Top 10 Cinéma 2004 de la rédaction

Thomas Douineau | 29 décembre 2007
Thomas Douineau | 29 décembre 2007

Après de longues heures passées dans les salles obscures à visionner les films sortis en 2004, chaque journaliste a donné son classement, ce qui a permis d'établir une liste des 10 MEILLEURS FILMS de l'année.

Forcément non exhaustive (certains rédacteurs n'ayant pas vu les mêmes films que d'autres), évidemment avec des partis pris (le lecteur pourra, au travers de chaque classement individuel, se reconnaître dans tel ou tel rédacteur), malheureusement sélective (ah, ces bons films laissés de côté car il a bien fallu faire un choix !) et, le pire de tout... à géométrie variable (aujourd'hui arrêté ainsi, mais hier différent et demain à refaire à la lueur de futurs visionnages en DVD), toujours est-il qu'il a bien fallu se décider et arrêter un choix en attendant, dans les tout prochains jours, de vous proposer de voter, vous lecteurs, pour vos films préférés de l'année (avec à la clef une surprise du chef !).

 

TOP 10 2004


Chaque image est cliquable et renvoie à la fiche film enregistrée sur le site.
À partir de celle-ci, vous pourrez accéder aux infos, à la critique, aux interviews ou au test DVD du film concerné.

 



 1
2 


 
 3 
 4   
 5  6
       
 7  8  9  10
                         

 

  CLASSEMENT PAR RÉDACTEURS  

PATRICK ANTONA

Les Indestructibles
Le film définitif sur le mythe du super héros.


Infernal affairs
Et le n°2 est encore mieux !


Kill Bill : Volume 2
Qui est le coyotte qui n'a pas aimé ?


Old boy
La bombe coréenne de l'année !


Ghost in the shell 2 : Innocence
Robot pour être vrai.


36, quai des Orfèvres

Ouf ! La résurrection du polar français.


L'Armée des morts
À réveiller un macchabée.


Memories of murder
La deuxième bombe coréenne.


Hellboy / Spider-Man 2
Quand adaptation rime avec transfiguration.


10– Eternal sunshine of the spotless mind
Continue Jim, tu l'auras l'oscar.

 

STÉPHANE ARGENTIN

 

Les Indestructibles
Vous rêviez d'un des meilleurs films d'action, de James Bond, d'humour, de super héros… et qui de surcroît soit visible par toute la famille ? Ne cherchez plus : Pixar l'a fait ! Et c'est à ce jour leur meilleur… jusqu'au prochain !


Maria pleine de grâce
Un sujet délicat pour une première réalisation, et un premier rôle donnant miraculeusement naissance à un film en état de grâce.


36, quai des Orfèvres
Sujet noir, mise en scène carrée et interprétation sur le fil pour ce brillant retour au grand polar d'antan.


Spider-Man 2
Il rejoint le cercle ultra fermé des suites meilleures que l'original, avec davantage d'action mais aussi et surtout de drame.


Collateral
Michael Mann transcende un sujet timbre-poste par une mise en scène nocturne millimétrée en haute définition et une mise en abîme vertigineuse de ses personnages.


Fahrenheit 9/11
Un parti pris certes propagandiste, mais où de nombreuses vérités éclatent au grand jour avec force et rage.


Le Terminal
Dans un microcosme représentatif de nombreuses classes sociales, Steven Spielberg tire un film à la fois drôle et touchant sur le besoin et la nécessité de communiquer.


La Mort dans la peau
Une mort presque plus belle que dans nos mémoires pour cette quête virtuose et profondément tragique sur un passé oublié.


Open range
Le retour en force d'un genre, entre sécheresse, brutalité et tendresse. Non, le western d'antan n'est pas encore mort !


10– Le Convoyeur
Un film de genre maîtrisé de bout en bout. Du made in France comme on les aime et comme on aimerait en voir plus souvent.

 





 


FABIEN BRAULE

 

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Parce que Cuarón est un grand poète sud-américain singulier nourri de sincérité.


Le Village
Parce que Night Shyamalan nous offre là son plus beau film, un mélodrame comme on aimerait en voir plus souvent.


5x2
Parce que François Ozon est un cinéaste hors norme qui fait mouche à chaque fois.


4 Le Pôle Express
Parce que l'enfant qui demeure en chacun de nous ne peut qu'être ému devant tant de beauté et de sincérité.


Les Indestructibles
Parce que Brad Bird confirme qu'il est un véritable auteur et que Les Indestructibles est peut-être la quintessence du film de super héros.


