Affaire Polanski : le LAPD ouvre une nouvelle enquête sur le réalisateur

Sophie Sthul | 13 décembre 2017
Sophie Sthul | 13 décembre 2017

Dans le courant du mois d’octobre, de nouvelles accusations d’abus sexuels visant Roman Polanski ont fait surface. Le LAPD est sur l’affaire.

Si la France refuse de l’extrader vers les Etats-Unis, le metteur en scène Roman Polanski est toujours dans le viseur des autorités américaines, ainsi qu’en témoigne la mise en œuvre d’une nouvelle enquête le concernant.

Dans le sillage de l’affaire Weinstein, de très nombreuses femmes ont pris la parole pour témoigner des propres agressions qu’elles avaient subies. À cette occasion, plusieurs nouvelles accusations visant Polanski (au nombre de 11 à ce jour) ont été relayées, jusqu’à ce que la police de Los Angeles annonce aujourd’hui se pencher très sérieusement sur l’une d’entre elle.

 

Photo Le Pianiste

Roman Polanski sur le tournage du Pianiste

 

Le LAPD enquête donc sur les déclarations de l’artiste Marianne Barnard, qui a expliqué ces dernières semaines avoir été agressée par le cinéaste après que sa mère ait organisé une séance photo avec lui, en 1975, quand Barnard était âgée d’une dizaine d’années. L’avocat de Roman Polanski a rapidement pris la parole.

« Voilà une plainte parfaitement fantaisiste, dans laquelle Madame Barnard prétend que sa mère, une professeure émérite de l’université Pepperdine, l’a vendu quand elle avait 10 ans à M. Polanski pour payer ses frais scolaires. Nous avons investigué pendant plusieurs semaines, mais madame Bernard refuse de parler avec mon enquêteur. Nous avons contacté le LAPD et remettrons toutes les informations en notre possession et les enjoignons à réaliser une enquête exhaustive. »

 

Roman PolanskiRoman Polanski sur le tournage de Carnage

 

Tout savoir sur Roman Polanski

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire