Les César en direct sur Ecran Large

Pierre-Loup Docteur | 27 février 2010
Pierre-Loup Docteur | 27 février 2010

21h00 : La 35ième cérémonie des César commence, avec un discours de la présidente: Marion Cotillard. L'actrice, qui sera à l'affiche de Nine se dit heureuse de présider cette cérémonie et vante la liberté, la diversité et la créativité du cinéma français. La 35ème cérémonie est à présent ouverte.

 

21h05: Les maîtres de cérémonie entrent en scène, avec un numéro de salsa. Valérie Lemercier et  Gad Elmaleh présentent cette année la cérémonie ensemble. Une présentation "en couple" car "en période de crise, le couple est un refuge", dixit Valérie Lemercier. Ils adressent quelques vannes aux stars dans la salle, Gad Elmaleh évoque même la liaison entre Catherine Breillat et Christophe Rocancourt.

Changement du système des votes cette année: il sera calqué sur le fonctionnement des Miss France. Il faudra d'abord gagner dans sa région pour concourir à un niveau national. Cela explique selon les deux présentateur la double nomination de François Cluzet dans la catégorie meilleur acteur.

21h11: Une grande chaussure entre sur la scène du théâtre du Châtelet... Elle est suivie par un ours portant un sac Chanel... Ils sont suivis par Laura Smet, "en pleine forme"

21h12: "J'ai la grosse patate" dit Laura Smet, qui remet le César du meilleur espoir masculin. Sans surprise, il revient à Tahar Rahim dans Un prophète. Emu, l'acteur dédie son prix à sa mère. "Je ne vous dirai jamais assez merci pour m'avoir offert ça." Il remercie également Jacques Audiard pour "l'avoir mis en première classe". Et de un pour Un prophète...

21h18: André Dussolier vient remettre le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Il débute par un discours intégrant tous les titres des films nommés, avant d'être rejoint sur scène par Emmanuelle Devos, récompensée pour A l'origine. C'est son deuxième César, après celui de la meilleure actrice remporté pour Sur mes lèvres.
 

21h23: Valérie Lemercier reçoit des roses de la part de Yann Arthus-Bertrand, que Gad Elmaleh cherche au plafond!

21h25: Marina Foïs va remettre le César du meilleur scénario. Elle gagne ainsi deux tickets restaurants, à l'origine prévu pour Harrison Ford! Un  prophète remporte un deuxième prix: Jacques Audiard, Thomas Bidegain, Abdel Raouf Dafri et Nicolas Peufaillit montent sur scène pour recevoir le César du meilleur scénario original. Jacques Audiard n'a pas le temps de parler, mais s'il revient il parlera de l'action des cinéastes pour les sans-papiers. 

 21h33: La "talentueuse et remarquable" Sandrine Kiberlain va remettre le César de la meilleure adaptation. Stéphane Brizé et Florence Vignon remportent le prix de la meilleure adaptation pour Mademoiselle Chambon. Sandrine Kiberlain doit être heureuse de remettre le prix à ce film, dans lequel elle tient l'un des rôles principaux. Stéphane Brizé, réalisateur du film, considère ce César comme "un encouragement pour Florence Vignon et lui". Les acteurs du film, Sandrine Kiberlain, Vincent Lindon et Aure Atika sont remerciés par les deux scénaristes.

21h42: Firmine Richard et Vincent Elbaz entrent en scène. Le César du meilleur son est remporté par Pierre Excoffier, Bruno Tarrière et Selim Azzazi pour Le concert. lls montent sur la scène qui a servi de décor au film de Radu Mihaileanu. Un prix reçu "dans l'ombre de la musique de Tchaïkovski".


21h50: Firmine Richar et Vincent Elbaz remettent un deuxième César:celui de la meilleure photographie.Troisième prix pour Un prophète: Stéphane Fontaine reçoit le César de la meilleure photographie.

 21h54: Hommage à Eric Rohmer. Un montage de ses films est diffusé. Fabrice Luchini entre en scène. Il avait tourné dans Perceval le Gallois de Rohmer, et rend hommage à ce grand cinéaste, "une immense star internationale".  Il lit un texte de Jacques Fieschi.

22h02: Jeanne Balibar va remettre un César, dont on doit deviner la nature "grâce à un interlude intitulé Baudelaire"... celui de la meilleure musique, annoncé en chanson. Armand Amar obtient ce prix pour la musique du Concert. Deuxième prix pour le film de Radu Mihaileanu. 

22h08: "C'est quoi être français?" La réponse avec une parodie du Petit Nicolas, avec Valérie Lemercier, Gad Elmaleh et Ramzy. Pas très drôle...

22h10: Mélanie Doutey et Pascal Elbé viennent remettre le César du meilleur premier film. Et le meilleur premier film de l'année est Les beaux gosses de Riad Sattouf. "C'est très stimulant d'être récompensé pour un premier film" déclare la productrice du film.

 

22h16: Dans une tenue légère, Laetitia Casta entre en scène. "Après la journée de la juepe, la soirée de la robe", dixit Gad Elmaleh. Elle va remettre le César du meilleur second rôle. Nils Arestrup remporte le prix pour Un prophète: c'est la deuxième fois qu'il remporte le César du meilleur acteur dans un second rôle, après De battre mon coeur s'est arrêté... de Jacques Audiard!

 


22h22: Lot de consolation pour Jean-Hughes Anglade, nommé pour Persécution. L'acteur n'a pas remporté le César du meilleur second rôle masculin, mais il gagne une chanson interprétée par Gad Elmaleh et Valérie Lemercier.Une amusante variation du Je t'aime de Lara Fabian. Le show musical continue, de bon goût, continue avec des choristes qui rejoignent Gad et Valérie sur scène. Un hommage aux "artisans du septième art".

22h25: Tatatata-tatatan! C'est l'heure de revenir sur la carrière d'Harrison Ford, avec Sigourney Weaver qui était sa partenaire dans Working girl en 1989: "This is your moment my friend." Sigourney Weaver salue l'audace de l'acteur, qui a travaillé avec des cinéastes visionnaires... Ce qui a peut-être échappé à l'Académie des César, qui a oublié Blade Runner dans le reportage consacré à Harrison Ford. Un oubli majeur qui n'a pas empêché la salle du théâtre du Châtelet de se lever pour saluer le génial acteur américain. 


22h38: Marc-André Grondin récupère enfin son César, remporté l'an dernier pour Le premier jour du reste de ta vie. C'est Gad Elmaleh qui le lui remet. Il lit le discours préparé l'an dernier, un peu démodé puisqu'il remercie la ministre de la culture, Madame Albanel. "Ca va pas, il s'est passé plein de trucs depuis. Ne me dis pas que tu veux une place pour aller voir Michael Jackson en concert avec ta copine" corrige avec humour Gad Elmaleh. Hafsia Herzi rejoint Marc-André Grondin sur scène pour remettre le César du meilleur court-métrage. Il revient à C'est gratuit pour les filles, de Claire Burger et Marie Amachoukeli, remarqué à la Semaine de la critique.

22h44: Et maintenant, le César du meilleur espoir féminin. Valérie Lemercier s'assure qu'aucune des nommées n'a fait de photos érotique... Richard Berry remet le César à  Mélanie Thierry (enfin!) dans Le dernier pour la route.


22h51: Emma De Caunes et Laurent Lafitte vont remettre le prix du meilleur documentaire. C'est L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot, de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea qui remporte ce prix, pour son passionnant travail qui nous a fait découvrir certaines images du film maudit de Clouzot, avec Romy Schneider.  Serge Bromberg remercie Frédéric Mittérand, le ministre de la Culture, qui l'a encouragé à faire ce documentaire, et Inès Clouzot, qui lui a permis de faire ce film."Dans la vie comme au cinéma, les folies sont les choses qu'on ne regrette jamais", conclut le réalisateur.

 22h57: Les lunettes 3D, ça change la vision des choses: Gad Elmaleh et Valérie Lemercier en font une amusante démonstration. Bonne transition, puisque c'est l'heure du César du meilleur film étranger, catégorie dans laquelle est nommé Avatar. C'est Tony Gatlif qui va remettre le prix. Clint Eastwood remporte le César du meilleur film étranger pour Gran Torino. Un prix qu'il avait déjà obtenu pour Mystic River et Million dollar baby. Son fil, Kyle, qui a signé la musique du film, vient récupérer le prix. 

23h05: César du meilleur montage et du meilleur décor vont être remis par François-Xavier Demaison et Virgine Efira. Le prix du meilleur montage revient à Juliette Welfing (Un prophète). C'est la quatrième fois qu'elle obtient ce prix. Trois de ses César ont été remportés grâce à un film de Jacques Audiard: Regarde les hommes tomber, De battre mon coeur s'est arrêté et aujourd'hui Un prophète.

Le César des meilleurs décors revient également à Un Prophète. Les décors ont été réalisés par Marcel Barthélémy. C'est le sixième prix (et sans doute pas le dernier) pour le film de Jacques Audiard.

 

23h14: Hommage aux personnalités du septième art décédées cette année. Lucy Gordon a été oubliée dans cette liste...

23h15: Vanessa Paradis remet le César du meilleur réalisateur... mais il n'y a pas d'enveloppe. Un excellent gag, faisant référence au lapsus qu'elle a commis il y a quelques années. Sans aucune surprise, le César revient à Jacques Audiard pour Un prophète. Il va donc pouvoir parler du collectif des sans papiers: "ça serait bien que les pouvoirs regardent mieux le collectif des sans papiers". 

 

23h21: L'an dernier, Elie Semoun était venu aux César déguisé en Tootsie. Cette année, il porte une chemise jaune et un costume violet. Normal, il va remettre le César des meilleurs costumes! Ce sont les costumes créés par Catherine Leterrier pour Coco avant Chanel qui sont récompensés.

 

 

23h25: Le biopic est à la mode au cinéma. L'Académie présente les premières images de celui consacré à Juliette Binoche. Bof.

23h28: Mélanie Laurent va remettre le César du meilleur acteur. Doublé pour Tahar Rahim, qui aura gagné le César du meilleur espoir et celui du meilleur acteur. Un prophète gagne ainsi un huitième César. C'est autant que De battre mon coeur s'est arrêté.

 

23h32: C'est l'heure de sacrer la meilleure actrice de l'année. Gérard Depardieu remet le prix à Isabelle Adjani dans La journée de la jupe. Elle bat son propre record puisque c'est son cinquième César ("chiffre magique"). En pleurs, l'actrice dit n'avori jamais été aussi émue. Diam's et Zidane furent ses sources d'inspiration pour composer ce rôle. Elle dédie pour la première fois un César à sa mère, "où qu'elle se trouve, où qu'elle soit ce soir".


23h42: C'est l'heure du César du meilleur film. Il est remis par la Présidente de la cérémonie, Marion Cotillard, à Un prophète de Jacques Audiard

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire