La Promesse de l'aube déploie ses ailes dans un trailer épique

Jacques-Henry Poucave | 31 octobre 2017
Jacques-Henry Poucave | 31 octobre 2017

Les fêtes arrivent et avec elle, leur cohorte de productions familiales. Et si les blockbusters américains entendent bien nous ratiboiser le portefeuille, la bande-annonce de La Promesse de l'aube est là.

C’est le 20 décembre que cette nouvelle adaptation du chef d’œuvre de Romain Gary arrivera dans les salles, ambitionnant de proposer une alternative aux Justice League et autres Star Wars. Et il faut dire que le long-métrage s’est indiscutablement donné les moyens de ses ambitions. On y retrouve donc les excellents Pierre Niney  et Charlotte Gainsbourg, ainsi que Didier Bourdon, dans ce qui s’annonce comme une fresque particulièrement épique.

 

 

 

Et il faut dire qu’Eric Barbier dispose d’un sacré matériau de base, puisque le roman autobiographique de Romain Gary constitue non seulement une des œuvres de langue françaises les plus fortes de la seconde moitié du XXème siècle. Le récit s’inspire très fortement des jeunes années de son auteur, aspirant écrivain et soldat durant la seconde guerre mondiale.

Le thème central, manié avec ampleur, un style aisément identifiable et un sens de l’humour particulièrement tranchant, est l’amour maternel et comment la relation particulière nouée par une ex-actrice russe et son fils vont permettre à ce dernier de transcender sa destinée. On vous en recommande chaudement la lecture, que vous avez largement le temps de terminer d’ici la sortie du métrage, histoire d’enchaîner avec Les Racines du Ciel et La Vie Devant Soi, les deux œuvres qui auront chacune valu un prix Goncourt à Gary.

Et oui, on ne peut recevoir qu’une seule fois le prix Goncourt. Et oui, c’est une des plus belles histoire de canular littéraire et de panache artistique de la littérature française.

Une précédente adaptation avait été réalisée par Jules Dassin en 1971.

 

Affiche

commentaires

Hitch
27/02/2018 à 20:03

Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais globalement c'est très bien joué on ne s'ennuie pas et on découvre quand même la vie de Romain Gary assez héroique tout de même
Je le regarderais volontier une seconde fois sans m'ennuyer

franco la frite
17/12/2017 à 19:59

je l'ai vu en avant première. je suis donc attaché au film car lié a l'équipe.mais je suis tellement déçu ... le potentiel du livre et le talent de Pierre Niney tiennent le film. après c'est un poil long parfois ... charlotte pour moi est une erreur de casting ce rôle de mère juive cliché (expansive charismatique et possessive) ne lui va pas a mon avis.
après le film est beau, les effets spéciaux réussis mais c'est long et donc mon avis est bravo pierre Niney mais le film est bof ...

EUh
01/11/2017 à 11:55

Euh, c'est moi ou l'introduction "Et si les blockbusters américains entendent bien nous ratiboiser le portefeuille, la bande-annonce de La Promesse de l'aube est là." ne veut rien dire ?

Ded
31/10/2017 à 19:32

Je l'ai lu et je reconnais globalement ce que j'y ai "vu" dans ce trailer puissant possédant à lui seul un véritable souffle lyrique laissant entrevoir de plus un casting inspiré. J'espère sincèrement que l'ensemble du métrage tiendra la distance...
Je sors du ciné. encore bouleversé par "Au revoir là haut". Ce film est une merveille !...

Lou des Steppes
31/10/2017 à 18:58

Magnifique Bande-annonce ! Beau signe de réveil. Après un déferlement de comédies affligeantes filmées avec les pieds et portées par des comiques consternants, voici qu'arrivent le sublime "Au-revoir là-haut" de Dupontel et l'intense "Carbone" de Marchal. En France on peut encore faire du vrai grand cinéma populaire qui ne prend pas son public pour des abrutis. Merci pour le cinéma!

votre commentaire