Dingo et Max : le bijou de Disney oublié des années 1990

Elliot Amor | 25 octobre 2020
Elliot Amor | 25 octobre 2020

En Europe, beaucoup d'entre nous n'ont que très peu de souvenirs de la série La Bande à Dingo et des deux films Dingo et Max. Et pourtant, A Goofy Movie reste culte en Amérique du Nord, même vingt-cinq ans après sa sortie.

 

photoEntrez dans la danse

 

le roi chien

Durant la première moitié des années 1990 et après une décennie assez pauvre en longs métrages d'animation, Walt Disney Pictures (à l'époque dirigé par Jeffrey Katzenberg) connaît un essor avec les succès de La Belle et la BêteAladdin et L'Étrange Noël de monsieur Jack. Le studio peut donc se permettre de transposer au cinéma une de ses séries d'animation, pour un budget moindre, cela va de soi. Le projet est validé, la série La Bande à Dingo (Goof Troop en VO) est dérivée en film.

La volonté du studio était de raconter une histoire un peu plus sérieuse et adulte que la série. Max, le fils de Dingo, est donc désormais lycéen et Katzenberg est même allé jusqu'à demander à Bill Farmer (le doubleur américain de Dingo) de prendre une voix « normale » lors de l'enregistrement, l'idée n'a pas été retenue. Par contre, le boss a pu influencer le film avec une anecdote personnelle, l'intrigue de Dingo et Max est effectivement inspirée d'un road trip que Katzenberg a fait avec sa fille. Et après la production, ce dernier est allé fonder DreamWorks avec Steven Spielberg et David Geffen (on voulait juste le rappeler). 

 

photoToute ressemblance avec votre chambre d'ado serait fortuite

 

Les dirigeants du studio prenaient plus au sérieux les projets produits en parallèle, c'est pour cela que Dingo et Max n'a pas eu un budget supérieur à 20 millions de dollars, contre un budget de 45 millions pour Le Roi lion ou 55 millions pour Pocahontas. Le réalisateur Kevin Lima en a souvent parlé, il s'est senti beaucoup plus libre lors de la production de Tarzan pour lequel Disney avait investi 130 millions de dollars.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire