Captain Marvel : adaptation fidèle, modernisation féministe, ou trahison pour préparer Avengers Endgame ?

Mise à jour : 10/03/2019 14:27 - Créé : 10 mars 2019 - Prescilia Correnti
Prescilia Correnti | 10 mars 2019 - MAJ : 10/03/2019 14:27
photo affiche
224

Ce mercredi est sorti dans les salles Captain Marvel, le dernier-né de la firme Marvel. L’occasion de faire le point avant Avengers : Endgame sur la fidélité du film par rapport aux comics. 

S’il y a bien un film que le monde entier attend (et particulièrement les fans de Marvel), c’est Avengers : Endgame. Cependant, avant la deuxième partie d’Avengers : Infinity War, il y a la fameuse Carol Danvers, alias Captain Marvel. Elle est supposée être l’héroïne la plus puissante du MCU (retrouvez notre dossier ici) ainsi qu’un atout phare, voire crucial et vital, pour la prochaine phase d’Avengers.

Finalement, que vaut ce Captain Marvel, et surtout est-il fidèle à son homologue papier ? C’est ce qu’on va tenter de vous décrypter. 

ATTENTION SPOILERS ! 

 

 

CAPTAIN MARVEL(L)

Si vous arrivez vierge devant le film de Captain Marvel et que vous ne connaissez que très peu voire pas du tout son origin story, on vous convie en premier lieu à lire rapidement le dossier plus détaillé qui lui est consacré. Sinon, rapidement, vous savez sans doute tous et toutes que Captain Marvel tient son nom du premier super-héros qui était nommé Captain Mar-Vell. 

Entre temps, l’héroïne a connu une réécriture très intéressante en 2014 dans Life of Captain Marvel. Le fait est qu’on se demandait donc laquelle des deux origin stories les scénaristes allait choisir. La réponse est : ni l’une ni l’autre. En réalité, Captain Marvel est un mix de l’ancienne et nouvelle histoire. 

 

photo, Brie LarsonLe réveil un lundi matin

 

Dans cette version modernisée et féministe de 2019, on apprend donc que Captain Mar-Vell était en réalité une femme (sous les traits d'Annette Bening), et non un homme comme dans les comics. Adieu donc l’hypothèse de Jude Law en tant qu’ancien super-héros. Cette fameuse Captain Mar-Vell n’était d'ailleurs pas une justicière au sens propre du terme, mais une scientifique souhaitant stopper une guerre grâce à... une pierre d’infinité ! 

Dans les comics, Carol Danvers (Brie Larson) était certes une excellente pilote dans l’aviation américaine, mais également une espionne au service du gouvernement, enquêtant sur la venue sur Terre du fameux Captain Mar-Vell comme dans le film. Elle était également issue d’une union entre un terrien et une Kree , dans la nouvelle histoire de 2014.

Dans le film, elle est devenue Kree en se faisant transfuser du sang bleu provenant de Jude Law, et en se faisant laver la mémoire. Pas top.

 

photo affiche, Annette BeningLa vraie Captain Mar-Vell dans le film

 

Côté pouvoir, il avait été écrit dans les comics que Carol Danvers avait gagné ses capacités soit par accident lors d’une confrontation entre Captain Mar-Vell et un Skrull, soit parce qu’ils se sont réveillés en elle à cause, encore une fois, d’un accident. Ici, ni l’un ni l’autre : si Carol Danvers devient aussi puissante, c’est uniquement à cause de l’explosion du moteur du vaisseau de Captain Mar-Vell (qui a néanmoins lieu lors d'une rencontre entre Mar-Vell et un ennemi qui a d'abord le visage d'un Skrull pour Carol). En un sens c’est plutôt bien rattrapé, bravo.

D'autant que ce moteur est donc en réalité le Tesseract alias la Pierre d'infinité de l'espace. Ce n'était pas le cas dans les comics, mais dans le MCU, ça a du sens. 

Côté vie perso, Carol Danvers entretenait des rapports conflictuels avec son père qui la rabaissait tout le temps. Dans le film, c'est montré et c’est dit explicitement dans les flashbacks. Pour cette fois, c’est fidèle. 

Enfin, le costume. La version comics de Captain Marvel est caractérisée par un bandeau rouge qui lui marque la taille et tombe sur ses hanches, et dans le film les couleurs sont totalement respectées. Tout comme les quelques modifications de son costume lorsqu’elle va dans l’espace ou sous l’eau, et qu’elle porte un casque laissant apparaître des mèches de cheveux sur le dessus. 

 

photo

photo, Brie LarsonCostume plutôt fidèle

 

SUPERCAPTAIN

Une des grandes questions qu’on se posait avant le film, c’était comment Marvel allait mettre en scène tous les pouvoirs de Captain Marvel. Après tout, elle est l’héroïne la plus puissante du MCU. Le problème étant double car si les producteurs en montraient trop, cela poserait un sérieux problème pour Avengers : Endgame.

Et oui, car comment justifier un film d’une durée de trois heures si une seule et même justicière, qui est la plus puissante du cosmos, peut dégommer en un tir la tronche d’un Titan Fou ? Sur ce, est-ce que Captain Marvel est fidèle aux pouvoirs de son homologue papier ? La réponse est oui et non.

 

photo, Brie LarsonCalme tes ardeurs la torche

 

D’un côté, elle peut tirer des "lasers" de protons avec ses poings, chose qu’elle fait effectivement dans les comics, tout comme voler dans l’espace et dans les airs. Autre point majeur : quand elle rentre dans une rage folle, elle peut aussi activer son "mode" Supernova, et détruire tout ce qui bouge. Balèze la fille.

Cependant, vous vous doutez bien que ses pouvoirs ont été un peu diminués. Dans les comics, elle est capable de manipuler l’énergie et de l’absorber (comme l’électricité et/ou le soleil) afin d’améliorer ses propres capacités physiques (et son costume). Dans un arc en particulier, Captain Marvel a même absorbé l’énergie d’un autre super-héros, Spectrum, un surhumain qui était capable de se transformer en énergie électromagnétique.

 

photoCaptain Marvel face à un ennemi bien connu

 

Dans les airs, elle est extraordinairement rapide, atteignant des vitesses qui dépassent celle du son. Plus tard, elle développe une conscience cosmique qui lui permet de ressentir le danger avant même qu’une crise se déclenche. Beaucoup l'ont appelée le "septième sens" sans que l’on sache trop pourquoi. Note : Mar-Vell avait reçu ce pouvoir de l’entité Eon afin de combattre... Thanos. 

Enfin, bref vous l’avez compris : au cours de ses nombreuses aventures, Captain Marvel a développé pléthore de capacités hors-normes. Une partie a été dévoilée dans Captain Marvel et d'autres pourraient bien être révélées dans Avengers : Endgame. Mais ça, nous y reviendront plus en détail la semaine prochaine.

 

photo, Brie LarsonQuand on t'annonce que tu pourras pas tout péter comme dans les comics

 

ŒIL POUR ŒIL 

Avant de voir le film, les fans de Marvel se demandaient bien comment Nick Fury ( Samuel L. Jackson), le directeur du SHIELD, avait perdu son œil. Beaucoup de théories circulaient, mais aucune n’avait réussi convaincre les fans… Réponse : Nick Fury a perdu son œil à cause de Goose, un chat venu de l’espace. Une idée farfelue venue des comics ?

Avant de débattre, il faut savoir juste une chose : le personnage a connu, lui aussi, plusieurs réécritures.

Grosso modo, Nick Fury était le commandant d’une unité d’élite pendant la guerre froide. Sa personnalité incroyable et cet archétype d'espion d’après-guerre en ont fait l’un des agents les plus importants du SHIELD. En réalité, c’est en 1965 (ou 1966) que Stan Lee et Dick Ayers ont canonisé dans le comicbook Sgt Fury et ses Howling Commandos n°27 la façon dont il avait perdu son œil.

 

Photo Samuel L. JacksonRévélation incoming

 

La réponse est simple : il a attrapé une grenade nazie mais ne l’a pas jetée assez rapidement pour échapper à l’explosion. A cette époque, le médecin de guerre lui avait alors donné un choix : subir une lourde opération pour garder son œil et rester inactif au combat pendant un an, ou perdre la vue et retourner sur le terrain. Vous devinez sa réponse.

Bref, plus tard le héros a été introduit dans l’univers Marvel dans Nick fury : Agent of Shield. En 2000, Marvel a lancé l’arc Ultimate Marvel, créant un nouvel univers avec des versions actualisées et modernes des personnages plus populaires de la marque, dont bien sûr, Nick Fury.

