Les 7 Mercenaires : Antoine Fuqua avoue ne pas s’être battu avec la production pour réaliser un super film

Prescilia Correnti | 27 juillet 2018
Prescilia Correnti | 27 juillet 2018

Entre EqualizerTraining day ou encore La Rage au ventre, Antoine Fuqua est connu pour ses réalisations R-Rated. Hormis pour Les 7 Mercenaires apparemment…

De "une reprise de deux films cultes, qui s’efforce de remettre le western au goût spectaculaire du jour et qui en fait un produit formaté de série" (Le Dauphiné Libéré) à "une recette efficace mais peu approfondie et un brin artificielle" (Charlie Hebdo) Les 7 Mercenaires aura mis pratiquement tout le monde d’accord sur la platitude de sa réalisation.

Pourtant, ce n’est pas n’importe qui qui se trouvait aux commandes, Antoine Fuqua étant connu pour sa patte artistique sanguinolente, violente et sombre. De plus, le film ne subissait pas un budget étriqué avec ses 90 millions de dollars. Alors finalement, il est où le problème ?

 

Photo Chris PrattVas-y balance cartes sur table

 

L’explication est très simple et peut se résumer en quelques mots : le réalisateur de Equalizer 2 mourrait d’envie de faire un film de western. Il était prêt à faire tous les compromis nécéssaires pour que la production lui laisse la réalisation de ce long-métrage. Une sorte de décision commune entre lui et les studios. C’est de cette façon qu’il l’explique à Screenrant :

« Et bien… Ce n’était pas vraiment une bataille entre la production et moi. Je voulais faire un western, et je pense qu’il me fallait viser un public plus large pour ce genre de film. Au bout du compte, faire un western est une occasion très rare dans la carrière d’un réalisateur, il faut faire des compromis pour que tout le monde puisse y trouver son compte. »

 

Photo Ethan HawkeHo le petit con, je vais le fumer

 

Au final, pas sûr justement que les studios aient fini par trouver leurs comptes. Au box-office domestique le film de western avec entre autres Chris Pratt et Denzel Washington a engrangé 93,4 millions de dollars. A l’international il a à peine dépassé les 162,3 millions.

En attendant, Antoine Fuqua revient au cinéma avec Equalizer 2 prévu pour le 15 août prochain.

 

PhotoIl est loin le succès attendu

commentaires

Baneath88
28/07/2018 à 11:23

C'est marrant, je ne me souvenais même plus que ce film existait. Et il n'est sorti qu'il y a deux ans...

Oula
28/07/2018 à 10:33

Ce film est mauvais... bonjour les clichés!!

Gemini
28/07/2018 à 09:08

Ça ne vaut pas l'original. Donc autant faire du nouveau pas du remake.

Greg
28/07/2018 à 00:20

Il est très bien ce film.
Rien à redire.
Et pour un western il a bien marché car c’est pas le genre qui fais fureur en salle.

Flash
27/07/2018 à 20:17

@zop, je préfère largement Zwick

fedor85
27/07/2018 à 19:42

L'un des problème est peut être aussi Chris Pratt. Comment on peut donner des rôles a ce mec. (oui, je peut pas l'encadrer)

zop
27/07/2018 à 19:21

Antoine Fuqua n'est pas connu pour être un réalisateur qui transcende ses films. Il est un peu à l'image d'Edward Zwick, un bon faiseur mais sans plus. Il ne lui manque qu'un Blood Diamond dans sa filmo pour que l'on lui donne un minimum de crédit.

dams50
27/07/2018 à 19:20

On peut aussi regarder "Les 7 samourais" de Akira Kurosawa dont le "Les 7 mercenaires" de Sturges n'est qu'une transposition (très réussie) dans le monde du western.

MEREJ
27/07/2018 à 19:14

le premier "LES 7 MERCENAIRES" est mon western préféré. Chef d’œuvre ! Et quelle musique !

Alexiaaucarré
27/07/2018 à 18:56

On pourrait commenter longtemps cette version qui, je pense, a fait le même effet à beaucoup de gens.
La version de Sturges est, pour moi, le summum du western (avis très personnel ne commencez pas à me lyncher sur la place publique). Musique, acteurs... classe...
Dans la version de Fuqua on perd cette classe malgré la qualité des comédiens. Dommage. Mais j ai revu ce film il y a peu de temps et je l ai beaucoup plus apprécié que la première fois.
Aurait il fallu qu il soit plus "r rated" ? Je ne crois pas... mais plus épique... sûrement...

votre commentaire