Piranha 3D : critique mordue

Didier Verdurand | 19 août 2010 - MAJ : 07/08/2018 19:09
Didier Verdurand | 19 août 2010 - MAJ : 07/08/2018 19:09

Cher Alexandre...

LETTRE OUVERTE

Depuis l'annonce de ton projet en 2007, l'excitation cessé de monter auprès des amateurs du genre, grâce à une campagne marketing savamment orchestrée. Des premières photos ultra-gores, des bikinis de toutes les couleurs, une 3D d'origine et sans conversion opportuniste, bref, ça sentait bon, très bon. Même si nous n'avions pas aimé ton dernier film, Mirrors.

 

Là : un bon film !

 

La tension était à son comble lorsque les premières lettres du générique sont apparues à l'écran pour laisser place à une bouille familière - on va éviter de rentrer dans les détails pour ne pas gâcher le plaisir des spectateurs. Tu dois les respecter parce que tu leur en donnes pour leur argent. Ils ne se retrouveront pas par hasard devant ton film, ils sont là parce qu'ils veulent s'éclater et des images qui tuent. Tu l'avais annoncé clairement au Comic-con : ton film n'est pas un remake et ne suit pas l'histoire du Piranha de 1978 réalisé par Joe Dante.

Tant mieux, car il n'y avait pas de Spring Break et cet événement ne pouvait pas mieux coller au ton que tu as voulu donner à l'ensemble du film et qui fait de lui un classique instantané. Ton film, c'est de la pure déconnade qui ne se prend jamais au sérieux mais qui est le résultat d'un boulot rigoureux. Chaque plan est pensé pour avancer. Le rythme est exemplaire et les 95 minutes paraissent même trop courtes.

 

Prêt à en reprendre

ENCORE UN MORCEAU ?

Ton film est une boucherie - ou une poissonnerie, au choix - pendant quelques scènes, et c'est les yeux ecarquillés que l'on regarde des corps déchiquetés comme rarement au cinoche. Ton film n'est pas le plus gore de l'histoire du cinéma, contrairement aux rumeurs, mais tu n'en est pas loin. Tu aimes jouer avec nos nerfs aussi, tu fais monter la mayonnaise avant la giclée de sang.

La 3D s'avère ici dans l'ensemble un bon compagnon de jeu. Tu as pensé ton film en 3D, et on le sent, et même si elle n'est pas aussi spectaculaire que dans Avatar (oui je sais, ton film a coûté 20 fois moins cher environ !), elle fait partie du folklore et son hommage au cinéma bis que tu aimes tant. Tu n'as pas fait ce choix pour suivre la mode ou faire plus de pognon. C'est pourquoi on te suit aussi sur ce coup. Tu l'as compris, on adhère complètement, car ton film est à la hauteur de nos attentes. Il est une nouvelle référence, et il faudra attendre des années avant qu'un réalisateur talentueux ose s'attaquer au genre, le monsters movie, avec autant d'ambition.

 

 

Résumé

Ton film est un fantasme que je ne suis pas le seul à avoir. Et tu l'as réalisé. Dans ces conditions, je ne peux que mettre 10/10, puisqu'il faut rentrer dans le jeu des notes. Merci Alexandre !

Lecteurs

(4.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire