Star Wars : Les Derniers Jedi - le réalisateur Rian Johnson efface 20 000 tweets à la suite du scandale James Gunn

Prescilia Correnti | 26 juillet 2018 - MAJ : 26/07/2018 18:20
Prescilia Correnti | 26 juillet 2018 - MAJ : 26/07/2018 18:20

Rian Johnson n’a apparemment rien à cacher et assume totalement ses dires. Enfin, il a quand même effacé plus de 20 000 tweets. Tout est relatif non ?

Après le scandale de James Gunn, réalisateur émérite des deux Gardiens de la Galaxie, viré du jour au lendemain par Disney à la suite de tweets douteux et polémiques datant d'une dizaine d'années et ressortis des bas-fonds d'internet, Rian Johnson a peur à son tour. Peur de se faire renvoyer par la compagnie aux grandes oreilles. Peur de voir sa réputation bafouée sur la toile. Peur de perdre ses potentiels futurs contrats.

Comme le dit si bien l’adage que nos grands-mères se plaisaient à répéter : "mieux vaut prévenir que guérir". Un mantra que le co-scénariste et réalisateur derrière Star Wars : Les Derniers Jedi a appliqué à la lettre en nettoyant au karcher son compte Twitter.

 

Photo, Rian JohnsonIls étaient à ça de venir me chercher des noises

 

Le réalisateur de Looper n’a en tout cas pas peur d’assumer qu’il a délibérément supprimé plus de 20 000 tweets de son compte le 25 juillet dernier. Forcément, autant de tweets supprimés d’un coup, ça se remarque. L’information révélée via Comicbook.com a très vite fait le tour, mais Rian Johnson s’en défend :

"Je ne pense pas avoir tweeté un jour quelque chose d’aussi mauvais. Mais c’est près de neuf ans de travail à avoir écrit des choses de manière spontanée en pensant que ce serait éphémère. Si le fait que des trolls d’internet scrutent mon compte afin d’avoir des munitions contre moi est devenu une normalité, cela me semble être un geste à propos."

 

Photo Rey & FinnSoudés face à tout ce tumulte

 

Dans tous les cas, le réalisateur assure ses arrières par crainte de cramer sa future carrière au sein de la Maison des Idées. A noter que seulement quelques jours après la révélation du scandale James Gunn, c’était au tour de Dan Harmon, le créateur de Rick et Morty d’être touché, ce dernier a présenté quelques excuses et Adult Swim ne l’a pas renvoyé. Et heureusement, la production de la nouvelle saison de Rick et Morty étant assez chaotique, le renvoi de Dan Harmon n’aurait pas arrangé les choses.

En attendant pas sûr que Rian Johnson ait pu effacer la partie "sombre" de son Twitter puisque, vous le savez, sur le net rien n’est réellement supprimé.

 

Photo Star Wars : Les Derniers JediOuais voilà, efface tout, comme ça tu te fais pas cramer

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
ReySolo
31/07/2018 à 03:51

@Bender
Je blâme pas Abrams (ya toujours un prix à payer), mais je vais pas l'encenser non plus. Abrams était producteur exécutif dans c't'affaire. Ses analogies sur "la menace féminine", il aurait peut-être du les garder pour les réunions avec Kennedy.
Le seul qui m'a plu là dedans c'est Hamill. Le monde entier sait ce que pense Hamill du 8, pourtant il est resté loyal envers ses collègues, et ça a pas du être facile tous les jours . (ah zut, Hamill est aussi sur twitter. Autant pour moi).

(Youtube : Mark Hamill is devastated on a panel for The Last Jedi)

ReySolo
31/07/2018 à 02:45

@GeorgesAbitbol Rian Johnson se coupe des bouts de nichons pour en faire des ravioles. #raviolesdurian #madamefelipe

Mr Vide
30/07/2018 à 10:35

Le vrai soucis c'est que ce n'est pas qu'un mauvais starwars, c'est d'abord un mauvais film. Eh merde

George Abitbol
29/07/2018 à 23:52

@ReySolo

Ah ça on peut dire qu'en effet, à l'issue de la sortie de son (...) film ( ? ) il a passé son temps à se justifier de tout. comme quand t'es obligé d'expliquer les choses à la place de ton film. c'est le principe-même de la blague, quand tu es obligé de l'expliquer à ceux à qui tu la racontes, c'est qu'elle est mauvaise...

