Dwayne Johnson fait encore tout péter dans une bande-annonce de Rampage nippone, ni mauvaise

Christophe Foltzer | 20 février 2018
Christophe Foltzer | 20 février 2018

On devrait penser à créer un générateur d'articles sur Dwayne Johnson, parce que, vu qu'il fait quasiment toujours les mêmes films, on a presque toujours les mêmes trucs à raconter. Et même dans ces conditions, ça reste sympa. Quel homme, ce Rock !

Oui parce que bon, un film actuel avec The Rock, ça suit à peu près toujours le même schéma : un balèze sympa et un peu winner au début, mais VRAIMENT sympa, une menace qui change de visage à chaque film mais qui sert à la même chose : prouver son héroïsme. Vous rajoutez des explosions, des méchants, des vannes à la con (dont quelques une bien grivoises si la classification du film le permet), l'éternel sourire du Rock et encore des explosions et hop, voilà, vous avez votre film avec Dwayne Johnson.

 

Photo Dwayne Johnson

 

Et on ne dit pas que c'est une mauvaise chose, puisque vu les scores hallucinants de son Jumanji, c'est une recette qui fonctionne. On dit juste qu'on aimerait le voir affronter des défis plus mastocs, genre des loups géants qui volent, des crocodiles gigantesques.... Joie, bonheur et tasse de  thé, c'est exactement ce qui l'attend dans Rampage, l'adaptation du jeu vidéo culte, réalisée par Brad Peyton et qui sortira sur nos écrans le 20 avril prochain.

Et The Rock profite de la promo du film pour faire les yeux doux au Japon aujourd'hui. En effet, et c'est sacrément couillu de sa part, le comédien leur a concocté une bande-annonce rien qu'à eux avec un petit message personnel en introduction, histoire quand même de prévenir que son film a bien l'intention de poser ses grosses pattes sur les terres de Godzilla.

 

Photo Dwayne Johnson

 

Outre le plaisir de voir The Rock essayer de parler japonais, c'est surtout l'occasion de voir quelques nouvelles images, comme celle du loup dans la forêt ou du crocodile filmé comme.... Godzilla justement. On rappelel que le comédien incarne dans le film un primatologue dont le meilleur pote George, un singe argenté, a été exposé à un puissant mutagène qui le rend dingue en plus de lui faire prendre quelques mètres de hauteur. The Rock va essayer de le sauver tout en empêchant le monde d'être détruit par d'autres créatures toutes aussi mutantes. Bref, un lundi comme un autre pour Dwayne Johnson...

 

commentaires

REA
20/02/2018 à 18:45

Et pendant ce temps là, son "Skyscraper" n'intéresse personne et à juste titre.
Un mélange raté avec pourtant 2 références : Piège de Cristal, et la Tour Infernale.

Christophe Foltzer - Rédaction
20/02/2018 à 12:04

Ça dépend, vous voulez qu'on dine chinois ou chez toi ?

john
20/02/2018 à 10:55

Inconnu référence? Lol

votre commentaire