 

photo Coulson et Fury : comics et films

 

Dans cette version réactualisée de Ultimate Marvel, Nick Fury a perdu son œil pendant la guerre du Golfe. Il gardait un convoi au Koweït lorsqu’il a été attaqué par les forces irakiennes. Ce convoi transportait une arme secrète : l’arme X, autrement dit Wolverine. Si ce dernier l’aide à s’échapper, le soldat perd tout de même un œil dans l’affrontement.

Pour l’anecdote, cette version a inspiré Samuel L. Jackson pour l’interprétation de son personnage au sein du MCU.

Dorénavant dans le MCU, Fury aura donc perdu son œil à cause d'un chat. C'est quand même moins classe, non ?

 

photoMiaw dans ta face Fury

 

SKRULLS : LES FAUX MÉCHANTS ?

Que serait un super-héros sans un super-méchant ? Alors que les Avengers sont en train d’affronter (dans le futur) Thanos, Brie Larson, elle, se retrouve à traquer du Skrull et plus particulièrement un ennemi nommé Talos. Le chef du groupe des extraterrestres métamorphes est incarné dans le film par Ben Mendelsohn.

Avant toute chose, il faut savoir que dans les comics, Talos est un personnage qui remonte à longtemps. Il est apparu dans l’Incroyable Hulk n°418 en 1994. Dans cette édition, il est l’un des invités au mariage de Hulk et profite de l'occasion pour racheter la confiance de son peuple, qui l'a rejeté.

 

photoLes faux adversaires et vraies victimes

 

Pensant qu’un combat à mort avec Hulk parviendra à lui faire regagner le respect des siens, Talos le prend en duel lors du numéro suivant. On apprend en sous-texte que le Skrull est incapable de changer de forme (contrairement au film, où il mentionne néanmoins que ce pouvoir inné doit être maîtrisé) et qu'un jour, il s'est fait capturer par les Kree. 

Il avait alors le choix de mourir honorablement lors d’un suicide rituel, mais refusa de le faire. A la place, il s'enfuit.

Chose étonnante : Talos n’a jamais fait aucune apparition dans les comics de Captain Marvel, ce qui forcément va changer la donne pour le film.

Le fait est que depuis leur création par Stan Lee (repose en paix) en 1962, les Skrulls ont endossé la peau de plusieurs super-héros en imitant, par exemple, les Quatre Fantastiques. Ils les ont combattus à plusieurs reprises, notamment dans les séries Annihilation et Secret Invasion.

Si on ne saurait trop vous dire pourquoi Marvel a décidé de faire passer les Skrulls pour des mecs gentils et serviables, on vous dira juste une chose : ne vous fiez pas aux apparences. Un Skrull peut très bien en cacher un autre et qui sait ce que Marvel nous réserve pour sa phase 4.... Kevin Feige a d'ailleurs clairement évoqué les possibilités autour de ces aliens, et quasiment teasé leurs réapparitions futures.

 

photoUne tête de porte-bonheur

 

KREE : LES FAUX GENTILS ?

Alors qu’on croyait que les Kree étaient une race à peu près aimable, le twist de dernière minute du film remet tout en question. Alors les Kree sont-ils vraiment des hypocrites et des faux gentils dans les comics ? Encore une fois la réponse est oui et non. 

Les Kree, c'est une race extraterrestre à la force militaire et scientifique phénoménale, technologiquement très avancée. Originaires de la planète Hala, ils font leur première apparition dans le numéro 65 des Quatre Fantastique, créé par Stan Lee et Jack Kirby. 

Dès leur première apparition, ils jouent le rôle de méchants avec la réputation d’être une race féroce et vorace, faisant toujours la guerre, et impulsée par l’empire. Ils ne se concentrent que sur une chose : étaler leur règne sur la galaxie et se reproduire. Le problème étant que les Kree ayant la peau bleu, considérés comme la race la plus pure, ne voient pas d’un très bon œil cette nouvelle mixité culturelle. Ce qui expliquera plus tard le radicalisme de Ronan le Destructeur, qualifié de « terroriste » par les siens. 

 

photoRonan côté comics, et côté Lee Pace

 

Après leur création, ils ont continué à gagner en importance au sein de Marvel Comics notamment grâce à leur super-héros Captain Mar-Vell. 

Pour mieux comprendre les Kree, il faut les imaginer comme un peuple surpuissant et vieux de plus de 6 millions d’années, avec des codes moraux très stricts et une loi également très dure, qui laisse peu de place à la liberté. En somme : une dictature totalitaire sous l’égide de l’Intelligence Suprême. Ils sont d’ailleurs à l’origine de la création des Inhumains.

Ils sont entrés plusieurs fois en conflit avec de nombreuses espèces. Contre l’empire Shi’ar par exemple ( vu dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2), où ils ont frôlé de près l’extinction et bien évidemment les Skrulls, une guerre qui remonte à bien trop longtemps. Bref, un peuple qu’il vaut mieux laisser de côté.

Mais les Kree ne sont pas réellement méchants, ou du moins pas de manière aussi nette que dans le film : ils sont plus égoïstes qu'autre chose, et ne pensent qu’à leur propre survie. Est-ce qu’on peut leur en vouloir ? 

 

photo, Jude Law Le Kree version MCU

 

L'INTELLIGENCE SUPREME

Comme énoncé lors du paragraphe précédent, les Kree vivent dans un système politique pour le moins extrême, dirigé par l’Intelligence Suprême : une entité à laquelle ils vouent une vénération totale, à la limite du culte de la personnalité tant elle est importante pour le cheminement de leur vie. Elle est carrément considérée comme leur dieu ! 

D’autant plus qu’elle n’a rien d’aussi sexy et doux que dans le film Captain Marvel, où cette entité prend le visage d'une personne de confiance selon son interlocuteur : dans les comics, cette Intelligence ressemble plus à une tête géante avec des tentacules dans un bocal rempli d’eau. Rien de glamour.

 

photo"Légère" différence entre Annette Bening et les comics

 

Ce qu'il faut aussi savoir c’est que cette entité créée il y a très longtemps est constituée de cerveaux de plusieurs Kree (la race pure de préférence) qui étaient tous des intellectuels. Les années passent, les Kree se développent et l’Intelligence Suprême commence à réaliser que depuis plusieurs siècles, le peuple n’évolue plus technologiquement et que génétiquement, ils arrivent dans un cul-de-sac. Ça ne va pas et il faut réagir. 

Lorsque Captain Mar-Vell apparaît, l’Intelligence Suprême voit en lui l’occasion parfaite de se servir de lui afin de rentrer en contact avec la race humaine, conscient du potentiel évolutif des Terriens qui manque aux Kree. Si on devait résumer l’objectif de cette entité ce serait donc, grosso modo, de garder la race Kree intacte et pure, quitte à tuer son propre peuple et/ou les autres de la galaxie. 

 

photo, Brie LarsonUne vision plus mignonne de l'Entité et son décor

 

Pour voir la critique de Captain Marvel c'est par ici. 

Pour en savoir plus sur les scènes posts-générique c'est par là

Et notre dossier consacré au film, de ses meilleurs moments à ses pires idées : cliquez là.

 

Affiche

 

commentaires

Jean-Michel Jarre Jarre
11/03/2019 à 00:48

Je serai moins gentils avec les Krees. Certes Ronan les trouve parfois trop timorés voir pacifistes (ha ha).
Mais ça reste limite des gros nazis hein. Totalitarisme, notion de pureté de la race, extermination des inférieurs non coopératifs... Dire que ce sont des gentils euh... C’est pas parce que plus méchant qu’eux leur en colle régulièrement plein la gueule (que ce soit Annihilus ou les Shi ars) que ça en fait des pauvres victimes...

Par contre j’ai été très agréablement surpris par le twist sur les Skrulls. Comme quoi Marvel peut surprendre malgré une mythologie ultra balisée...

Neodraken
11/03/2019 à 00:45

@ecranlarge la photo de Fury et Alexander pierce que l'on voit dans cap américain winter soldier n'est pas en contradiction avec la blessure de Fury dans captain Marvel ?

Sur la photo on voit nick fury avec ses 2 yeux et chauve.

