Preview : Le Royaume de Ga’Hoole – la légende des Gardiens

Flavien Bellevue | 23 juillet 2010
Flavien Bellevue | 23 juillet 2010

Après le remake de Zombie de George A. Romero et les adaptations des comic-book 300 de Frank Miller et Watchmen d'Alan Moore et de Dave Gibbons, le réalisateur Zack Snyder se plonge pour la première fois dans l'animation pour transposer les personnages des livres de Kathryn Lasky : Les Gardiens de Ga'Hoole. Pour les fans du metteur en scène, cette œuvre qui a pour personnages principaux des chouettes ne semble pas être la suite logique de sa filmographie. Et pourtant, c'est le cas. Est-ce à cause de l'accueil public de son dernier film ou l'envie de changer de registre ? Il est clair que le réalisateur fait ici une transition à travers un film familial mais sans pour autant laisser son style et sa verve de côté. Ce jeudi 22 juillet 2010, le distributeur Warner a convié la presse à découvrir une vingtaine de minutes du film présentées par Zack Snyder. Avant de rentrer dans les détails, un petit retour sur l'œuvre de Kathryn Lasky s'impose.

 

 

Les Gardiens de Ga'Hoole est une série de livres pour enfants en 15 tomes sortie aux USA entre 2003 et 2008 (le 11ème tome vient d'être traduit en français et est sorti le 1er juillet dernier). L'adaptation de Zack Snyder condense les trois premières histoires ; nous suivons donc Soren, une jeune chouette fascinée par les récits épiques des Gardiens de Ga'Hoole que lui raconte son père. Ces gardiens sont des guerriers ailés mythiques qui ont sauvé la communauté des chouettes des Sangs Purs.

 

 

Si Soren aspire à rejoindre ces valeureux guerriers et semble avoir les faveurs de son père, son frère Kludd se moque de lui et veut gagner la première place aux yeux de leur père. Cette jalousie aura pour conséquence d'entrainer les deux frères dans la serre des Sangs Purs. Soren et d'autres chouettes vont réussir à s'évader et à voler au delà des mers pour trouver le Grand Arbre, pays des Gardiens de Ga'Hoole, afin de vaincre les Sangs Purs et  de sauver une fois de plus la communauté des chouettes.

 

 

Vous l'aurez compris, il s'agit d'un film de chouettes qui combattent des chouettes et leurs semblables. Et après avoir vu les extraits, on peut dire qu'un bon éventail des différentes espèces de chouettes seront représentées. Notre œil est constamment à l'affût des détails de ces personnages à plumes car la qualité de l'animation et de la représentation de ces volatiles sont juste exceptionnelles. Des griffes jusqu'à leur tête, rien n'a été oublié et on sent que les animateurs ont étudié méticuleusement ces oiseaux pendant des heures et des heures. Les différents plumages colorés et les expressions des yeux caractérisent bien chaque personnage. Lorsqu'on découvre que la compagnie d'effets spéciaux Animal Logic est derrière ce travail d'orfèvre, on comprend mieux le résultat puisqu'elle était déjà responsable du rendu de Happy Feet. Après 300, c'est la seconde collaboration de cette boîte d'animation avec le réalisateur Zack Snyder qui n'a pas limité son imagination ici.

 

 

Comme il le dit lui-même, le domaine de l'animation lui permet des mouvements de caméra inédits ou plus compliqués que dans des tournages « live ».  À travers une scène de dialogues entre deux chouettes, la caméra tourne facilement autour, au dessus ou en dessous d'eux. Cette liberté de filmer se ressent tant dans les moments calmes que dans les moments forts. Le tout est sublimé par un effet 3D utile prouvant, après Avatar et Dragons, que filmer dans les airs en relief est bénéfique pour ce type d'expérience. Le dernier extrait que nous avons pu voir fut le meilleur exemple. Il montrait Soren en train d'apprendre à voler au dessus de la mer sous une pluie battante avec des éclairs en arrière-plans. Alors que la chouette se démène à voler, Snyder choisit de ralentir l'action et de se focaliser sur une goutte d'eau qui va tomber sur la pupille de Soren. Les mouvements sont découpés avec une grande précision et les molécules d'eau scintillent comme dans une publicité ou un clip (on croirait que Michael Bay n'est pas loin). Une scène d'action où des petites chouettes doivent échapper à leurs prédateurs montre bien le dynamisme qu'auront ces types de séquences ; on reconnaît bien là, l'auteur du film 300 (les casques guerriers font penser à ceux des spartiates). Ceci étant dit, Le royaume de Ga'Hoole reste un divertissement pour la famille à la différence qu'il ne manquera pas d'adrénaline lors des batailles et des échappées dans les airs. Un côté sombre s'ajoutera grâce à des environnements désolés tout aussi bien réalisés que l'animation des personnages.

 

 

En ce qui concerne le scénario, il semble basique dans le sens où Snyder évoque simplement un combat entre le bien et le mal et la capacité des protagonistes de se dépasser pour surmonter leurs épreuves. Pour donner plus de vie à tout cela, le casting des voix anglaises a été soigné puisqu'il y aura, entre autres, Abbie Cornish, Emilie de Ravin, Helen Mirren, Sam Neill, Geoffrey Rush, Hugo Weaving et David Wenham. Le résultat est élégant, sympathique et parfois drôle. Si nous avons eu la musique du Seigneur des anneaux pour accompagner la scène de la découverte du Grand Arbre, nous espérons que la B.O. sera de qualité lorsque le film sera terminé. Pour finir, le bestiaire s'étoffera par la présence entre autres d'un serpent qu'on a aperçu très brièvement au détour d'un montage de scènes.

Une chose est sûre, le prochain opus de Zack Snyder sera une nouvelle expérience visuelle à découvrir en 3D relief ou en IMAX 3D dès le 27 octobre 2010. L'attente commence dès aujourd'hui...

 

(Ceux qui attendent plutôt Sucker Punch peuvent aller voir les affiches toutes fraîches en cliquant ci-dessous)


 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire