Je pense que cet un film osé et qu'il sera plutôt bien, Arielle est une artiste que j'aime beaucoup et les films que j'ai et qu'elle a réalisé sont des que j'ai beaucoup aimé alors pourquoi pas cela

facho decomplexé 29/08/2018 à 17:25

ah peut être un plaisir coupable pour les amateurs de cinema deviant bisseux, sûr qu'il aura sa place dans un dossier de votre confrere Nanarland!;
et puis je me demande comment Dombasle a eu les financement, encore du fric du contribuable balancé par les fenêtres!

Seb 29/08/2018 à 17:02

Un film de merde dégénérée pour un public de merde dégénérée fait par une merde dégénérée comme son mari

Mon Dieu 29/08/2018 à 16:03

Mon Dieu

docsavage 29/08/2018 à 16:03

guerre ! pardon !

docsavage 29/08/2018 à 16:02

on rigole mais son abruti de mari est un criminel de geurre !

Lax69 29/08/2018 à 15:14

Du grindhouse a la francaise, en beaucoup plus naze

Plus

votre commentaire