à titre de comparaison, autour du débat Star Wars 8, c'est comme si je travaillais chez un restaurateur et que pour un banquet des gastronomes du Pays Basque mon boss me donne un gros budget et une totale liberté pour faire un plat qui soit hors du commun à base d'un met adoré par les invités, genre du foie gras, et que je leur promets de faire honneur à ce produit que leur palet affectionne, mais que moi j'ai décidé d'inclure dans mon plat un ingrédient incohérent avec le plat, du durian, parce que je fais partie des 0,1% d'êtres vivants sur la planète à aimer ce fruit dégueulasse et vomitif que même les chinois ne veulent pas manger (c'est dire). résultat, le plat est très loin de faire l'unanimité, bien au contraire.bref, c'est MON plat, que j'ai soit-disant préparé pour les autres et que je leur fais payer, beaucoup estiment que c'est imbouffable mais je refuse de l'entendre.

moi je vais pas me cacher d'avoir détesté The Last Jedi, après chacun son délire. si certains kiffent tant mieux pour eux. mais j'emmerde les gens qui nourrissent cette polémique du fan aigri qui existe en grande partie parce qu'il faut pas dire de mal de Star Wars. sérieux, tous les films ont leur public et leurs détracteurs, mais là on avait jamais vu un film sur lequel il est à ce point interdit de faire état de son dégout.

Bender "tordeur" Rodriguez
29/07/2018 à 15:03

@ReySolo

moi je suis Abrams, j'envoie se faire voir quiconque me demande de justifier de quoi que ce soit sur un film qui fait un gros fuck aux quelques pistes un temps soient peu intéressantes à développer que j'ai inclus dans l'épisode 7. Surtout quand derrière je dois me dépatouiller d'un gros merdier pour faire mon épisode 9.
En revanche Kennedy...

ReySolo
29/07/2018 à 00:28

@GeorgesAbitbol - J'vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron

Cela dit, le mec était tout seul à faire le service après-vente. Les Kennedy et Abrams se sont contenté d'amalgamer les fans irrités avec les très minoritaires rageux d'extrême-droite, ou les saletés qui menaçaient Johnson et Tran, et sont restés planqués.

C'est dommage que Solo ait payé pour tout ce gâchis, il paraît que c'est bien.

George Abitbol
28/07/2018 à 13:00

bande de rageux!
Rian Johnson est un visionnaire, c'est le seul mec qui a réussi à faire un film dans l'espace où tout, absolument tout, est vide, sauf la seule chose qui doit l'être véritablement, l'espace.
à ce niveau, c'est limite du génie...

ReySolo
28/07/2018 à 03:32

SW8 est un gros manga bien débile. Du caca club dorothée avec une étiquette prestigieuse sur le pot.J'ai rien contre les gens qui mangent leur caca, mais c'est pas ma génération ni mon monde. C'est une grosse tâche sur la pop culture. Alors que le réalisateur qui a pondu ça efface ses tweets de peur qu'on dévoile des blagues de crétin/pédo/prétentieux comme ceux de Gunn, ça change rien à la donne. ça serait juste bien que les mangeurs de caca arrêtent de venir nous gonfler avec ce qu'ils croient savoir sur ceux qui ne mangent pas de caca et qu'ils gardent leur "expertise" en scenario pour les articles sur Bruce Lee/Les anges de la téléréalité/Les chevaliers du zodiaque.

Jean-Michel Jarre Jarre
27/07/2018 à 23:59

Juste en passant, parce que je m’en cogne de cette histoire, la Maison des Idées c’est Marvel, pas Disney ;)

MystereK
27/07/2018 à 16:58

"parce JOHNSON s'est torché avec 40 ans de mythologie, sans parler du fait qu'il n'a absolument rien prit en compte des quelques rares idées que pouvait proposer l'épisode 4.5 de J.J. ABRAMS pour simplement pouvoir dire j'ai fais "MON" film"

Ben oui, il était paxyé pour faire son film, pas celui d'un autre ou servir la soupe au fans, et il a fait du très bon travail et tant pis pour ceux qui croient que SW est sacré, de toute façon, même si le films avaient été autrement, c'est d'autre fans qui aurait guelé

Par contre, je connais pleins de fans qui suivent SW depuis 40 ans et qui sont ravis et ne pensent pas du tout comme ça, ils ont adoré le dévellopement proposé par Rian Johnson. C'est jsute que ceux qui n'ont pas aimé, ont fait beaucoup de bruit et se sont acharnés, les défenseurs eu n'avait pas besoins de retourner tout le temps hurler sur internet, ils ont juste apprécié le film...

Plus
votre commentaire