Promis, juré, Rian Johnson retrouvera l'âme de Star Wars dans la prochaine trilogie

Christophe Foltzer | 8 avril 2018
Christophe Foltzer | 8 avril 2018

On ne peut pas plaire à tout le monde. Jamais. Et d'ailleurs, on pourrait se demander si c'est vraiment utile, si tant est que l'on ait quelque chose à dire à travers les oeuvres que l'on crée. Mais dans le cas de Star Wars, c'est un peu particulier.

Quand Star Wars est passé des mains fatiguées de George Lucas à celles avides de Disney, beaucoup de fans ont vu là les premiers signes d'une déliquescence annoncée : la franchise allait être édulcorée, transformée en pur produit marketing comme un autre, vidée de sa substance pour entrer dans "l'esprit Mickey Mouse."

 

Photo

 

Si c'est effectivement ce qui s'est passé d'une certaine manière, il faut pourtant reconnaitre que malgré les remakes déguisés et les retcons sauvages, Disney fait très attention à la manière dont il aborde la galaxie lointaine, pour ne pas se mettre les vieux de la vieille à dos et, justement, contenter tout le monde. Jusqu'aux Derniers Jedi, symbole de la fracture intime entre vieille et nouvelle génération de fans.

Si tout le monde croise les doigts pour que J.J. Abrams reprenne certains choses en mains dans l'Episode IXRian Johnson restera très impliqué dans la saga puisqu'il est prévu qu'il écrive et réalise la toute nouvelle trilogie qui devrait débarquer dans quelques années et qui devrait enfin laisser la famille Skywalker tranquille. Et, plus qu'aucun autre, il sait qu'il évolue en terrain glissant et que tout le monde l'attend au tournant.

 

Photo, Rian Johnson

Rian Johnson,  à droite

 

C'est pour cela qu'il a profité d'une intervention au micro d'IGN pour rassurer tout le monde en précisant que son travail le plus important sur cette trilogie consiste à retrouver ce qui a fait la magie de Star Wars à l'origine :

"Nous sommes au tout début de savoir à quoi va ressembler la prochaine trilogie. Mais la partie la plus excitante du challenge est de répondre à cette question : "Qu'est-ce qui fait Star Wars ?" Que représentait Star Wars pour moi la première fois que je l'ai vu quand j'étais enfant ? Quels sont les éléments qui ont faits que j'ai voulu sauter dans l'écran, pour me faire retourner chez moi avec l'envie de raconter de nouvelles histoires ?"

Une démarche louable et salutaire, obligatoire diraient certains. A condition bien sûr que Rian Johnson n'ait pas tout compris de travers quand il était gamin.

 

Photo Star Wars : Les Derniers Jedi

commentaires

Phil
28/05/2018 à 09:32

C'est quand même du gros bullshit cette info,
Après la sortie du 8, Johnson a dit un nombre incalculable de fois qu'il ne tiendrait en aucun cas compte des avis négatifs et qu'il était très satisfait que son film crée une telle polémique.

Johnson c'est Johnson, le réa d'un seul film correct (franchement pas un chef d'oeuvre) mais c'est surtout le chouchou de Kennedy. Leur vision de la saga est complètement biaisée par les impératifs économiques et les objectifs à court terme de Disney.

Edwards (Rogue One), lui, est un grand fan de la saga, il s'était même payé un séjour à l'hôtel Sidi Driss en Tunisie pour son anniversaire il y a de nombreuses années.

Anonyme
06/05/2018 à 19:16

Les gens pensent souvent "qu'ils ne pouvaient pas faire autrement"

Alors, si c'est le cas, pourquoi ils s'inspirent pas des jeuxvidéo comme la vieille république ?

Ca respect l'univers, les Sith et les Jedi sont toujours là, les personnages sont charismatiques et l'histoire pourrait être génial.

Je pense que c'est pas parce qu'on reprend les bases que c'est forcément merdique il y a qu'à voir la prélogie et les anciens jeux-vidéo de Lucas Arts comme les Jedi Outcast, Jedi Academy, Star Wars Battlefront 2, les KOTOR, l'histoire du Jango et l'histoire de Boba Fette qui a été annulé, tous ça ce sont des exemples mais des bons.

Et bien entendu SWTOR mais avant.

Bref, le fait de reprendre n'est pas mauvais selon moi à condition de savoir ou on va et ce qu'on fait...

Et Disney l'on dit eux-même, il voit sur le moment et ne réfléchissent pas...

Amine
10/04/2018 à 20:44

Les six épisodes étaient une oeuvre originale. Les deux nouveaux épisodes sont une pâle traduction, une oeuvre sans âme, qui n'est qu'une ombre en dessous des films de Lucas. Leur seul raison d'être est l'argent.

Lilith
09/04/2018 à 19:22

Plus j'y réfléchis et plus je me dis que dès le début cette nouvelle trilogie aurait dû se passer sans les Skywalker. Car quand on a comme plan de base un Nouvel Ordre vs la Résistance qui rappelle trop le fameux Empire vs Rebelles, comment développer de nouvelles possibilités à partir de ça, comment amener Star Wars vers de nouvelles horizons? Comment ne pas tomber dans le fan service quand on doit faire avec les anciens personnages qui ne font que rappeller la trilogie originale? En fait Johnson le soi-disant révolutionnaire est à l'image de Kylo Ren: il prétend vouloir laisser le passé mourir alors qu'il ne fait que continuer de s'y accrocher malgré lui.

Yuusei
09/04/2018 à 15:05

Surfeur51 j'aurais pas pu dire mieux !Bravo !!

Surfeur51
09/04/2018 à 12:18

Star Wars 7 avait ses défauts (un peu trop "remake") mais ouvrait de nouveaux horizons avec de nouveaux personnages et la promesse implicite d'un éclairage sur ce qui s'était passé dans la galaxie depuis l'épisode 6 (l'arrivée et l'origine de Snoke, les chevaliers de Ren, l'origine de Rey).
Rian Johnson a détruit tout cela, en fermant la quasi totalité des pistes, et faisant de la Force un concept nouveau qui fait passer à la trappe tout ce que racontent les épisodes 1 à 6. Son film est de plus plombé par un humour des plus lourdingue qui le ravale au rang d'une caricature minable, sans parler du summum du ridicule quand Leia joue les Superman dans l'espace.
Ce triste sire a prouvé qu'il n'a rien compris à l'âme de Star Wars, et il cherche déjà à sauver sa future trilogie, qui ne peut être que ratée compte tenu de sa médiocrité, doublée de la suffisance de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf.

Gral94
09/04/2018 à 10:43

@Boca Jr
"Star Wars c'est un Space opéra qui se déroule dans un cadre géopolitique. CHECK. Il y a bien un contexte géopolitique, celui d'une guerre avec ses victimes, ses opposants... et ses profiteur"

Georges Lucas à toujours vu SW comme une drame familiale voir même un soap opera et jamais comme un space opera comme tu pourras le constater ici : http://www.actucine.com/stars/george-lucas-explique-pourquoi-il-a-abandonne-star-wars-200679.html

donc même si j'ai détesté l'Episode VII, il faut quand même reconnaître que la dessus JJ Abrams a tenté d'y inclure se coté drame familiale même si c'est complètement raté (de mon point de vu).

Concernant l'Episode VIII dont je ne suis pas un grand fan mais que bizarrement j'ai trouvé plus réussi que le VII (rien qu'au niveau de la réalisation)fait quasiment abstraction de ce coté soap opera et drame familiale.

donc sur ce point je te rejoins l'Episode VIII est bien un space Opera, mais vu que SW n'a jamais été un Space Opera selon son créateur je te reponds : PAS CHECK

Même si les 2 premières trilogies répondent très bien à certains code du Space Opera, on est vraiment très loin de certains classiques du genre tel que BABYLON 5 ou Dune

Pseudo
09/04/2018 à 09:32

Star wars 8 c'est bidon

Ben
09/04/2018 à 09:06

Je pense l'équilibre impossible entre référence à la 1ère trilogie et nouveautés scénaristiques. Disney veut assurer ses ronds et paradoxalement plonge dans l'échec par manque de choix et de cohérences.
Tout de même... était-il compliqué de reprendre une partie des romans? de réaliser ce que tout bon fan de star wars était en droit d'attendre? d'abord la réunion de nos 3 héros en mode badass, et ensuite une autre menace qu'un empire bis? Là c'est à pleurer! ils courent tous d'échec en échec!

Plagueis Windu
09/04/2018 à 04:52

Pour moi JJ et Rian s'y sont mis à deux pour détruire Starwars .
M'enfin comme ça as été dis plus haut dans les coms,
C est l'inverse que je critique dans le 8 :
Rian as survendu de la nouveauté, de l'originalité, du cassage de mythe, s'écarter de la zone de conforts de la vieille trilo pour se rapprocher de la prelo et de l'univers étendu,
Sans parler des youtubeurs qui ont vu le film en premiers et nous ont tous re-survendus que " ça n'avait plus rien avoir "
Alors que soyons honnête,
Rian as plagié une fois de plus des classiques vieux de 40 ans
Sans aucune prise de risque, a l'inverse de Rogue one.

Et quand il dit qu'il veut se re-re- rapprocher de 1977 pour sa nouvelle trilo,
On comprends qu'elle est condamnée d'avance.

Comment peut il se rapprocher encore plus du fan service des 3 premiers films,
Après le 7, le 8 et le film sur le propriétaire du Faucon millenium ?

Que vont il réussir à inventer pour pomper encore plus la zone 1977-83 en ignorant le reste?
A part réaliser le 9 et la nouvelle trilo en format VHS.... ??

Plus

votre commentaire