Dutch Schaefer
10/03/2019 à 16:59

@Captain Badass: ais je "craché" sur Disney! J'ai simplement dit qu'il s'agissait d'une entreprise de divertissements et si tu lisais bien, j'ai même dis qu'ils faisaient cela le plus souvent "bien"!
Donc je ne comprend pas ton agressivité depuis le départ! Tu te braque inutilement! J'ai juste expliqué au départ qu'à mon époque, Captain Marvel était un mecton, rien d'autre!

JackieBoy
10/03/2019 à 15:07

Pas mauvais, ce Captain Marvel! J'ai d'ailleurs passé un assez bon moment. Mais, déçu par le twist à propos des Skrulls et des Krees, le changement de sexe pour Captain Mar-Vell et l'idée merdique pour l'oeil de Fury.

Bibiol
10/03/2019 à 14:24

@Prescilia Correnti - Rédaction

Première apparition chez les X-Men sur le papier ? Parce qu'au cinéma, mise à part une mention qui leur est faite dans Legion, ils ne sont jamais apparus dans les films. En théorie, Dark Phoenix devrait y remédier (je sais pas si leur présence est confirmée).
Après, concernant les droits cinématographiques des Shi'ars et leur univers, ça m'étonnerait qu'ils n'appartiennent (ou appartenaient) pas à la Fox; ils sont quand même étroitement liés aux X-Men, bien qu'effectivement on puisse les voir dans d'autres séries (mais, au final, c'est un peu pareil pour l'ensemble des personnages Marvel; les aller-retours d'une série à l'autre sont très fréquents).

Captain badass
10/03/2019 à 14:12

@dutch Schaefer pourquoi cracher sur Disney Àlors que d autres studio font pareil la Fox est les X mens , les 4 fantastiques qui sont des aberrations et la Warner qui fait de meme et cela Ç etait avant Disney donc

Dutch Schaefer
10/03/2019 à 13:55

@Captain Badass': oh la il faut te calmer! Je faisais simplement un constat!
Je n'ai rien contre le fait que Cap Marvel devienne une femme! On va redescendre d'un cran!
Ensuite, sur le fait que Disney a racheté Marvel et l'empire Star Wars; c'est un fait aussi! Et le résultat est là: il faut RENTABILISER le produit au maximum!
Disney fait cela relativement bien (en général...). Mais on va comparer ce qui est comparable!
Je cherche encore depuis belle lurette le côté subversif et violent dans les produits Disney!!!!!!!!!! Donc pour ce qui est de Bisounoursland, on y est complétement! (désolé hein, mais c'est la aussi un constat!)
Tout cela reste du SIMPLE DIVERTISSEMENT!
On va se détendre!

Captain badass'
10/03/2019 à 13:26

Bon ils ont changer la grosse bete qui etait au départ masculin par une femme ét Àlors qu es ce que ça peut vous faire ? Captain Marvel n est en rien bisounoursland made in Disney serieux attendez le nouveau X men ét on en reparlera parce que entre les pleurs et les crise d une ados qui est sensée devenir l une des plus puissantes mutantes et elle il y a pas photo

Dutch Schaefer
10/03/2019 à 12:53

En ce qui me concerne, j'ai 45 ans! Et pour moi mes souvenirs de Captain Marvel c'est que c'était... UN HOMME!
J'ai lu, lu et relu cette magnifique BD qui reste comme un diamant de Marvel: "LA MORT DU CAPTAIN MARVEL" (sorte de Avengers Infinity War avant l'heure sur papier!).
Donc, je vais aller voir cette adaptation d'une BD qui aura évoluée au fil des années!
Je ne m'attends plus à grand chose venant de Marvel-Disney (même si j'avoue avoir retrouvé un semblant d'intérêt depuis Infinity War), j'espère simplement assister à un spectacle qui justifie la place à 9 euros et le déplacement! Après il faut remettre les choses dans leur contexte, ça reste du pur divertissement fait à la chaîne par Disney!

Prescilia Correnti - Rédaction
10/03/2019 à 12:51

@Blblol,

Pour ce qui est côté MCU, effectivement ils ne sont pas encore apparus. En revanche, si je ne dis pas bêtise, ils ont bien fait leur première apparition chez les X-Men, mais ils ne sont exclusivement chez eux puisqu'on les retrouve plus tard chez les Avengers en 2013 !

NB : Je viens de vérifier et c'est bien 1994 et non 1944, bien vu je vais le rectifier ! Merci et au plaisir d'en discuter plus longuement ! :)

Plus

votre commentaire