Tout l'argent du monde, le nouveau Ridley Scott, dans la tourmente à cause de Kevin Spacey ?

Christophe Foltzer | 7 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 7 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On ne va pas revenir en détails sur ce qui se passe actuellement à Hollywood, on en a déjà suffisamment parlé (et quelque chose nous dit que ce n'est pas fini), mais le scandale autour de Kevin Spacey pourrait avoir des conséquences sur d'autres oeuvres qu'House of Cards.

Depuis les premières accusations d'agressions et de harcèlement sexuels contre Harvey Weinstein, il s'est passé plein de choses et plusieurs têtes sont tombées. Si pour le moment aucune affaire n'est passée devant le tribunal (bien que des enquêtes judiciaires soient en cours pour certaines), Hollywood n'a pas perdu de temps et a décidé de faire un grand nettoyage par le vide.

 

Affiche officielle française

 

L'exemple le plus retentissant est évidemment celui de Kevin Spacey qui, en l'espace d'une semaine, a prétendu avoir oublié ce dont on l'accusait, a révélé son homosexualité pour détourner l'attention puis s'est fait virer de sa série House of Cards tandis que Netflix a également lâché son prochain film qu'il produisait, Gore, pourtant en post-production. Mais, comme il fallait s'y attendre, ce sont tous ses projets pas encore sur nos écrans qui pourraient aussi en subir les conséquences. Et dans le lot, il y a le prochain film de Ridley Scott :Tout l'argent du monde.

 

Photo Kevin Spacey

Kevin Spacey est J.P. Getty

 

Spacey, méconnaissable, y interprète le milliardaire Jean Paul Getty, dans un film qui a coûté la bagatelle de 40 millions de dollars et qui a donné quelques sueurs froides à Sony, son distributeur. En effet, suite au scandale, le studio s'est réellement posé la question de retarder sa sortie (prévue chez nous le 27 décembre prochain), le temps que l'affaire se tasse afin que cela ne nuise pas à son score en salles. En ligne de mire, une avant-première du film prévue à l'American Film Institute la semaine prochaine.

Le magazine Variety nous informe donc qu'après probablement des heures de débat enfumés dans une salle de réunion, les executives de Sony ont décidé de maintenir la date de sortie initiale du film, suivant ainsi les conseils avisés des autres producteurs du métrage qui leur conseillaient de ne pas prendre peur pour ça et de ne rien changer à leurs plans. Par contre, l'avant-première, elle, a été purement et simplement annulée. Ridley Scott peut respirer, son film ne souffrira pas des répercussions de cette affaire sordide mais cela montre bien qu'à Hollywood, on ne plaisante pas avec le scandale. Et on parie qu'il ne faudra pas trop compter sur Kevin Spacey pour la promo...

 

Tout savoir sur Tout l'argent du monde

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ggggrrrr
07/11/2017 à 13:49

Et oui, le plus important pour les studios n'est pas l'agression, ce sont les "accusations" qui génèrent le scandale... Combien d'accusations étouffées dans l’œuf malgré la réputation sulfureuse des personnes incriminées et combien de studios ont fermé les yeux sur les accusations... Jusqu'au jour où une de ces accusations devient tenace et là,.. Les studios assurent leurs arrières...

votre commentaire