Critique : Ek Tha Tiger

Créé : 20 août 2012 - Marjolaine Gout
0 réactions

Dans la langue de Charles Perrault, Ek Tha Tiger se traduirait par « Il était un Tigre ». Aditya Chopra et Kabir Khan nous introduisent dans l'univers du merveilleux en reprenant une variante de la formule magique d'  « Il était une fois ». Ici, le féerique, versé à grande rasade, redore de nouveau les armoiries de l'écurie Yash Raj. Yash Raj Films ou l'usine à rêve du cinéma hindi, au service du grand spectacle, reprend des couleurs avec ce divertissement enchanteur.

Camouflé sous le couvert d'un film d'espionnage, ce masala, pure souche, mêle avec efficacité et justesse, action et comédie en faveur d'une romance féline. Grrrr ! Adieu Richard Hannay, farewell James Bond, RIP Ethan Hunt, bye bye Jason Bourne et vidai Agent Vinod ! D'un coup de griffe, Tiger ratiboise la concurrence en effaçant des mémoires la confrérie cinéphilique des 007. Ek Tha Tiger est un conte de fées rugissant où la damoiselle en détresse riposte avec poings et cuisses.

L'éternel conflit indopakistanais sert de toile de fond à une intrigue narrée sous forme de guéguerre entre services secrets. Lors d'une mission de filature, l'espion Tiger est piqué au cœur. Il se retrouve à conter fleurette à l'aide ménagère de sa cible. S'ensuit une trame narrative dans la pure tradition indienne. Retournement de situations, péripéties en rafale...Bienvenue dans le modus operandi du masala !

Après New York (2009), Kabir Khan délaisse le drame pour s'attaquer à un film léger, un divertissement au combien exaltant et un cran au-dessus de ses réalisations d'antan. Certes, la première partie d'Ek Tha Tiger peut laisser perplexe. Les stéréotypes qui collent à la peau du cinéma commercial hindi s'enchaînent. Avec une naïveté assumée, un exotisme douteux, des doublures pas forcément raccord, des canadairs déversant des hectolitres de miel sur une romance naissante ... Le tout peut rebuter de prime abord, mais non au final le film stupéfie.

Ce début nous plonge ainsi dans une phase de découverte et d'expectative tandis que la seconde partie embraye remarquablement. Une cadence effrénée, où s'imbriquent avec merveille et volupté des réparties hilarantes, des scènes de combat  insensées, des courses-poursuites inattendues, procure une euphorie communicative annihilant tout plaisir coupable. C'est avec panache que le film se déploie en un festin visuel et humoristique.

Le charme d'Ek Tha Tiger opère en s'affirmant comme une distraction estivale, un film exutoire  animé par les émotions. Les sensations fortes rafraîchiront vos neurones. Emporté par un tourbillon de cascades ahurissantes, ce film débridera  par sa folie contagieuse les zygomatiques les plus tenaces.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire