Après ses accusations contre Harvey Weinstein, Asia Argento désigne Luc Besson comme un prédateur sexuel

Sophie Sthul | 25 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Sophie Sthul | 25 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après la chute de Harvey Weinstein, suite à des décennies d’abus sexuels, l’industrie hollywoodienne est au cœur d’une profonde remise en question, alors que les têtes commencent à tomber.

Après Harvey WeinsteinJames Toback, plusieurs personnalités en vue de la bloguosphère, de la télévision américaine, ainsi que le dirigeant des studios Amazon, on se demande quelles seront les prochaines révélations.

À ce titre, beaucoup d’observateurs scrutent les déclarations d’Asia Argento, dont le témoignage contre Harvey Weinstein fut un des plus poignants et terribles. La situation apparait d’autant plus grave que l’artiste fait face à une campagne de dénigrement misogyne d’une rare violence, certains éditorialistes italiens n’ayant pas hésité à assimiler les agissements dont elle a révélé avoir été victime à de la prostitution, plutôt qu’à du viol.

 

 

 

Décidée à ne pas se laisser piétiner par ceux que sa parole dérange, Asia Argento ne se tait pas pour autant, et c’est aujourd’hui le producteur, réalisateur et scénariste Luc Besson qu’elle attaque. Si elle n’a pas elle-même formulé d’accusation directe envers lui, l’actrice a partagé un billet issu de Medium, dont elle a semble-t-il repris à son compte une citation assimilant le comportement de Besson à de la prédation sexuelle et de la pédophilie.

« Beaucoup de gens ignorent que Luc Besson est considéré juridiquement comme un prédateur sexuel aux Etats-Unis et s’est rendu coupable de ce qui peut être assimilé à un viol. En 1991, Luc Besson a entamé une relation avec une actrice de 15 ans du nom de Maïwenn Besco. À cette époque, Besson avait déjà 32 ans et travaillait sur Léon. Sa jeune compagne a même joué un petit rôle dans le film, Besco a interprété un personnage intitulé « Blond Babe », ce qui est un nouvel exemple de la sexualisation des mineures au cinéma.

 

Photo

Maïwenn pendant le tournage de Leon

 

Besson n’a pas seulement fréquenté une mineure, il l’a mise enceinte. À l’âge de 16 ans, Besco a donné naissance à la fille de Besson, Shanna Besson. Besson n’a jamais été accusé de viol, parce qu’il est français, que l’âge minimal de consentement est de 15 ans. Dans son propre pays, il n’est pas légalement coupable d’un crime, mais cela excuse-t-il de s’en prendre à une mineure ? Gardez à l’esprit que si la majorité sexuelle en France est de 15 ans, on y est demeure mineur jusqu’à 18 ans. »

Des accusations problématiques, les notions de majorité sexuelle et de consentement sexuel étant pour le moins épineuse dans l’état actuel du droit français.

 

Valerian et la Cité des Mille Planètes - Luc Besson

Tout savoir sur Luc Besson

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
tom's
16/03/2018 à 02:29

pardon a tous pour l'horthographe

tom's
16/03/2018 à 02:27

le mec le plus surestimé du ciné français au états unis en tout cas ici on n'st pas dupe depuis un bye, il voudrais etre le spielberg français ce qu'il ne sera jamais, Valérian pique les yeux et pourtant lu la bd depuis gosse, ces prod' europaaaaa taken & consort,je dis opportuniste ah tiens on entend porc dans ce terme , évidemment que le mec sait qu'il abuse moralement de maiween a cet epoque il est une star de ciné ce qui étais mérité, subway et nikita sont de bons films mais il n'empeche j'ai ce type en horreur depuis 20ans, et puis cettez facon qu'il as de joué le martyr hais par la presse touché dans son ego mais cse foutre de notre gueule avec ses films naze autossufisant le dérange pas bref merci et aur evoir luc

jeanne
27/10/2017 à 11:43

Perso lage de l'intéressée m'avais choquer mais a se que je sache elle était amoureuse de lui a se moment la et elle avais bien des parents non? je trouve que cette actrice italienne se mele de ce qui la regarde pas... qu'elle dénonce son viol oui mais qu'elle se mélè de sa foufoune au lieux d'aller regarder chez les autres. Si on va par la c'est la première dame de France qui devrais être mise en cabane il n'y a pas que les mecs influent qui peuvent être de gros cochons !

Hola
26/10/2017 à 21:49

>>jmenfou...La pédophilie dans les milieux de gauche une longue histoire d'amour ??? Même si ce n'est pas la taille qui compte, comparé à 2000 ans de catholicisme, elle n'est pas si longue que ça.

jmenfou
26/10/2017 à 13:15

Haaa la pédophilie dans les milieux de gauche c'est une loongue histoire d'amour.
Même ici dans les commentaires je paris mon billet que les défenseurs ce genre d'acte sont des petits cul de gauche.

Cervo
26/10/2017 à 12:29

Puisque certains brandissent la majorité sexuelle en bouclier, rappelons un fait de droit BASIQUE.

En France, la majorité sexuelle n'existe pas, et n'a aucune valeur légale. La seule chose précisée dans la loi, c'est qu'en dessous de 15 ans, on considère que la notion de consentement n'a aucune valeur.

Mais tout majeur s'il entreprend une relation avec un ou une mineure est passible de 3 ans de prison et de lourdes amendes, qu'il y ait consentement ou non. Sauf s'il peut prouver n'avoir aucun lien de hiérarchie et aucune forme d'ascendant sur le ou la mineur.
Quand tu as le double de l'âge de la personne concernée, prouver que tu n'as aucun ascendant... et quand en plus tu es un réalisateur face à une aspirante comédienne...

Natla
26/10/2017 à 11:37

@lilie

Rien à voir : la presse italienne l'insulte et la rabaisse depuis le début, dès qu'elle a parlé au grand jour de ses accusations.

Bien avant donc qu'elle parle (soit-disant) au nom des autres (alors qu'elle relaie ici un article publié par quelqu'un d'autre sur Twitter, comme rappelé dans la news là)

lilie
26/10/2017 à 11:28

très malsaine cette nana.
Elle n'hésite pas à parler de l'intimité des autres en leur nom. Ceci explique très certainement la campagne italienne à son égard.

PS : je n'excuse en rien les agissements du prod américain s'ils sont avérés. La justice le dira.

Decker
26/10/2017 à 11:22

Hu Hu Hu !
Quelle classe ce Besson... Même sa coupe de cheveux est une imposture (toute pépon à Limahl). Cette super nouvelle va me faire la journée, merci.

RiffRaff
26/10/2017 à 08:50

@Setanta: Ce n'est pas si simple, le fait qu'elle était déjà actrice et que lui soit producteur et réalisateur le met de fait dans une position dominante. De plus la majorité sexuelle est à 15 ans mais cela n'empêche pas forcément le détournement de mineur qui se base sur la majorité civile.
Bref, quoiqu'on en pense le droit français est moyennement clair sur ces questions et le père Besson a toujours eu à coeur de séduire ces actrices d'Anne Parillaud à Milla Jovovich.
Après, ça reste tout de même à la principale intéressée qu'il faut poser la question, pas à Asia Argento ni aux commentateurs du web.

Plus
votre commentaire