James Wan va s'occuper d'une nouvelle adaptation des Tommyknockers de Stephen King

Christophe Foltzer | 30 mars 2018
Christophe Foltzer | 30 mars 2018

Si l'année dernière a été marquée par le succès gigantesque de la nouvelle adaptation de Ça, ce n'était que le début puisque maintenant, c'est comme si tout Stephen King allait y passer.

Et, pour les plus vieux de nos lecteurs, ça risque de rappeler une période compliquée quand on était fan de Stephen King, les années 90. Quand la moindre de ses histoires devenait prétexte à un téléfilm ou à une mini-série. Le plus souvent expurgée de tout ce qui faisait le sel du roman original, l'adaptation était calibrée pour plaire au public le plus vaste et était fatalement très en-dessous de ce qu'elle aurait dû être.

 

Photo

Un truc chelou dans le jardin

 

Mais bizarrement, on conserve encore une tendresse certaine pour ces productions opportunistes, et pour Les Tommyknockers en particulier. Diffusée en 1993, la mini-série de John Powers avait la lourde tâche de porter à l'écran l'un des récits les plus sombres et les plus populaires de l'écrivain, sans être toutefois trop glauque dans sa démonstration.

On rappelle que ça parle de Bobbi Anderson qui devient obsédée par l'idée de creuser son jardin pour déterrer un vaisseau spatial et qui demande à son poto Jim Gardener de l'aide, alors que l'influence du vaisseau développe les capacités neuronales de toute la communauté, au point de leur faire péter les plombs. En gros. Un sujet casse-gueule qui est en réalité une métaphore de l'addiction dont souffrait Stephen King à l'époque.

 

Photo

 

Et bien figurez-vous que nous venons d'apprendre par le Hollywood Reporter que James Wan va s'occuper de la nouvelle adaptation de l'histoire mais en film cette fois. Et il ne sera pas le seul puisqu'il sera épaulé par Roy Lee, un des producteurs de Ça et Larry Sanitsky, déjà producteur de la mini-série de 1993. Pour l'instant, pas de date de tournage ni de sortie, c'est encore beaucoup trop tôt. Et un autre grand mystère demeure : Wan se contentera-t-il de le produire ou le mettra-t-il aussi en scène ? On préfèrerait les deux évidemment.

Quoi qu'il en soit, c'est une excellente nouvelle pour les fans de Stephen King, voir un maitre de l'horreur moderne s'occuper d'un des plus grands succès de l'écrivain (le livre a battu Ça à l'époque de sa publication) est on ne peut plus rassurant. Et assez excitant, ne nous le cachons pas.

 

Photo Tommyknockers

commentaires

Number6
30/03/2018 à 12:03

Ghob, je suis okay avec toi. Je crois que j'ai juste été traumatisé devant le film étant gosse. C'est à l'époque justement où la 6 passait ce genre de téléfilm fantastique, comme les LANGOLIERS, la tempête du siècle...
Donc ouais, complètement d'accord sur le cheap du téléfilm, mais à 7 ans, j'avais bien flippé lol

Ghob_
30/03/2018 à 09:20

Number6 : Revu il y a quelques années, mais ça fait quand même sacré mal aux yeux lol Certes c'est pas pire que Les Langoliers, mais il y a pas de quoi sauter au plafond non plus : c'est tellement cheap, laid (et je mentionne pas les sfx) et mal joué que même les téléfilms de l'après-midi sur M6 semblent des chefs d'oeuvre du 7e art en comparaison...

Après, comme je le disais, c'est un roman difficile à adapter et même avec un gros budget, pas forcément évident de trouver l'angle d'approche adéquat.
Nos amis scénaristes et réalisateurs ont donc de quoi faire ! Hâte quand même d'en savoir plus sur ce projet (en croisant les doigts pour que ça débouche pas sur une purge du genre La Tour Sombre).

Ghob_
30/03/2018 à 09:16

Alleluïa !
Ca fait des années que j'attends une nouvelle adaptation des Tommyknockers qui tient la route. Ce n'est pas mon roman "préféré" de SK, mais clairement l'un de ceux pour lesquels j'ai un attachement particulier. Outre le thème de l'alcoolisme et des addictions de toutes sortes, l'auteur y déverse aussi toutes ses craintes envers la machine nucléaire et ses dérives (à l'époque, Tchernobyl n'était pas loin). Quant aux deux personnages principaux, ils sont tous simplement inouabliables : Gardener le poète pochard rongé par ses démons et Bobbi et son obsession qui va plonger tout le village de Haven dans les ténèbres (ou plutôt dans le vert fluo).
C'est aussi une très belle proposition SF de la part d'un auteur plus proche du fantastique ou de l'horreur (même s'il avait déjà écrit les excellents récits formant Différentes Saisons, sans un poil de surnaturel). Après oui, c'est quand même un sacré pavé (près de 1000 pages) et si riche que l'adapter en un seul film peut se révéler casse-gueule... Mais en même temps, comme il y a pas mal de longueurs dans la matière de base, il ne doit pas être difficile de charcler un peu pour aller à l'essentiel. Si c'est fait bien, je dis OUI !

Par contre, parler du roman en terme de "popularité" ou de ventes ne signifie pas grand-chose, dans la mesure où tous les gens, après Ca,, s'attendaient à un roman du même tonneau. Mais même pour les fans, l'avis général sur ce roman est plutôt mitigé : certains le trouvant génial, d'autres le considérant comme "sympa mais sans plus" (là où une frange du lectorat le dédaigne purement et simplement : trop long, trop complexe, trop tordu).
Pour ma part, c'est un "classique" de SK, qui mérite d'urgence une réhabilitation.
Alors si ça doit passer par la case cinéma, pourquoi pas, tant qu'il y a des gens compétents derrière ;)
Et avec James Wan ça semble être le cas, alors wait & see...

Number6
30/03/2018 à 09:07

Ce film me hante depuis gosse. J'ai jamais pu le revoir jusqu'à peu. les extraterrestres m'ont fait faire des cauchemars pendant longtemps. C'est vrai que ce film n'est pas forcément la meilleure des adaptations mais pour le nombre de téléfilms réalisés sur l'univers de King, c'est loin d'être le pire (COUCOU LES LANGOLIERS).

votre commentaire