Le Terminal
Parce que Spielberg restera toujours Spielberg, autrement dit, un immense cinéaste.


Old boy
Parce que Park Chan-wook est à la Corée ce que David Fincher est à Hollywood, un artisan de l'image nihiliste.


Big fish
Parce que c'est encore meilleur que Edward aux mains d'argent.


Oceans twelve
Parce qu'ils sont plus nombreux et que c'est toujours aussi classieux.


10– Confidences trop intimes
Parce que Leconte est lui aussi un poète et un immense cinéaste.

 




    

THOMAS DOUINEAU

 

In America
Parce qu'offrir un tel concentré d'émotions aux spectateurs relève de l'exploit.


Collateral
Parce que Michael Mann est décidément le plus grand réalisateur américain actuel. Faire d'un banal film de commande starisé un polar urbain tendu n'était pas donné à tout le monde.


Eternal sunshine of the spotless mind
Parce qu'être original à Hollywood actuellement, ça compte. Et quand en plus le réalisateur est français !


La Jeune Fille à la perle
Parce que savoir retranscrire avec sensibilité l'émotion d'un tableau en vingt-quatre images par seconde, c'est faire preuve d'un grand talent.


21 grammes
Parce que les comédiens retranscrivent de manière époustouflante le désespoir de leurs personnages.


Kill Bill : Volume 2
Parce que lorsque Tarantino s'attache à ses personnages, c'est bien meilleur que le 1 !


L'Effet papillon
Parce que c'est le rare film fantastique de 2004 dont le fond est aussi intéressant que la forme.


La Mort dans la peau
Parce que ce film est conforme à l'idée que l'on se fait du vrai blockbuster américain : intelligent et spectaculaire. Il rejoint ainsi les grands films divertissants des années soixante-dix et quatre-vingt.


Le Convoyeur
Parce que Boukhrief nous montre là ce à quoi doit ressembler le film de genre à la française.


10– La Mort suspendue
Parce que cette histoire vraie, qui tient du miracle, nous emmène au-delà des limites de l'être humain.

Mention spéciale meilleur acteur (Sean Penn) : The Assassination of Richard Nixon.
Mention spéciale film français ambitieux : Agents secrets.

 

     

 

      

ÉRIC DUMAS

Big fish
Tim Burton est devenu père et, tout en conservant son esprit, change de point de vue… Modification émouvante et personnelle.


Le Pôle Express
Quel que soit le type d'images qu'il utilise, Robert Zemeckis ne se trahit jamais et signe des oeuvres personnelles et touchantes.


Le Terminal
Comme c'est devenu une habitude, chaque film de Steven Spielberg est un bijou où les idées de mise en scène subliment chaque moment.


Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Alfonso Cuarón confirme tout le bien que l'on pense de lui depuis ses débuts et fait se rencontrer sa magie et celle de J. K. Rowling.


Old boy
Si son Sympathy for Mr. Vengeance nous avait refroidi, ce Old boy, nihiliste et dérangeant, s'offre comme une valeur sûre du cinéma coréen et nous fait attendre avec impatience son prochain film.


6 Le Village
Tout en continuant à se servir de ses dons indiscutables de metteur en scène, M. Night Shyamalan nous offre un mélodrame délicat et classique.


Open range
Le grand western trouve, une fois encore, dans les mains de Kevin Costner, ses lettres de noblesses.


Les Indestructibles
La rencontre du studio Pixar et du réalisateur Bard Bird délivre un cocktail détonnant et savoureux, et apporte à son tour une lecture réussie des super héros.


Une vie à t'attendre
Après un court métrage très réussi (Émilie est partie), on attend avec impatience le nouveau film de Thierry Klifa qui fournit en un seul long métrage l'existence d'un univers et de ses obsessions.


10  Peter Pan
Objet cinématographique inattendu et partageant les spectateurs, le résultat transporte, durant son temps de projection, dans un monde enchanté et cruel.

 




     

CLARA FÉQUANT

 

In America
Japanese story
Monster
Rain
Ne dis rien (Te doy mis ojos)
Kill Bill : Volume 2
Old boy
L'Effet papillon
Nobody knows
10– The Assassination of Richard Nixon

Mention spéciale : La Passion du Christ.

 




      

SANDY GILLET

Lost in translation
C'est beau une réalisatrice en devenir.


L'Esquive
Le cinéma français dans ce qu'il a de plus pur.


Big fish
C'est beau un réalisateur retrouvé.


Violence des échanges en milieu tempéré
Le cinéma français dans ce qu'il a de plus ambitieux.


Open range
Entre Impitoyable et Danse avec les loups.


La Jeune Fille à la perle
Quand la peinture rencontre le cinéma.


Les Indestructibles
Un Pixar grand cru.


Le Convoyeur
La génération Starfix prend enfin le pouvoir.


Carnets de voyage
Voyage initiatique au coeur de l'âme humaine.


10– Buongiorno, notte
Le meilleur de la cuvée italienne 2004.


10 ex aequo Eternal sunshine of the spotless mind
Sunshine Gondry.

 


 
     

 

JEAN-BAPTISTE HERMENT

Old boy
Deux heures de torture mentale et physique pour conclure par le sourire le plus poignant de l'année.


21 grammes
Pour son trio d'acteurs touchés par la grâce.


May
Bienvenue à toi au panthéon des anti-héros tragiques.


Cabin fever
Le retour euphorisant du bon gros gore qui tache.


Bad Santa
Pour ceux qui aiment Noël avec la gueule de bois.


L'Armée des morts
C'est pas le Romero, mais ça défouraille grave.


Infernal affairs
Le polar HK n'est pas (complètement) mort.


I, robot
Malgré les compromis, l'identité formelle est vraiment impressionnante.


Le Secret des poignards volants
Pas le meilleur des wu xia pian, mais formellement sublime.


10– Late night shopping
Humble comédie post-teen-ager défendue par un casting judicieux.






     

VINCENT JULÉ

Gerry
Brut, cocasse, sauvage, silencieux, beau, planant, étouffant….


Ghost in the shell 2 : Innocence
GITS, premier du nom, est un film culte et un pan de la cyberculture. Sa suite est aussi sublime qu'hermétique. Pourtant, à y regarder de plus près, la réflexion de Mamoru Oshii sur la place de l'homme est vertigineuse.


Les Chroniques de Riddick
Après un Pitch Black audacieux et encourageant - sans parler de Below (Abîmes) -, David Twohy se lâche dans une fresque mythologie, parfois cliché, mais jouissive à 100%.


Nobody knows
Une leçon de cinéma et d'humanité. Indispensable.


2 soeurs
Une histoire simple, voire ennuyeuse, mais des purs moments de peur. Depuis la fin de Ring, j'avais rarement autant frissonné. Glurps !


21 grammes
Une expérience visuellement et psychologiquement difficile, mais en tous points bénéfique, avec des Sean Penn, Naomi Watts et Benicio del Toro monstrueux.


Memories of murder
Un polar psychologique brutal, dont la fin renvoie dos à dos tous les mauvais twists finaux des productions américaines des dix dernières années.


Lost in translation
Un bol d'air frais cinématographique (et japonisant) avec le merveilleux Bill Murray et la ravissante Scarlett Johansson.


Violence des échanges en milieu tempéré
Un constat sans violence mais sans concessions sur les travers de notre société. D'une simplicité qui fait froid dans le dos.


10– Immortel
Bonne surprise. Enki Bilal redéfinit l'univers de sa bande dessinée et se rapproche des jeux vidéo d'aventures sur PC de notre enfance. Du plaisir ludique.

 




 


   

BRUNO LAURENT

Old boy
Les Indestructibles
Spider-Man 2
Kill Bill : Volume 2
21 grammes
Le Convoyeur
Big fish
Lost in translation
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
10– L'Armée des morts

 

LAURENT PÉCHA

Open range
Parce que Kevin Costner fait son Impitoyable et même mieux encore.


Le Convoyeur
Parce que le cinéma de genre français a un nouveau maître étalon.


Fahrenheit 9/11
Parce que c'est tout sauf un documentaire. Un cri du coeur bouleversant et alarmant.


Ocean's twelve
Parce que Soderbergh et sa bande se font et nous font plaisir avec intelligence et maestria.


Les Indestructibles
Parce que Pixar, tout simplement !


Le Terminal
Parce que Spielberg est inégalable.


Le Village
Parce qu'après un mauvais Signes, Shyamalan trouve un nouveau souffle (mélodramatique).

Collateral
Parce qu'un film mineur de Mann, c'est toujours mieux que les films majeurs de presque tout le monde.


Agents secrets
Parce que Schoendoerffer est un cinéaste ambitieux et doué et que cela se voit.


10 ex aequo Lost in translation / Big fish
Parce qu'en deux films, la petite Sofia fait déjà un peu d'ombre à son père, et parce que l'imaginaire poétique burtonnien ne connaît aucune limite et surtout pas celle de l'émotion pure.

 




    

PIERRE POLI

L'Armée des morts
Une (fausse) mauvaise réputation pour un très bon film : bien plus qu'un remake, c'est un autre film de zombie.


Les Chroniques de Riddick
Twohy n'a peut-être pas fourni une suite assez longue (en durée) pour développer à fond son scénario, il n'en reste pas moins que, pour sa fin géniale, Les Chroniques de Riddick mérite cette deuxième place.


Ocean's twelve
Casting de rêve et bande originale de folie. Soderbergh peut remettre le couvert quand il veut.


Collateral
Mise en scène parfaite et film très rythmé pour une nuit de violence, Collateral restera un incontournable de 2004.


Hellboy
Del Toro tape dans le mille dans la catégorie « adaptation de comic » avec son Hellboy plus vrai que nature.


36, quai des Orfèvres
Le genre policier n'est pas mort. Marchal réussit avec brio à le remettre au goût du jour.


Les Indestructibles
Coup de chapeau à ce scénario vraiment original et à la maîtrise parfaite de ce studio qui n'a plus rien à prouver.


La Passion du Christ
Le courage de Gibson a payé, tout comme son adaptation d'une violence parfois inouïe.


Banlieue 13
Action non-stop dans un film frais et divertissant. À prendre impérativement au deuxième degré.


10– L'Enquête corse
La macagna de l'année. Merci à Gaumont de nous avoir fait un film rien que pour nous les Corses.

 




      

MARION SEANDREI

Quand la mer monte
L'histoire d'amour de l'année !


Head-on
La bouleversante résurrection d'un Turc d'Allemagne.


La Femme de Gilles
Une adaptation accomplie du roman de Madeleine Bourdouxhe.


Old boy
Un film noir au scénario des plus efficaces.


Mondovino
Excellent docu sur le vin et beaucoup d'autres choses...


Carnets de voyages
Un magnifique périple en Amérique latine au côté du Che.


Les Indestructibles
Pixar fait une nouvelle fois mouche.


Comme une image
Le Jaoui 2004, plus grincant que jamais.


Spider-Man 2
Aussi bien que le 1 !


10– Mensonges et trahisons et plus si affinité...
Édouard Baer dans la peau d'un trentenaire raté : jubilatoire.

 




      

DIDIER VERDURAND

Deux en un
Il serait temps de considérer les frères Farrelly comme de véritables auteurs.


Bad Santa
Tellement jubilatoire pour ceux qui ne sont pas mielleux à Noël !


Un long dimanche de fiançailles
Ce n'est pas tout d'avoir l'argent, il faut un talent génial comme celui de Jeunet pour en arriver là.


Le Convoyeur
Ce qu'il y a d'extraordinaire avec Boukhrief, c'est que le meilleur reste à venir !


Mensonges et trahisons et plus si affinité...
La comédie intelligente, genre tellement rare... EN FRANCE !!!


Maria pleine de grâce
Le film qui vient de nulle part et qui restera dans les mémoires.


I, robot
De la pure science-fiction aux éblouissants effets spéciaux : pourquoi faire la fine bouche ?


Hellboy
Une histoire largement supérieure à celle de Spider-Man 2, accompagnée d'un casting parfaitement choisi.


Shrek 2
La surprise en moins, mais toujours la recette du pur divertissement.


10– Kill Bill : Volume 2
Une fin longuette mais un scénario supérieur au premier opus.







     

JULIEN WELTER

Memories of murder
Parce que les plans-séquences sont les plus audacieux montés depuis longtemps.


Adieu
Parce qu'il parle à l'esprit et lui raconte sa mort.


Les Indestructibles
Parce que les scènes d'action sont les plus belles jamais réalisées.


The Brown Bunny
Parce que Gallo est Bô.


Triple agent
Parce que c'est le meilleur film d'espionnage... peut-être le seul.


Le Village
Parce qu'il est plus poétique que fantastique.


Eros thérapie
Parce que David Cronenberg (à prononcer avec l'accent américain).


Collateral
Parce que L.A. la nuit par ce réalisateur.


À l'ouest des rails
Parce qu'il achève l'ère industriel.


10– Les Chroniques de Riddick
Parce que c'est l'une des rares bonnes séries B.

 




 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire