Justice League : à quelques heures de la sortie, la promo du blockbuster passe en mode YOLO fractal

Créé : 14 novembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo
113 réactions

Nous sommes à quelques heures de la sortie internationale de Justice League, scrupuleusement dissimulé à la majeure partie de la presse, et la fin de la campagne promotionnelle semble avoir éreinté le studio.

Il faut dire qu’après trois ans de panzer marketing intense et souvent schizophrène, on sent clairement que Warner désire et doit tourner la page, tant la ligne d’arrivée de ce marathon commercial a des airs de happening complètement à l’ouest.

Alors qu’une batterie d’avis sont apparus sur les réseaux sociaux, faisant mine de grandes réserves (pour la jouer diplomate), là où les studios (y compris Warner) parviennent généralement à presque totalement museler les premiers échos (rappelons que les premiers avis à chaud de Suicide Squad évoquaient tout de même parfois un film « à couper le souffle »), c’est le producteur de Justice League lui-même qui vient encore troubler un peu le tableau pas bien net qui se profile à l’horizon.

 

Photo Jason Momoa

Aquaman, s'apprêtant à faire taire un producteur

 

Interrogé par le Washington TimesCharles Roven a souligné dans des propos inattendus dans la bouche d’un exécutif à la tête d’un giga-blockbuster, combien la cohérence de l’œuvre était un challenge.

« Notre but, c’est de nous assurer que lorsque vous regardez le film, il a l’air d’un ensemble cohérent. Ce style caractéristique de Joss, va tirer l’ensemble dans une certaine direction, mais les comédiens, de leur côté, sont déjà engagés sur leurs propre progression dramatique. Disons que 80, 85% du film correspond à ce qui a été initialement tourné. On ne peut pas tant faire que ça avec 15 ou 20% du film. »

 

Photo Ezra Miller

Verdict demain dans les salles

 

Mais ce qui est vraiment surprenant, c’est de voir un producteur expliquer avec autant de facilité quel pourcentage du film a été transformé par Joss Whedon, quand le studio s’est montré extrêmement protecteur sur ce sujet jusqu’à présent. Une attitude curieusement délétère, qui peut donner l’impression qu’avant même sa sortie, Justice League n’est plus un enjeu.

Autre source de surprise, pour ne pas dire de sidération : la vidéo du Late Show de Jimmy Kimmel où Ben Affleck, venu promouvoir Justice League, participe avec l’enthousiasme d’un porcelet lancé dans un sanibroyeur enduit de saindoux, à un sketch parodique franchement embarrassant. Une fois encore, le sentiment qui préside est une confusion totale, comme si tout ce beau monde nous murmurait à l’oreille que foutu pour foutu, mieux valait en rire.

 

commentaires

Gaidon 14/11/2017 à 21:25

Le sketch est plus gênant pour Damon...

WTF??? 14/11/2017 à 20:49

Ça ne me dit rien de bon tout ça… je dirais même que c'est le comble.

H 14/11/2017 à 20:12

@Yellow submarine

Vidéo mise dans un article à la suite des déclarations et tout le reste de la promo. C'est par ce bout qu'elle est vue et traitée ici, à la toute fin d'un article qui replace le contexte...

Yellow submarine 14/11/2017 à 20:10

Je parlais du sketch pas des déclarations du producteur.

H 14/11/2017 à 19:43

@yellow submarine

Surinterpréter, ou juste remettre tout ça en perspective. Quand tu additionnes toutes les rumeurs parfois vérifiées par la suite, toutes les déclarations pas claires des acteurs (dont Affleck), le bordel pour lancer les films Batman et Flash, et maintenant le prod qui lâche simplement que 20% du film vient des reshoots alors qu'ils ont minimisé ça depuis des mois... on a une promo bien étrange et accidentellement très drôle je trouve
Après, ça ne signifie pas le film sera pire (ou mieux) que les autres.

Decker 14/11/2017 à 19:38

Affleck est juste ridicule, lol.

yellow submarine 14/11/2017 à 19:16

Vous n'avez pas l’impression de sur interpréter tout ça ?

J'y vois juste un sketch dans la veine de ce que Jimmy Kimmel a l'habitude de nous offrir

votre commentaire