Terminator : Emilia Clarke parle du tournage très désagréable de Genisys

Christophe Foltzer | 24 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 24 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On attend le Terminator de Tim Miller comme des dingues, mais avec la peur au ventre. Alors, pour se changer les idées, on va un peu se plaindre de nouveau de Terminator : Genisys. En plus, il le mérite.

Mettez-vous un peu à la place de ce pauvre rédacteur innocent qui, un matin de l'été 2015, savait qu'il se ferait un super cadeau d'anniversaire s'il allait voir Terminator : Genisys au cinéma. Que voulez-vous, on est toujours son pire ennemi, surtout dans les moments où on s'y attend le moins. Résultat, outre un anniversaire minable, le rédacteur (on vous dira pas c'est qui, faut pas déconner) en est sorti avec une rage folle à l'encontre de James Cameron qui avait cancané dans une vidéo pour dire que Genisys, c'était trop de la balle. Sale menteur.

 

Photo , James CameronMenteur !

 

Vous n'êtes pas sans savoir que Genisys devait être le point de départ d'une grosse franchise qui rebootait tout ce que l'on connaissait, que d'autres films étaient prévus mais que face au peu de succès de celui-ci, tout est tombé à l'eau. Et si dans le film, Emilia Clarke fait un peu pâle figure en Sarah Connor, elle a survécu à l'expérience et peut maintenant en parler sur un ton apaisé.

Notamment lorsque Vanity Fair l'interroge sur les problèmes de production de Solo, qui lui permettent de revenir brièvement sur le film d'Alan Taylor. Outre le fait qu'elle se sente "soulagée" de ne pas avoir à en faire la suite, elle révèle notamment que celui qui a le plus mal vécu le tournage, c'est bien le réalisateur Alan Taylor, qu'elle connait depuis Game of Thrones :

 

Photo Emilia Clarke- Suis-moi si tu veux vi.... - Nan, c'est cool.

 

"Alan a été mâché et digéré sur le plateau de Terminator. Il n'était plus le réalisateur que je connaissais. Il ne s'est pas amusé pendant ce tournage. D'ailleurs, personne ne s'est amusé pendant ce tournage."

Et s'il en fallait une preuve, on apprend en plus que, pas loin du plateau, se tournait Les 4 Fantastiques version Josh Trank, autre exemple parfait de catastrophe hollywoodienne et de cinéaste broyé par la machine. Mais le tournage de Genisys était tellement catastrophique que l'équipe des 4 Fantastiques arborait des vestes où était imprimée une mention lapidaire : "Au moins nous ne sommes pas sur Terminator."

Ce qui donne une bonne idée de l'ambiance. Mais tout ceci n'est plus qu'un mauvais souvenir, entre notre psy et nous. Parce que le prochain Terminator, c'est sûr, va tout défoncer le 31 juillet 2019. C'est sûr hein ?

 

Photo Emilia ClarkeEmilia Clarke, donc

Tout savoir sur Terminator : Genisys

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Terminaflop
07/06/2018 à 14:11

Ils devraient comprendre que les reboots en general ça ne fonctionne pas. Les deux premiers films sont excellents pourquoi tout recommencer? Surtout qu'à l'instar des Batman de Tim Burton, la saga Terminator a bien vieillie.
Le 2 Terminators finissent dans un bain de lave, pourquoi rammener un Schwarzy vieillissant qui s'auto-parodie (un cameo aurait suffit)? Un autre model de terminator serait interessant (des bodybuilders ce n'est pas ce qui manque), y ajouter de nouveaux personnages/resistants. John et Sarah ont fait leur temps, il y a forcément d'autres personnages qui ont compté dans la balance. La serie s'enlise dans la facilité et le fan service. Pour Genisys le casting est très mal choisi, j'aurais plus vu Jay Courtney/Kyle Reese en terminator vu sa corpulance, de plus il ne sert à rien, feminisme quand tu nous tiens. Quel deception/manque cruel d'imagination pour le personnage de John, aucun fan de la franchise ne peux accepter ça. Un T-1000 asiatique? Euhhh pour les quotas c'est ça? Si c'est le cas, creez de nouveaux personnages! Bref tellement de mauvais choix, une purge ce Genisys.

STEVE
25/05/2018 à 14:02

Ah l'hypocrite:
Si le film avait cartonné elle l'aurait loué.
Pareil pour Ryan Reynolds avec Green Lantern.

bladesebi81
24/05/2018 à 23:59

Dans le genre je joue mal euu! Elle se pose là.

f4rr4ll
24/05/2018 à 21:06

Les avis sont unanimes : La catastrophe de ce film c’est elle et son pote de games of throne. Et peut être J’ai Courtney.

Sans cela, le reste peut tenir la route. Même John connors et schwarzy assurent sans rougir.

Tom
24/05/2018 à 21:04

D'ailleurs je sais pas si ca a ete dit mais une artiste s'est occupee de grossir ses seins et ses fesses sur la totalite de ses plans. Apparemment elle en pouvait plus a force... Mais l'actrice a trop peu de formes et visiblement ca ne plaisait pas a la prod... J'invente rien hein.

Djé
24/05/2018 à 19:20

En même;temps essayer de retrouver le charisme de biehn et hamilton, avec des endives... le redacteur il aurait pu le sentir venir.

Andreas Schatlzman
24/05/2018 à 15:48

Hollywood failed

mikegyver
24/05/2018 à 15:47

donc c'est la faute au tournage si le scenario est une merde intersiderale bourré d'erreurs ?

je ne crois pas non, y'a des tonnes de scenaristes payés grassement pour ecrire un scenar en 1 an, donc aucune excuse quand t'arrive au tournage apres l'avoir lu.

Zanta
24/05/2018 à 13:16

Pour l'instant, la petite Emilia Clarke, ça reste l'actrice d'un seul rôle. Qui consiste les trois quarts du temps à ne pas sourire devant une foule de figurants en extase.
Elle s'enferme depuis dans des blockbusters sans âme, mais ferait bien de viser des rôles plus sérieux.
...
C'est marrant, le coup des vestes ! Ca fait référence au "You Can't Scare Me, I Work For James Cameron" que portait des membres de l'équipe de "The Abyss".
Dommage de ne pas en avoir parlé en promo, ça aurait fait un parallèle sympa pour les fans.

Zach
24/05/2018 à 12:19

Décidément elle est comme Jai Courtney, son partenaire dans Genysis. Un projet une catastrophe industrielle !

Plus
votre commentaire