Tout Michael Mann testé

Thomas Douineau | 9 juillet 2009
Thomas Douineau | 9 juillet 2009

Michael Mann est la 4e personnalité à bénéficier d'un dossier copieux consacré chaque fois à un réalisateur-phare que nous plaçons en tête des cinéastes indispensables à toute cinéphilie et, par extension, à toute DVDthèque. Après John Carpenter, Paul Verhoeven et Steven Spielberg, voici donc un metteur en scène qui occupe une place à part dans le cinéma contemporain américain, reconnu à la fois par la critique et par le public même si ses films n'ont pas toujours rencontré le succès escompté. La richesse et l'invenitvité de sa mise en scène, la justesse de sa direction d'acteurs, la qualité de ses scénarii nous font dire qu'il est actuellement le dernier grand talent sorti d'Hollywood.

 

Ce dossier est donc l'occasion de se pencher sur sa filmographie en DVD qui se trouve intégralement testée, appréciée, commentée et comparée. Nous n'avons pris en compte que ses films tournés pour le grand écran même si, vous le remarquerez, il nous ait apparu essentiel de parler de L.A. Takedown pour le mettre en perspective avec Heat, ressorti récemment en zone 1 en édition spéciale, et dont ce téléfilm en est le brouillon avoué. Vision indispensable pour tous les fans ! La Forteresse noire, film impopulaire et gouffre financier, ne sera malheureusement pas de la partie, car, à l'heure où nous publions ce dossier, la sortie du DVD zone 1, longtemps annoncée, a été annulée. De notre côté, cela ne nous a pas apparu comme une raison suffisante pour retarder la parution du dossier.

 

Évoquer la carrière et la filmographie de Michael Mann passe évidemment par un portrait retraçant toute la carrière du cinéaste, mais exige que l'on vous parle de sa réputation d'être un perfectionniste, un maniaque à la recherche du petit détail qui ajoutera de la véracité à ses images, de la crédibilité à ses personnages. Mann est capable ainsi de se documenter à fond sur un sujet, allant jusqu'à rencontrer les dernières personnes vivantes ayant parlé à Hitler pour préparer La Forteresse noire ou faire peindre une cinquantaine de teintes de taxi différentes pour Collateral , afin de trouver la couleur juste qu'il recherchait sous la lumière des décors de Los Angeles la nuit.

 

Tout ça pour vous introduire aux différents montages de ses longs-métrages. Cette DVD-filmographie ayant pour but de vous aider à choisir la meilleure édition disponible d'un de ses films, nous nous sommes livrés à des comparatifs détaillés des montages labellisés Director's cut de Ali et du Dernier des Mohicans pour s'apercevoir que Michael Mann maîtrise la technique du montage mais se présente aussi comme un grand malade prompt à modifier tel ou tel plan de quelques secondes seulement. Laurent Pécha, qui y a consacré des jours entiers (et qui surnomme désormais le cinéaste : Maniaco Mann), vous avoue encore chercher le pourquoi de telles coupes, la signification de tel changement subtil dans l'ordre des plans. Quand on vous dit que Michael Mann est un maniaque de la mise en scène, vous verrez, à la lecture de ces comparatifs anthologiques, que ce qualificatif n'est pas usurpé.

 

Bonne lecture et bonne leçon de cinéma en compagnie de Michael Mann !

 

Cliquez à chaque fois sur l'image correspondante pour accéder aux articles 

 

Sa filmographie :

 

Public enemies (Idem) - 2009

Miami Vice (Idem) - 2006

Collateral (Idem) - 2004
Ali (Idem) - 2001
Révélations (The Insider) - 1999
Heat (Idem) - 1995
Le Dernier des Mohicans (Last of the Mohicans) - 1992
L.A. Takedown (Idem) - 1989 (Fiction TV)
Crime story (Idem) - 1986 (Série TV)
Le Sixième sens (Manhunter) - 1986
La Forteresse noire (The Keep) - 1983
Le Solitaire (Thief a.k.a Violent streets) - 1981
Comme un homme libre (The Jericho mile) - 1979 (Fiction TV)
Vega$ (Idem) - 1978 (Série TV)

 

 

Son portrait :

Ses DVD testés :



     


Miami Vice, La version unrated décryptée 




Ses neuf plus gros succès au box-office nord-américain 

 

 RANG

TITRE 

 RECETTES

ANNÉE 

 1  Collateral  101  2004
 2  Le Dernier des Mohicans  75,5  1992
 3  Heat  67,4  1995
 4  Miami Vice  63,4  2006
 5  Ali  58,2  2001
 6  Révélations  29,1  1999
 7  Le Solitaire  11,5  1981
 8  Le Sixième sens  8,6  1986
 9  La Forteresse noire  4,2  1983

 

H.C.  Public enemies  47,1   2009

 

Les recettes salles sont en millions de dollars.

 

Pour en savoir plus sur son film maudit, La forteresse noire :


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire