Nicolas Cage à propos de Prédictions [VIDEO]

Thomas Douineau | 31 mars 2009
Thomas Douineau | 31 mars 2009

De passage à Paris pour promouvoir Prédictions, un film de science-fiction signé Alex Proyas, Nicolas Cage s'est prêté au jeu de l'interview très formatée (10 minutes et pas une seconde de plus) avec un calme olympien. Grave, posé mais concerné, le comédien vous dit tout sur un film dont il est visiblement très fier.

 

 
 
 
Knowing (le titre original de Prédictions) est un titre ironique vous concernant tant on a du mal à savoir dans quel rôle on va vous retrouver. Vous aimez surprendre votre public ?

J'aime les surprises. J'aime me surprendre et ainsi par la même surprendre le public. Je n'aime pas faire toujours les mêmes choses... Cela devient vite ennuyant.

 

Est-ce que Prédictions est un film catastrophe ?

Je n'aime pas qualifier les films dans un genre particulier. Si je devais le faire, je préférerais que Prédictions soit vu comme un film de science-fiction intelligent. 

 

Quel est votre film catastrophe préféré ?

Je suis un grand fan de La Guerre des mondes, le film original de 1953. Adolescent, il m'avait beaucoup marqué.

 

Un mot sur Alex Proyas, votre réalisateur ?

C'est un ami et un artiste visionnaire. Il fait des films qui ne ressemblent à rien d'autre.

 

Hollywood fait beaucoup de films apocalyptiques ces dernières années. Que pensez-vous de cette situation ?

C'est dans l'air du temps. Quelque chose se passe. Les gens sont préoccupés, il y a beaucoup de stress dans le monde d'aujourd'hui à cause du réchauffement climatique, de l'économie, de la tension entre différents pays. Beaucoup de gens se posent ainsi de grandes questions. Consciemment ou non, le cinéma et toute autre forme d'art tendent à se faire l'écho de cette situation.

 

Croyez-vous en l'Apocalypse ?

Je ne veux pas déprimer tout le monde mais la science dit qu'une fois toutes les 200 millions d'années, tout ce qui se trouve sur terre est détruit, quelque soit la cause. Et la vie reprend après son cours. Mais je crois énormément en la nature humaine. Je pense que la NASA ne dépense pas autant d'argent pour aller dans l'espace pour rien. Je crois l'Homme capable de franchir tous les obstacles qui se dressent face à lui. Ce ne sera peut être pas ici sur Terre mais je pense sincèrement que nous survivrons.

 
 

Que feriez-vous si vous n'aviez que 24 heures à vivre ?

J'appellerais mes proches et passerais du temps avec eux tout en écoutant de la musique.

 

 

Que feriez-vous si vous pouviez voir le futur ?

Je ne pense pas que je voudrais le voir. Sauf si cela concerne mes enfants. Mon instinct paternel prendrait le dessus et je voudrais savoir si je peux faire quelque chose pour les aider.

 
 

Si vous deviez choisir un film dans votre carrière qui n'a pas eu selon vous le succès qu'il méritait...

La définition du succès est toujours très difficile. En quoi un film a du succès ? A cause du box-office ? De bonnes critiques ? Parmi les films qui n'ont pas été bien compris lors de leur sortie, je citerais A tombeau ouvert de Martin Scorsese.

 

L'excellent Sonny, votre premier et pour le moment unique film en tant que réalisateur, a connu une sortie plus que discrète. Est-ce un évènement encore douloureux au point de ne pas avoir envie de rééditer l'expérience ?

Je suis ravi que vous aimiez le film. J'en suis très fier. Je suis ravi des performances des comédiens et je passerais sûrement à nouveau derrière la caméra. Le seul souci actuellement est le temps. J'ai beaucoup de projets en cours et je ne peux pas me permettre aujourd'hui de consacrer plus d'un an de ma vie à un film. Mais je le ferai et peut être plus tôt que prévu.

 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire